L'AFGHANISTAN RECOIT UN NOUVEAU LOT DE FOURNITURES OFFERT PAR LA CHINE

tourtaux-jacques Par Le 22/12/2021 0

Dans CHINE

L'Afghanistan reçoit un nouveau lot de fournitures offert en don par la Chine

French.xinhuanet.com | Publié le 2021-12-22 à 10:17


(Xinhua/Saifurahman Safi)

KABOUL, 22 décembre (Xinhua) -- Le Croissant-Rouge afghan (ARCS) a reçu un lot d'aide offert par la Société de la Croix-Rouge de Chine (RCSC).

Une cérémonie de remise s'est tenue mardi au complexe de l'ARCS à Kaboul, capitale de l'Afghanistan, en présence de l'ambassadeur de Chine en Afghanistan Wang Yu et du secrétaire général de l'ARCS Mawlawi Matiul Haq Khalis.

"En tant que voisine amicale et amie sincère de l'Afghanistan, la Chine attache une grande importance aux difficultés auxquelles le peuple afghan est actuellement confronté", a déclaré M. Wang lors de la cérémonie.

Afin d'aider l'Afghanistan à surmonter les difficultés actuelles, la Chine a pris un certain nombre de mesures et a fourni des lots d'aide d'urgence à l'Afghanistan, a-t-il ajouté.


(Xinhua/Saifurahman Safi)

L'ambassadeur chinois a indiqué que 1.500 tonnes de pignons de pin afghans sont parvenues en Chine depuis novembre, générant un revenu de plus de 16 millions de dollars pour le peuple d'Afghanistan. La Chine continuera à importer des produits agricoles de ce pays.

Au cours de la cérémonie, M. Khalis a exprimé sa gratitude envers la Chine pour son aide humanitaire, notamment pour le lot de la RCSC.

"Le dernier don chinois est très important pour le peuple afghan dans cette situation critique", a-t-il affirmé.

En plus de l'équipement médical, les fournitures du RCSC comprenaient également un lot de médicaments et des sacs scolaires pour les écoliers. Fin

http://french.news.cn/2021-12/22/c_1310387457.htm

 

Xi Jinping rencontre la chef de l'exécutif de la RAS de Hong Kong

French.xinhuanet.com | Publié le 2021-12-22 à 21:05

BEIJING, 22 décembre (Xinhua) -- Le président Xi Jinping a rencontré mercredi la chef de l'exécutif de la Région administrative spéciale (RAS) de Hong Kong, Carrie Lam, qui est à Beijing pour une visite de travail.

Durant la rencontre, M. Xi a écouté un rapport présenté par Mme Lam sur la situation actuelle de Hong Kong et le travail du gouvernement de la RAS. Fin

http://french.news.cn/2021-12/22/c_1310388309.htm

 

(Multimédia) Un ambassadeur chinois appelle à maintenir les relations sino-européennes dans la bonne direction

French.xinhuanet.com | Publié le 2021-12-22 à 06:39

Zhang Ming, ambassadeur de Chine auprès de l'Union européenne, prononce un discours lors d'une réunion sur le baromètre de confiance Edelman 2020 à Bruxelles, en Belgique, le 3 mars 2020. (Zhang Cheng/Xinhua)

La communication et le respect mutuel sont certainement préférables aux mesures unilatérales et à la contrainte, selon l'ambassadeur chinois.

BRUXELLES, 21 décembre (Xinhua) -- L'ambassadeur sortant de Chine auprès de l'Union européenne (UE), Zhang Ming, a appelé à maintenir fermement les relations Chine-UE dans la bonne direction, après que les liens entre deux des plus grandes économies du monde ont connu un certain nombre de difficultés en 2021.

M. Zhang, qui a pris son poste de 14e ambassadeur de Chine auprès de l'UE en octobre 2017, a terminé son mandat de quatre ans et quitté Bruxelles ce week-end.

Dans une lettre publiée lundi par le journal EUobserver, M. Zhang s'est dit convaincu qu'un meilleur développement des relations Chine-UE était dans l'intérêt des deux parties, mais aussi du monde entier, et ce malgré les récentes difficultés qu'ont connues leurs relations bilatérales.

L'ambassadeur a utilisé quatre mots-clés pour expliquer sur quelles bases de meilleures relations pouvaient être construites.

Un train de marchandises à destination de Hambourg, en Allemagne, est prêt à partir de Shijiazhuang de la province du Hebei, dans le nord de la Chine, le 17 avril 2021. (Zhang Xiaofeng/Xinhua)

Le premier mot-clé est la perception. "Nous devons nous en tenir à une perception correcte les uns des autres, car c'est la condition pour avoir des relations bilatérales saines", a-t-il indiqué. Il a noté que la Chine avait toujours maintenu une politique étrangère stable et positive envers l'UE depuis que les deux parties avaient établi des relations diplomatiques en 1975, et ce malgré les "profonds changements" que connaît le monde depuis quelques temps.

"Malgré les différences de systèmes, nous pensons sincèrement qu'un partenariat stratégique global reste la seule position appropriée. Nous espérons que nos amis européens pourront également se ranger à cette perception de la situation, et travailler avec la Chine pour ramener les relations bilatérales sur la voie de la coopération", a-t-il ajouté dans sa lettre.

Le deuxième mot-clé est la coopération. Il existe déjà plus de 70 mécanismes de dialogue et de coopération entre les deux parties, et "nous devons nous assurer que la coopération mutuellement profitable restera la tendance dominante des relations Chine-UE", a-t-il affirmé.

Face à la pandémie qui a frappé le monde en 2020, la Chine est devenue le plus grand partenaire commercial de l'UE. Dans l'ère post-pandémique, la Chine et l'UE devront coopérer pour élargir leurs intérêts communs. Il s'agit d'un processus vital pour la reprise économique et la transition verte et numérique, a déclaré l'ambassadeur, soulignant la nécessité de s'opposer au protectionnisme et aux tentatives de découplage, et de défendre conjointement le multilatéralisme.

Le multilatéralisme est de fait le troisième mot-clé avancé par M. Zhang. "Une des leçons que nous pouvons tirer de la pandémie de COVID-19 est qu'aucun pays ne peut faire face seul aux défis mondiaux", a-t-il souligné. La Chine et l'Europe doivent préserver le rôle central des Nations unies dans les affaires internationales, et renforcer le système commercial multilatéral basé sur l'Organisation mondiale du commerce (OMC), a-t-il affirmé.

Le quatrième mot-clé est la gestion. "La Chine et l'UE sont différentes par leur histoire, leur culture, leur système social et leur stade de développement. Il est naturel que nous ayons parfois des différends. L'essentiel est de savoir comment les gérer correctement", a-t-il expliqué.

Soulignant qu'il n'existait pas de formule magique, M. Zhang a déclaré que la communication et le respect mutuel étaient certainement préférables aux mesures unilatérales et à la contrainte. Fin

Des véhicules passent devant le siège de la Commission européenne à Bruxelles, en Belgique, le 8 octobre 2021. (Zheng Huansong/Xinhua)

http://french.news.cn/2021-12/22/c_1310386770.htm

 

Des experts étrangers saluent le livre blanc publié par la Chine sur les progrès démocratiques de Hong Kong (SYNTHESE)

French.xinhuanet.com | Publié le 2021-12-22 à 03:38

BEIJING, 21 décembre (Xinhua) -- Le Bureau de l'information du Conseil des Affaires d'Etat de la Chine a publié lundi un livre blanc intitulé "Hong Kong : progrès démocratiques dans le cadre d'un pays, deux systèmes".

Le livre blanc présente un examen complet de l'origine et du développement de la démocratie dans la Région administrative spéciale de Hong Kong (RASHK), ainsi que les principes et la position du gouvernement central.

Des experts étrangers considèrent que le livre blanc a tracé la voie du développement démocratique de Hong Kong et qu'il est propice à l'établissement d'un consensus, à la promotion de la démocratie à Hong Kong et à la garantie d'un plus grand succès dans la mise en oeuvre de la politique d'"un pays, deux systèmes" à Hong Kong.

Htwe Ko Tun, éminent analyste des médias au Myanmar, a estimé que la publication du livre blanc, après la conclusion réussie de l'élection de dimanche du Conseil législatif (LegCo) de la RASHK, montrait la position de principe du gouvernement central chinois sur le développement démocratique de Hong Kong et les efforts considérables qu'il avait déployés à cette fin.

Au cours des dernières années, les forces soutenues par l'Occident qui s'opposent à la Chine et tentent de déstabiliser Hong Kong ont créé des troubles dans la région sous la bannière de la démocratie dans le but de détourner le développement démocratique de Hong Kong, a dit l'expert, ajoutant que le gouvernement central chinois avait pris une série de mesures pour remettre le développement démocratique de Hong Kong sur les rails.

Shawky al-Sayyid, éminent expert juridique égyptien, a affirmé que l'amélioration du système juridique et du système démocratique de Hong Kong permettait non seulement de promouvoir la prospérité et la stabilité durables de Hong Kong, mais également de protéger les droits fondamentaux des citoyens de Hong Kong.

Il s'est dit convaincu que, dans le cadre d'"un pays, deux systèmes", les systèmes politique, économique, culturel et démocratique de Hong Kong seraient davantage développés.

Lea Bessis, écrivaine et sinologue française, a dit que le livre blanc était l'occasion de faire le point sur l'histoire de Hong Kong et de tracer les perspectives d'avenir de la politique d'"un pays, deux systèmes".

Song Lishui, professeur à l'université Meiji Gakuin au Japon, a estimé que le livre blanc avait systématiquement passé en revue l'origine et le développement de la démocratie à Hong Kong, et avait clarifié les mesures et la confiance du gouvernement central chinois dans les améliorations du système démocratique de Hong Kong dans le cadre d'"un pays, deux systèmes", ce qui favoriserait davantage le développement social, la prospérité économique et les moyens de subsistance de la population de Hong Kong. Fi

http://french.news.cn/2021-12/22/c_1310386691.htm

 

(Multimédia) Le réalisateur et producteur américain Oliver Stone et son fils Sean dénoncent la dépendance de l'Amérique aux guerres sans fin (INTERVIEW)

French.xinhuanet.com | Publié le 2021-12-22 à 08:57

Le célèbre réalisateur américain Oliver Stone montre en recevant son prix lors du 23e Festival du film de Sarajevo, en Bosnie-Herzégovine, le 13 août 2017. (Xinhua/Haris Memija)

Le réalisateur et producteur américain Oliver Stone, tout comme son fils Sean, acteur et réalisateur, dénonce la dépendance de son pays aux guerres sans fin et son passé notoire d'ingérence dans les affaires intérieures d'autres pays.

Par XU Chi

GENEVE, 21 décembre (Xinhua) -- Le réalisateur et producteur américain Oliver Stone, tout comme son fils Sean, acteur et réalisateur, dénonce la dépendance de son pays aux guerres sans fin et son passé notoire d'ingérence dans les affaires intérieures d'autres pays.

"J'ai parlé à beaucoup d'anciens combattants revenant d'Afghanistan et d'Irak et il y a un grand trouble : le taux de suicide est beaucoup plus élevé qu'à l'ordinaire", a confié Oliver Stone, triple lauréat d'un Oscar et lui-même vétéran de la guerre du Vietnam, dans une récente interview à Xinhua.

Il note que des militaires américains de retour du Moyen-Orient ont exprimé un profond mécontentement face à l'obsession de leur pays pour les guerres sans fin, ajoutant qu'ils savaient "consciemment ou non" qu'ils étaient nourris de mensonges et avaient été envoyés en Irak et en Afghanistan au nom d'"intérêts égoïstes", pour de simples considérations politiques.

Le réalisateur fustige également les Etats-Unis pour avoir récemment attisé les tensions militaires avec la Russie au sujet de l'Ukraine, accusant Washington d'avoir violé sa promesse de ne pas étendre l'Otan vers l'est.

Il dénonce aussi le renforcement de l'armée américaine ciblant la Chine qui, selon lui, s'est accéléré depuis la stratégie américaine de "pivot vers l'Asie" en 2012, et ses ventes d'armes à Taiwan, Chine.

Oliver Stone est mondialement connu pour avoir réalisé des films tels que "Platoon", "Wall Street", "JFK", "Né un 4 juillet". Il est également écrivain et historien.

Dans son dernier documentaire intitulé "JFK revisité: à travers le miroir", il explore à nouveau le mystère encore sans réponse de l'assassinat en 1963 de John F. Kennedy, le 35e président des Etats-Unis.

"Je ne suis pas sûr de contrôler l'ensemble de ce gouvernement parce qu'ils font des choses dans leur coin (...) Personne ne les conteste, personne ne les remet en question", dit le réalisateur en citant un propos rapporté de M. Kennedy concernant les services de renseignement et l'armée.

Aux yeux d'Oliver Stone, l'économie du pays dépend fortement de son complexe militaro-industriel et sa politique est entre les mains des renseignements et de l'armée.

Ceci, dit-il, est dû aux "politiques militaires keynésiennes venues juste après la Seconde Guerre mondiale", qui ont poussé les administrations américaines à "militariser l'économie, injecter de l'argent dans les armements" pour soutenir l'économie.

"L'Amérique s'est toujours préparée à la guerre", assure Stone, ajoutant que les Etats-Unis ne l'évitent que lorsqu'on "gagne plus d'argent à se préparer à la guerre qu'à la faire".

Pour son fils Sean, les Etats-Unis se sont positionnés dans ses guerres antiterroristes sans fin comme superpuissance unipolaire. Né en 1984, le jeune Stone rappelle qu'il a "réellement grandi à la fin de la Guerre froide".

Le jeune acteur et cinéaste raconte qu'il pensait qu'après cette Guerre froide, une soi-disant "suprématie américaine" allait s'imposer, ce qui a essentiellement été le cas jusqu'à présent. "On pouvait faire ce qu'on voulait et, évidemment, ce qui s'est passé après le 11-Septembre a été, comme on le sait, une guerre contre le terrorisme, (une) guerre sans fin".

"Il n'y avait aucune limite : n'importe quel pays pouvait désormais être visé comme étant l'hôte de terroristes et il pouvait y avoir des frappes de drones. Et on a vu cette perpétuation continue", dit Sean Stone.

Avec l'implication américaine en Syrie et en Afghanistan, "que s'est-il passé? On se retrouve avec des populations déplacées. Elles vont en Europe. Ça crée plus de chaos pour les économies des pays européens. Ensuite, ça fait plus de xénophobie", déplore-t-il.

"Ce qui se passe est exactement ce que mon père a souligné : quand on commence à déstabiliser des pays et qu'on ne leur permet pas d'avoir la paix, une économie viable pour leur peuple, alors on sait que ça fera des gens déplacés et ça créera le chaos dans les pays qui les absorbent", ajoute le jeune artiste.

http://french.news.cn/2021-12/22/c_1310387212.htm

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire