COUP DE GRACE ANTI-US : CHINE ET RUSSIE PARTANTES ?

tourtaux-jacques Par Le 08/03/2021 0

Dans CHINE

La Résistance multiplie les coups contre l'Empire US agonisant; la Chine et la Russie en saisiront l'occasion?

Monday, 08 March 2021 2:24 PM  [ Last Update: Monday, 08 March 2021 2:46 PM ]

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

Les président Rohani, Xinping, Poutine (Archives)

N'est-ce pas le grand temps ? Cette "tonitruante" opération hybride, commencé dans la nuit de 7 à 8 mars par Ansarallah et qui a visé la bande pétrolière de l'est de l'Arabie saoudite, n'a pas fait de victimes. La précision des engins et des tirs ont été de telle sorte que les missiles antimissiles Patriot et THAAD se sont litéralement gourrés . Les internautes saoudiens maudissent sur les réseaux ces missiles antimissiles qui au lieu d'abattre  et d'intercepter les engins "houthis" ont visé les maisons des civils saoudiens"! Ras Tanura, coeur pétrolier d'Arabie, méga réservoir en or noir de l'axe anglosaxone se situe à 1200 kms du Yémen et son ciblage a fait grimper le prix du baril de près de 2 dollars. Les Saoudiens se sont mis aussitôt à dénoncer l'Iran dont la technologie transmise aux "Houthis" aurait soutenue une telle attaque. Mais là encore ils ont fait fausse route car ces 22 drones et missiles ont certes percé les 12 couches de DCA saoudienne mais encore celle de la Ve flotte US à Bahrein.

Car entre Manama et Ras Tanura il n'y a que 90 kilomètres de distance et si le Patriot PAC 3 devait marcher, et bien les Américains auraient dû pouvoir intercepter les engins. Or rien de tel. N'est-ce pas le grand temps pour que la Russie et la Chine en tirent leçon? Le site web libanais, elNashra y répond par affirmative, estimant que l'hégémonie américaine contre la Chine, la Russie et l'axe de la résistance s’effrite à la faveur des "coups sans précédent de la Résistance et que c'est l'occasion ou jamais pour que Pékin et Moscou s'affirment au Moyen Orient. 

Les think tanks occidentaux ont fait une comparaison sur la situation actuelle des États-Unis et celles de leurs ennemis par rapport aux trois dernières décennies. Ils sont arrivés à cette conclusion que la distance entre la Chine et les États-Unis s'est rétrécie et même la Chine a dépassé les États-Unis dans certains domaines militaires.

USA:

USA:

« La Chine pourrait poser un plus grand défi à l’hégémonie américaine au Moyen-Orient que la Russie », a déclaré Frank McKenzie.

"L'économie chinoise est sur le point de devenir la plus grande économie du monde. À mesure que la croissance économique s'accroît, la puissance militaire de Pékin augmente également. Face à la montée en puissance de la Chine, l'influence américaine sur la scène internationale s'estompe. Le plan de Washington pour rendre le monde unipolaire a failli en raison d’échecs successifs qu’il a subis sur l’échiquier international. En effet, ce qui arrive à l'économie et au dollar est presque irréversible et il est très dangereux pour l'hégémonie US. En termes militaires, même affaiblissement US se constate face à la Russie. Ce pays est entré en guerre en Afghanistan, en Irak, en Libye, en Syrie, au Yémen et dans beaucoup d’autres pays du monde quitte à s'epuiser, à s'appauvrir et surtout à laisser éclater au grand jour les failles de sa machine de guerre. Au Yémen Ansarallah a fait une bouchée de pain de Patriot. Dans le golfe Persique, l'US Navy est couché par terre face à l'Iran et en Irak, la Résistance irakienne a remis en cause, dans la foulée du CGRI? le concept même de base militaire égale à omnipotence US."

Syrie: US/Israël surpris par Poutine!

Syrie: US/Israël surpris par Poutine!

Il est désormais évidement que les USA ne veulent ni reculer ni négocier... Poutine envoie un important message à Assad ...

"Or le choix stratégique de la Russie de s'impliquer aux côtés de la Résistance au Moyen Orient via la Syrie, devrait commencer sans tarder à porter les fruits, Moscou devant saisir l'occasion historique de contribuer à l'expulsion du Moyen Orient. Mêmes les alliés américains dans la région s'en sentiraient soulagés, eux qui commencent à comprendre l'ampleur de l'arnaque des "armes imbattables US" ou encore celle de l'inconstance politique et des alliances US qui changent en fonction des couleurs et des partis. Dans la guerre en Syrie, la Russie est intervenue militairement contre le terrorisme soutenu par les États-Unis. Dans l'arène politique, la Russie, en coopération avec l'Iran et la Turquie dans le cadre des pourparlers d'Astana, a empêché les États-Unis et les pays européens de décider de l'avenir politique de la Syrie à travers les pourparlers de Genève. Le cadre devra s'"élargir et les Russes devront faire le bon choix. En Syrie, Moscou passe à l'offensive contre l'axe US/OTAN. Au Yémen, aussi il devra s'engager aux côtés des patriots yéménites à savoir les unionistes et entre autres Ansarallah. Pour une Russie et une Chine qui détiennent chacune une base en mer Rouge ( Port-Soudan/Djibouti) c'est le moment ou jamais. Les tournants géostratégiques, il faut les saisir au plus vite, au risque de laisser passer les chapitres majeurs de l'Histoire".

Lire plus: "Un conflit ouvert entre les USA et l'Iran n'est pas à écarter" (expert)

 

Algérie-Venezuela: le coup russe?

Algérie-Venezuela: le coup russe?

Deux pays où Moscou intensifie son assistance militaire : Venezuela et Algérie

D'un autre côté, l'Iran et l’axe de Résistance et son bastion central qui prend pied en Syrie s'opposent à la politique américaine et ont adopté une politique nationale indépendante loin de la dépendance aux États-Unis et de se soumettre à leurs ordres.

Et le texte de conclure : " Cette nouvelle donne internationale a déjà contraint les États-Unis à reconsidérer leur politique à l'égard du monde. Les Américains oublient de plus en plus de parler de la victoire et  s’emploient maintenant à éviter de nouveaux échecs.

Lire plus: Pourquoi l'US Army ne cesse de se déplacer "follement" entre l'Irak et la Syrie?

Dans la pratique, les États-Unis considèrent la Chine comme un ennemi stratégique majeur, la Russie comme un ennemi militaire majeur et l'Iran et l'axe de la Résistance comme un ennemi qui frappe. Un triangle Iran-Russie-Chine portera le coup de grâce à l'Empire US d'autant que les Etats Unis  planifient d’exercer les pressions militaires et économiques sur la Chine pour empêcher ce pays de poursuivre le processus de développement économique, militaire et énergétique et qu'ils se concentrent sur la performance de la Russie au Moyen-Orient, en Europe, en Afrique du Nord pour bloquer l'influence de ce pays et l'empêcher de renforcer sa présence dans le monde. Vaincre les USA au Moyen Orient reveindrait à les affaiblir définitivement en mer de Chine et en mer Noire". 

USA: le pion MBS à liquider?

USA: le pion MBS à liquider?

Ansarallah : comment analyser les récentes défaites des Saoudiens face à la Résistance yéménite ?

https://french.presstv.com/Detail/2021/03/07/646726/USA-Iran-R%C3%A9sistance-Russie-Chine-H%C3%A9g%C3%A9monie

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire