LA PLUPART DES INTERNAUTES CHINOIS CONSIDERENT LES ETATS-UNIS COMME UN PAYS TYRANNIQUE

tourtaux-jacques Par Le 17/04/2022 1

Dans CHINE

16 Avril 2022

 

le Quotidien du Peuple en ligne | 15.04.2022 10h31 

Selon une enquête menée par le compte Weibo de Huanqiu, près de 90% des internautes chinois pensent que les États-Unis sont un pays hégémonique et tyrannique sur la question ukrainienne. Une série d'enquêtes a été lancée le 30 mars, dans lesquelles les gens devaient répondre à des questions telles que « Quel est le rôle des États-Unis dans la question ukrainienne ? », « Comment considérer la menace américaine de sanctionner la Chine », et ce qu'ils pensent de la « Stratégie indo-pacifique des États-Unis ».

Sur la base des 12 000 réponses reçues au 7 avril, 89,2% des personnes interrogées pensent que les États-Unis sont un pays hégémonique et tyrannique dans le dossier ukrainien. Selon le Global Times, seuls 5,6%, soit 672 personnes, pensent que les États-Unis sont justes et équitables, tandis que 5,2% ne se prononcent pas sur la question.

Pendant la crise, les États-Unis et l'OTAN ont intensifié le conflit en menaçant d'imposer des sanctions à la Chine. Sur les 7 347 personnes qui ont répondu à cette question, 92,2% pensent que la menace des États-Unis de sanctionner la Chine représente un comportement d'intimidation et de coercition qui ne peut dissimuler sa véritable intention. Seuls 4,2% pensent que les États-Unis cherchent à mettre fin au conflit et à promouvoir la paix, tandis que 3,6% ne se prononcent pas sur la question.

En février, la Maison Blanche a publié la stratégie indo-pacifique des États-Unis, qui a attiré beaucoup d'attention. On a également demandé aux gens s'ils pensaient que la stratégie indo-pacifique des États-Unis était une version indo-pacifique de l'OTAN. Sur les 5 856 personnes qui ont répondu à cette question, 5 207, soit 89%, ont répondu « oui ». Selon les résultats publiés par le Global Times, seuls 6,2% ont répondu « non », tandis que 4,8% ne se prononcent pas sur la question.

Le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Zhao Lijian, a déclaré le 12 avril que les tenants et les aboutissants de l'évolution de la question ukrainienne vers ce qu'elle est aujourd'hui sont très clairs, affirmant que les mesures prises par l'OTAN dirigée par les États-Unis avaient poussé les tensions russo-ukrainiennes à un point de rupture. Il a fait ces remarques en commentant le sondage.

Selon M. Zhao, au lieu de prendre des mesures pratiques pour apaiser la situation, les États-Unis ont constamment ajouté de l'huile sur le feu, exacerbé les tensions, contraint les autres à choisir leur camp et créé un effet paralysant d'« ami ou ennemi ». Il a par ailleurs souligné que les États-Unis ont diffusé de la désinformation pour calomnier la Chine et déformé la position responsable de celle-ci consistant à faciliter les pourparlers de paix. Les États-Unis ont également tenté de rejeter la faute sur les autres, d'alimenter la confrontation, de profiter de la situation et de chercher de l'espace pour leur complot visant à réprimer simultanément la Chine et la Russie.

Selon M. Zhao, s'accrochant à la mentalité de la guerre froide, les États-Unis sont obsédés par le dessin de lignes idéologiques lorsqu'ils forment des cliques fermées et exclusives et attisent l'opposition et la confrontation. Leur véritable programme est de prolonger leur hégémonie et de poursuivre une politique de puissance, a-t-il ajouté.

Sous le couvert de la démocratie, de la liberté et des droits de l'homme, les États-Unis déclenchent des « révolutions de couleur » qui provoquent des conflits régionaux, et mènent même des guerres contre d'autres pays avec l'intention de profiter de l'instabilité qui en résulte pour d'énormes gains économiques et des avantages géopolitiques, a encore noté M. Zhao, ajoutant que Washington utilise également délibérément le bâton des sanctions unilatérales pour s'engager dans une coercition économique qui compromet gravement la stabilité des chaînes industrielles et d'approvisionnement mondiales. De tels mouvements visent à réprimer et à contenir d'autres pays.

Les États-Unis sont sélectifs dans l'application des règles du droit international et de l'ordre international, et « l'ordre fondé sur des règles » qu'ils vantent est essentiellement un ensemble de règles qui convient à ses acolytes. Selon M. Zhao, alors que la paix et le développement présentent une tendance dominante et obtiennent un soutien écrasant, les actes hégémoniques et d'intimidation des États-Unis vont à contre-courant de la tendance de l'époque et ont déclenché une opposition de plus en plus forte de la part de la communauté internationale.

(Rédacteurs :Ying Xie, Yishuang Liu)
source : http://french.peopledaily.com.cn/VieSociale/n3/2022/0415/c31360-10084472.html

Tag(s) : #Chine

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires

  • Tourtaux

    1 Tourtaux Le 18/04/2022

    Lyes Ammali
    C'est la stricte vérité, sans oublier aussi la plupart des africains, des moyens orientaux, des asiatiques , des sud-américains et des maghrébins . Ça en fait du monde ma parole !

Ajouter un commentaire