CONFLIT UKRAINO-RUSSE : DES AVIONS-CARGOS DE L'ARMEE DE L'AIR CHINOISE EN SERBIE

tourtaux-jacques Par Le 10/04/2022 0

Dans CHINE

Les HQ-9 chinois en Serbie

Les traqueurs de vol ont eu une grande surprise vendredi soir lorsque six avions-cargos Y-20 de l’Armée de l’air de libération du peuple (PLAAF) sont apparus sur leurs écrans en direction de l’ouest dans l’espace aérien turc vers la Serbie.

Le traqueur d’avions open source Evergreen Intel a déclaré à The War Zone que @ameliairheart avait repéré pour la première fois des vols juste au nord d’Istanbul, en Turquie.

“En effet, les différentes applications montraient d’autres Y-20 le long du même itinéraire de vol, espacés d’environ 100 km s’étendant d’Istanbul presque jusqu’à la frontière géorgienne.” “C’était unique en ce sens que c’était tôt le matin et avec autant de Y-20 ensemble, tous utilisant le couloir aérien MLAT (multilatération).

S’il s’agissait d’une livraison d’armes préprogrammée, cela pourrait être considéré comme un développement important. Des livraisons similaires de l’OTAN vers la Pologne ou l’Ukraine par des cargos militaires ont déjà emprunté le corridor aérien MLAT.

Quoi qu’il en soit, des avions-cargos chinois ont atterri à l’aéroport international Nikola Tesla de la capitale Belgrade, les observateurs d’avions ayant repéré leurs marques chinoises en approche finale et sur le tarmac. Des rapports ont révélé plus tard que les avions avaient livré des systèmes de missiles sol-air HQ-22 à l’armée serbe.

Le Washington Post a déjà rendu compte des avertissements du gouvernement américain à Belgrade concernant l’achat en 2020. La Serbie aurait choisi le HQ-22 plutôt que son homologue russe, le S-300, dans un geste surprenant. Le coût des systèmes aurait pu être un facteur majeur dans ce choix.

L’apparition des Y-20 a soulevé des sourcils, car ils ont volé en masse. La présence du Y-20 en Europe en nombre est également un autre élément important à prendre en compte. Ces avions-cargos sont relativement nouveaux dans l’inventaire PLAAF, n’étant entrés en service qu’en 2016.

Il est fort probable que la PLAAF ait utilisé cette livraison comme une sorte de démonstration de sa propre capacité de transport aérien étant donné les efforts continus de l’OTAN pour acheminer des fournitures et du matériel dans le cadre de l’effort de guerre de l’Ukraine.

Qu’il s’agisse ou non d’une démonstration pratique de portée mondiale, la mission n’était pas routinière.

Cette sortie à grande échelle pour livrer du matériel militaire à Belgrade est une nouvelle confirmation de la capacité de transport aérien stratégique que la PLAAF a obtenue grâce à sa flotte en plein essor de Y-20, ainsi que des connaissances opérationnelles croissantes sur la façon de l’utiliser.

Source : The Drive

http://french.presstv.ir/Detail/2022/04/10/680069/Conflit-ukraino-russe---des-Y-20-chinois-en-Serbie

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire