LA CHINE RIPOSTERA MILITAIREMENT AUX PROVOCATIONS US EN MER DE CHINE MERIDIONALE

Les navires US rodent en mer de Chine méridionale

Thu May 23, 2019 1:32PM

Pékin réagit aux actions des navires militaires US en mer de Chine méridionale. (Photo à titre d’illustration)

Pékin réagit aux actions des navires militaires US en mer de Chine méridionale. (Photo à titre d’illustration)

Deux bâtiments américains ont traversé ce jeudi 23 mai le détroit de Taïwan avant d’entrer dans les eaux disputées de la mer de Chine méridionale, ce qui a provoqué la colère de Pékin, géant économique et rival de Washington.

« Taïwan est devenu l’un des sujets de tension croissante entre les États-Unis et la Chine, déjà engagés par ailleurs dans un conflit commercial. Alors que les navires américains se déplacent en mer de Chine méridionale en prétendant défendre la liberté de navigation dans cette région et faire respecter le droit international, Pékin fait étalage de sa puissance militaire », a écrit Reuters.

Cette action des États-Unis témoigne, selon Taïwan, du soutien de Trump à Taipei face à la Chine.

Le porte-parole de la 7e flotte de l’US Navy, Clay Doss, a déclaré dans un communiqué que le destroyer USS Preble et le pétrolier Walter S. Deel avaient traversé le détroit de Taïwan.

« Le passage des deux destroyers démontre l’engagement des États-Unis pour une région indo-pacifique libre et ouverte », a ajouté Clay Doss. Il a prétendu que toutes ces actions ont été menées en toute sécurité et de manière professionnelle.

Le ministre taïwanais de la Défense a pour sa part confirmé le passage par le détroit de Taïwan des deux navires américains, qui se rendaient vers le nord, en le considérant comme un mouvement de routine.

Taïwan: les USA provoquent la Chine

Taïwan : les USA provoquent la Chine

Deux destroyers américains ont traversé le détroit de Taïwan dans un contexte de tension entre Pékin et Washington.

Depuis le début de cette année, au moins un navire de guerre américain a traversé le détroit. Les États-Unis ont repris ce trafic depuis juillet dernier.

Taïwan n’a pas de relations diplomatiques officielles avec les États-Unis, mais Washington est son principal fournisseur d’armes.

Selon le Pentagone, les États-Unis ont vendu plus de 15 milliards de dollars d’armes et d’équipements à Taïwan depuis 2010.

La Chine revendique la possession de Taïwan et considère l’île comme une de ses provinces. Elle l’appelle à revenir dans le giron de la Chine de son plein gré, sous peine d’y être contrainte par la force.

L’armée chinoise a maintes fois organisé des exercices militaires autour de Taïwan en mobilisant ses avions et ses navires militaires. 

Les services du Renseignement du département américain de la Défense considèrent Taïwan comme « le principal moteur » de la modernisation de l’armée chinoise et de ses énormes progrès ces dernières années.

Le destroyer USS Preble a traversé l’île de Scarborough dimanche, provoquant la colère de la Chine.

Le journal China Daily a écrit mercredi en réponse à cette action : « La Chine fait preuve d’une grande retenue face aux provocations américaines. »

« Avec la montée des tensions entre les deux pays, il n’y a aucune garantie pour que la présence de navires de guerre américains aux portes de la Chine ne déclenche pas une confrontation directe entre les deux armées », écrit China Daily.

Au cours de la semaine écoulée, l’amiral John Richardson, commandant de la marine américaine, a déclaré aux journalistes lors d’une conférence de presse au téléphone : « Environ un tiers du commerce mondial se fait par la mer de Chine méridionale. Les États-Unis sont un pays actif dans la navigation maritime. Nous avons beaucoup d’intérêts dans les eaux de cette région. Par conséquent, nous y serons présents continuellement. »

La Chine a testé un missile supersonique anti-navires ces dernières semaines. Le nouveau et mystérieux missile chinois, appelé YJ-XX, est capable de détruire les systèmes de défense antimissile des navires de guerre américains.

La première version de ce missile sophistiqué YJ-XX a été testée sur les nouveaux destroyers lance-missiles 055 de la marine chinoise.

La Chine teste “le tueur de navires US”

La Chine teste “le tueur de navires US”

La Chine a fait part du test réussi d’un nouveau missile supersonique capable de détruire les navires américains en passant au travers des systèmes de défense antimissile.

https://www.presstv.com/DetailFr/2019/05/23/596695/Chine-EtatsUnis-mer-de-Chine-mridionale-dtroit-de-Taiwan-Trump-soutien-Taipei-Clay-Doss-missile-YJXX-destroyer-amricain-Preble


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

Tourtaux
Jacques Tourtaux
Ils sont très patients les chinois mais je me demande si ça va durer car les USA leur cherchent vraiment des crosses.

Ajouter un commentaire