LA CHINE REJETTE LA PRESSION DE L’UE ET CRITIQUE SA SOUMISSION AUX USA

tourtaux-jacques Par Le 03/04/2022 0

Dans CHINE

La Chine rejette la pression de l’UE et critique sa soumission aux USA


Arrêt sur info — 02 avril 2022

 

Facebook

Facebook

 

(Xinhua/Shen Hong)

L’Europe doit apprendre à tricher sur ses sanctions (tout comme les États-Unis le font)

Par Moon Moon of Alabama –  01 avril 2022

L’Union européenne et la Chine vont tenir un sommet virtuel aujourd’hui. Avant le début du sommet, Bruxelles a lancé des rumeurs selon lesquelles elle ferait pression sur la Chine pour qu’elle ne soutienne pas la Russie.

La Chine rejette bien sûr toute pression et riposte en soulignant la faible autonomie stratégique de l’Europe :

« Quelques heures avant les réunions des dirigeants Chine-UE de vendredi, les analystes chinois ont averti que les relations Chine-UE ne pouvaient pas être entravées par la crise ukrainienne et que l’Europe ne devait plus être soumise à l’influence des États-Unis en matière de politique étrangère, car cela porterait gravement atteinte aux intérêts propres de l’UE, ce qui rendrait difficile la reprise économique et la vie des citoyens, et irait à l’encontre de l’objectif de l’Europe de poursuivre son indépendance stratégique.

Alors que le conflit russo-ukrainien s’étend sur plus d’un mois, l’Europe a subi une forte pression résultant des sanctions contre la Russie et de sa dépendance excessive à l’égard de la structure de sécurité de l’OTAN dirigée par les États-Unis. « L’Union européenne est maintenant prisonnière des États-Unis en matière de sécurité, mais cela n’est pas en adéquation avec l’indépendance stratégique recherchée par l’UE », [a déclaré Cui Hongjian, directeur du département des études européennes à l’Institut chinois d’études internationales].

Pour éviter de se retrouver à nouveau dans une situation délicate, l’UE doit prendre en main sa propre destinée. Et le développement des liens avec la Chine offre à l’UE la possibilité de se développer de manière plus équilibrée et plus globale à long terme », a-t-il ajouté.

La dépendance à l’égard des États-Unis et de l’OTAN est la principale faiblesse stratégique de l’Europe. Les États-Unis s’en sont servis pour infiltrer les structures décisionnelles de l’Europe.

Article original

Traduction Arrêt sur info

https://arretsurinfo.ch/la-chine-rejette-la-pression-de-lue-et-critique-sa-soumission-aux-usa/?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=la-chine-rejette-la-pression-de-lue-et-critique-sa-soumission-aux-usa

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire