LA CHINE TESTE SON PREMIER MISSILE HYBRIDE. UN TEST QUI INTERESSERAIT L'IRAN

tourtaux-jacques Par Le 29/03/2022 0

Dans CHINE

Un test qui intéresserait l'Iran

Tuesday, 29 March 2022 6:03 PM  [ Last Update: Tuesday, 29 March 2022 6:03 PM ]

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

Une fusée Long March-6A décolle du centre de lancement de satellites de Taiyuan pour son vol inaugural, le 29 mars 2022. ©SunGongming

L'Agence chinoise des sciences et technologies aérospatiales (CASC) a annoncé ce mardi 29 mars que la Chine avait lancé son premier missile hybride, le Long March-6A, une nouvelle génération de lanceurs de taille moyenne. Le lancement est la 412e mission de la famille chinoise de missiles Long March.

Selon l'Agence chinoise des sciences et technologies aérospatiales citée par le Global Times, l'Académie spatiale de Shanghai (SAST) a lancé la fusée hybride à 17h50 (heure locale) depuis le centre de lancement de satellites de Taiyuan dans la province du Shanxi au nord de la Chine. La société basée à Shanghai a envoyé deux satellites, Pujiang-2 et Tiankun-2, sur des orbites désignées.

Iran/Chine: la coopération

Iran/Chine: la coopération

La visite du MAE iranien entame ce 29 mars en Chine, une visite qui pourrait ne pas être dépourvue de dimension militaire

La fusée Long March-6A pèse 530 tonnes au lancement et est capable d'envoyer des charges utiles de moins de 4 tonnes en orbite de manière synchrone avec le soleil. Ce nouveau membre de la famille des fusées Long March mesure 50 mètres de haut et comporte deux parties de 3,35 mètres de diamètre. Le premier adoptant un moteur à oxygène liquide/kérosène de 120 tonnes de poussée et de 18 tonnes pour le second.

Lire aussi : Le missile hypersonique qui a chamboulé l'US Army

Selon les développeurs, la nouvelle fusée qui est considérée comme une percée de la conception dans l'histoire de l'aérospatiale chinoise, possède quatre propulseurs à combustible solide de 2 mètres de diamètre fixés à son fuselage.

Taïwan : la Chine attend son heure

Taïwan : la Chine attend son heure

http://french.presstv.ir/Detail/2022/03/29/679368/%C2%A0La-Chine-teste-son-premier-missile-hybride

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire