DAVANTAGE DE PRODUITS AGRICOLES AFRICAINS VONT ENTRER SUR LE MARCHE CHINOIS

tourtaux-jacques Par Le 21/03/2022 0

Dans CHINE

(Multimédia) Davantage de produits agricoles africains vont entrer sur le marché chinois (SCMP)

French.xinhuanet.com | Publié le 2022-03-20 à 21:35

http://french.news.cn/2022-03/21/c_1310522742.htm

Un technicien utilise un drone dans une rizière gérée par des Chinois à Lukaya, dans le district de Kalungu en Ouganda, le 2 juin 2021. (Xinhua/Zhang Gaiping)

Grâce à un assouplissement des règles commerciales pour certains pays africains par les autorités douanières chinoises, davantage de produits agricoles du continent peuvent entrer en Chine.

HONG KONG, 20 mars (Xinhua) -- Grâce à un assouplissement des règles commerciales pour certains pays africains par les autorités douanières chinoises, davantage de produits agricoles du continent peuvent entrer en Chine, selon un récent article du South China Morning Post (SCMP).

L'Afrique du Sud, le Kenya et le Zimbabwe font partie des pays africains qui ont récemment signé des protocoles révisés leur permettant d'accéder au marché de consommation chinois, peut-on lire dans l'article.

Le mois dernier, l'Afrique du Sud a expédié son premier lot de 100.000 citrons en Chine. En décembre, le pays a également signé un protocole avec la Chine sur l'exportation de poires, ce qui devrait augmenter la part des poires exportées depuis le pays en direction de l'Extrême-Orient.

La Tanzanie a commencé à exporter du soja vers la Chine en 2020. Des accords similaires ont été conclus pour les avocats, le thé, le café et les roses du Kenya, le café et le soja d'Ethiopie, les produits à base de bœuf de Namibie et du Botswana, les fruits d'Afrique du Sud et le café du Rwanda.

La société internationale de recherche et de conseil Oxford Business Group a noté dans un récent rapport que malgré les difficultés dans les chaînes d'approvisionnement mondiales, le commerce entre la Chine et l'Afrique a atteint des niveaux records en 2021.

http://french.news.cn/2022-03/20/c_1310522322.htm

 

Xi Jinping exhorte à déployer tous les efforts de secours à la suite du crash aérien

French.xinhuanet.com | Publié le 2022-03-21 à 20:53

BEIJING, 21 mars (Xinhua) -- Le président chinois, Xi Jinping, a exhorté à déployer tous les efforts de recherche et de secours après le crash d'un avion de passager avec 132 personnes à bord, lundi après-midi, dans la région autonome Zhuang du Guangxi (sud de la Chine).

M. Xi, également secrétaire général du Comité central du Parti communiste chinois (PCC) et président de la Commission militaire centrale, a indiqué dans son instruction qu'il était choqué d'apprendre l'incident du vol MU5735 de la compagnie China Eastern Airlines.

Il a ordonné le lancement immédiat d'une intervention d'urgence, des efforts soutenus de recherche et de sauvetage, et le règlement adéquat des conséquences de l'accident.

M. Xi a ordonné de prendre des mesures rapides pour identifier la cause du crash et de renforcer la refonte de la sécurité du secteur de l'aviation civile, afin de garantir la sécurité absolue du secteur et la vie des gens.

Le Premier ministre, Li Keqiang, également membre du Comité permanent du Bureau politique du Comité central du PCC, a exhorté à des efforts pour consoler les familles des victimes et leur fournir une assistance, diffuser des informations précises en temps opportun, mener une enquête sérieuse sur l'accident, ainsi que prendre de fortes mesures pour renforcer la sécurité de l'aviation civile.

Des équipes de travail ont été envoyées sur place par les départements concernés. Les forces de secours du Guangxi et de la province voisine du Guangdong ont été mobilisées. Fin

http://french.news.cn/2022-03/21/c_1310523609.htm

Le ministre chinois des AE s'entretient avec ses homologues de l'Algérie et de la Tanzanie

French.xinhuanet.com | Publié le 2022-03-21 à 09:20


(Xinhua/Zhou Mu)

HEFEI, 21 mars (Xinhua) -- Le conseiller d'Etat et ministre des Affaires étrangères de la Chine, Wang Yi, s'est entretenu dimanche avec le ministre algérien des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, et la ministre tanzanienne des Affaires étrangères, Liberata Mulamula.

Lors de son entretien avec M. Lamamra, qui effectue une visite en Chine, M. Wang a indiqué qu'à la différence des pays privilégiés préoccupés par des jeux géographiques, de nombreux pays comme la Chine et l'Algérie possédaient une longue histoire et chérissaient la paix et la justice.

Il a appelé ces pays à unir leurs efforts et à renforcer l'unité et la coordination afin de promouvoir le processus démocratique dans les relations internationales.

M. Lamamra a indiqué que l'Algérie saluait la position de la Chine sur la crise ukrainienne et pensait que l'approche de la Chine, basée sur l'équité et la justice internationale et visant à promouvoir la paix, la stabilité et la sécurité, était correcte et prometteuse.

Dans son entretien avec Mme Mulamula par liaison vidéo, M. Wang a noté que l'amitié sino-tanzanienne prenait racine dans les coeurs des peuples. Selon lui, la Chine est prête à considérer ses relations avec la Tanzanie depuis une perspective stratégique et à long terme.

M. Wang a indiqué que la Chine était prête à continuer à approfondir le partenariat de coopération globale avec la Tanzanie et à réaliser des contributions plus importantes aux capacités de développement indépendantes de l'Afrique.

Mme Mulamula, qui effectue une visite virtuelle en Chine, a indiqué que la Tanzanie s'était engagée à faire de ses relations avec la Chine un nouveau modèle des relations Afrique-Chine. Fin

(Xinhua/Zhou Mu)

http://french.news.cn/2022-03/21/c_1310522742.htm

L'Ukraine prolonge la loi martiale

French.xinhuanet.com | Publié le 2022-03-20 à 23:45

 


(Xinhua/Diego Herrera)

KIEV, 20 mars (Xinhua) -- Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a signé un projet de loi prolongeant la loi martiale en Ukraine, a indiqué dimanche le service médiatique du Parlement ukrainien.

La législation adoptée prolonge ainsi la loi martiale actuellement en vigueur pour 30 jours à compter du 26 mars.

Kiev a imposé la loi martiale après que la Russie a lancé une opération militaire spéciale contre l'Ukraine le 24 février. Fin

http://french.news.cn/2022-03/20/c_1310522414.htm

 

Un haut commandant de la marine russe a été tué en Ukraine, selon le gouverneur de Sébastopol

French.xinhuanet.com | Publié le 2022-03-21 à 12:55

MOSCOU, 21 mars (Xinhua) -- Un haut commandant de la flotte russe de la mer Noire a été tué en Ukraine, a annoncé dimanche le gouverneur de Sébastopol, ville portuaire de la péninsule de Crimée.

Le capitaine Andreï Paliy, commandant adjoint de la flotte, est décédé pendant les combats dans la ville portuaire de Marioupol, dans l'est de l'Ukraine, a déclaré Mikhail Razvozhayev sur Telegram.

Sébastopol est la base de la flotte russe de la mer Noire. Fin

http://french.news.cn/2022-03/21/c_1310523101.htm

 

L'Afrique ne doit pas être oubliée, marginalisée ni victimisée

French.china.org.cn | Mis à jour le 21. 03. 2022 | Mots clés : L'Afrique

« Alors que la crise ukrainienne a eu un impact majeur sur la situation en Europe et que cet impact s’étend désormais au monde entier, l’Afrique en particulier ne doit pas être oubliée, marginalisée ni victimisée. […] Plus la situation internationale est troublée, plus il faut accorder d’attention aux voix africaines et plus il faut apporter de soutien et d’assistance à l’Afrique », a déclaré Wang Yi, le conseiller d’Etat et ministre chinois des Affaires étrangères, au cours d’une conférence de presse à la suite de sa rencontre dimanche dernier avec son homologue algérien, Ramtane Lamamra, à Tunxi dans la province orientale chinoise d’Anhui. 

Wang Yi a promis que la Chine continuerait à se tenir aux côtés de l’Afrique, qu’elle soutiendrait l’Afrique dans le maintien de sa paix et de sa sécurité, dans l’accomplissement de sa relance économique ainsi que dans la défense de ses droits et intérêts légitimes, mais aussi qu’elle apporterait sa pleine contribution à l’indépendance et au développement durable de l’Afrique. 

Concernant la crise en Ukraine, Wang Yi a indiqué partager le point de vue de nombreux ministres des Affaires étrangères de pays asiatiques et africains, avec lesquels il s’est récemment entretenu: « Nous sommes généralement d’accord sur le fait qu’il existe plus de deux options, en dehors de la guerre et des sanctions, pour résoudre les questions sensibles internationales et régionales. [Selon nous], le dialogue et la négociation constituent la solution fondamentale, à laquelle il faudrait adhérer dans la situation actuelle », a-t-il expliqué. 

Wang Yi a souligné que les populations à travers le monde n’étaient pas responsables de régler l’addition des conflits géopolitiques et de la concurrence entre les pays majeurs, et que l’escalade des sanctions unilatérales risquait d’interrompre les chaînes industrielle et d’approvisionnement mondiales, nuisant à la vie des habitants de tous les pays. D’après le ministre, tous les pays ont le droit de déterminer de manière indépendante et autonome leurs propres politiques étrangères et ne doivent pas être contraints de prendre parti. « Nous devons résister à la mentalité de Guerre froide et nous opposer à la confrontation entre camps », a-t-il insisté.

He Wenping, le directeur de la section des Etudes africaines de l’Institut des études sur l’Asie occidentale et l’Afrique affilié à l’Académie des sciences sociales de Chine (ASSC), estime que l’impact du conflit russo-ukrainien sur les pays africains ne peut être ignoré: « Les sanctions à l’encontre de la Russie ont frappé l’économie mondiale de manière significative et elles ont un impact majeur sur la relance économique dans les régions moins développées d’Afrique. La hausse des prix du pétrole et du gaz naturel, ainsi que les pénuries de produits alimentaires, ont eu un impact sur certains pays africains. »

He Wenping note que la crise en Ukraine a provoqué « l’oubli d’autres sujets » et que la chose la plus importante à l’heure actuelle est la résolution pacifique des conflits: « C’est ce à quoi appelle la Chine et les pays africains se joignent à elle. »

« A la suite de la réunion de Wang Yi avec les ministres africains des Affaires étrangères, il est également clair que la Chine continuera à aider de diverses manières l’Afrique, affectée par l’impact de la crise en Ukraine. […] La Chine va continuer à aider l’Afrique à lutter contre l’épidémie de coronavirus et à promouvoir la coopération économique comme avec l’initiative des nouvelles Routes de la soie, afin de minimiser l’impact négatif du Covid-19 sur le continent africain et d’aider ce dernier à réaliser sa relance économique », ajoute-t-il.

Samedi dernier, Wang Yi s’est également entretenu avec le ministre zambien des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Stanley Kasongo Kakubo, le premier ministre des Affaires étrangères d’un pays subsaharien à se rendre en Chine depuis le début de la pandémie. Il a fait savoir que la Chine était prête à travailler avec la Zambie pour renforcer la communication stratégique, approfondir les échanges sur l’expérience de gouvernance, renforcer la confiance mutuelle et développer la coopération concrète dans divers domaines.

Stanley Kasongo Kakubo a déclaré qu’il appréciait le rôle actif de la Chine dans la promotion des négociations de paix et son rôle leader à moyen terme dans la réalisation de la paix.

1   2   >  
 
http://french.china.org.cn/china/txt/2022-03/21/content_78120158_2.htm

 

 

 

 

 

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire