LES ELEPHANTS D'ASIE CONNAISSENT UN BABY-BOUM EN CHINE GRACE AU RENFORCEMENT DES EFFORTS DE CONSERVATION

tourtaux-jacques Par Le 12/08/2022 0

Dans CHINE

Les éléphants d'Asie connaissent un baby-boom en Chine grâce au renforcement des efforts de conservation

   

French.news.cn | 2022-08-12 à 22:13

Un éléphanteau d'Asie, sauvé par le Centre d'élevage et de sauvetage de l'éléphant d'Asie à Xishuangbanna, subit un entraînement pour être relâché dans la nature dans la province chinoise du Yunnan (sud-ouest), le 28 juillet 2022. (Photo : Jiang Wenyao)

KUNMING, 12 août (Xinhua) -- Il faut généralement entre 20 et 22 mois aux éléphants d'Asie, l'un des animaux dont la gestation est la plus longue, pour donner naissance à un petit. Toutefois, dans la province du Yunnan, dans le sud-ouest de la Chine, presque tous les troupeaux d'éléphants ont accueilli des nouveau-nés ces dernières années.

Les éléphants d'Asie, le plus grand animal terrestre du continent, font l'objet d'une protection du plus haut niveau en Chine et constituent une partie importante de l'écosystème de la forêt tropicale du Yunnan.

Selon le bureau provincial des forêts et des prairies du Yunnan, le nombre d'éléphants d'Asie dans la province est passé de 293 en 2018, à environ 360 en 2021.

Le baby-boom de ce mammifère géant démontre le succès des efforts de protection ardus de la Chine et les progrès du pays en matière de conservation de la biodiversité écologique, surtout à un moment où la population de cette espèce affiche une tendance à la baisse à l'échelle mondiale.

Photo aérienne prise le 1er août 2022 montrant des éléphants d'Asie avec leurs petits en train de chercher de la nourriture dans le district autonome Hani et Yi de Jiangcheng, à Pu'er, dans la province chinoise du Yunnan (sud-ouest). (Photo : Jiang Wenyao)

HARMONIE HUMANITE-ELEPHANT

"Le renforcement de la protection et la diminution de l'impact de l'homme sont des raisons importantes qui expliquent le taux de fécondité élevé", a déclaré Chen Mingyong, professeur de la faculté de l'écologie et de sciences environnementales de l'Université du Yunnan.

Au cours de ces dernières années, la province a exploré de multiples moyens pour réduire les rencontres entre les humains et les éléphants, et de tenir les animaux éloignés des cultures des agriculteurs.

Des dépôts d'alimentation, surnommés "cantines pour éléphants", ont été créés dans de nombreux endroits au Yunnan, offrant aux animaux des repas attrayants et nutritifs. En 2022, la ville de Pu'er de la province a aménagé quelque 467 hectares de dépôts d'alimentation dans les zones où se trouvent des éléphants d'Asie.

"Les dépôts d'alimentation ont à la fois réduit les rencontres entre humains et éléphants, et enrichi les ressources alimentaires des éléphants", a indiqué Guo Xianming, directeur de l'Institut de recherche scientifique de la Réserve naturelle nationale de Xishuangbanna, dans le Yunnan.

Selon les résultats de l'enquête fournis par M. Chen, le "menu alimentaire" de l'éléphant d'Asie est passé de près de 100, à 240 types, et la plupart sont des cultures telles que le maïs, le riz et la canne à sucre, qui sont plantées à grande échelle et à portée des éléphants.

Depuis 2021, le gouvernement provincial du Yunnan a investi un total de 100 millions de yuans (environ 14,83 millions de dollars) dans le renforcement des systèmes de surveillance et d'alerte précoce, la restauration de l'habitat et les mesures de sécurité, afin d'améliorer la coexistence harmonieuse entre l'humanité et les éléphants.

En 2010, le Yunnan est devenu la première région de niveau provincial en Chine à introduire une assurance commerciale pour les dommages causés par la faune sauvage, qui a couvert toute la province en 2014.

Wang Chuan, villageois de Pu'er, a été le témoin de l'augmentation de la population d'éléphants et a indiqué qu'ils étaient désormais plus fréquemment repérés dans son village qu'auparavant.

"Bien sûr, c'est ennuyeux de voir nos cultures détruites par les éléphants, mais les villageois acceptent toujours ces vilains animaux au lieu de les disperser par la force", a-t-il dit.

La compensation aux dommages causés par les éléphants a augmenté ces dernières années. Durant la période du 13e Plan quinquennal (2016-2020), environ 297 millions de yuans ont été versés dans la province pour couvrir les pertes causées par la faune sauvage, principalement par les éléphants d'Asie.

Les grands projets de développement des infrastructures dans la région ont également tenu compte des activités des éléphants d'Asie.

Lors de la construction du chemin de fer Chine-Laos, les routes ont été redessinées pour éviter les habitats des éléphants, et certaines parties du chemin de fer ont été transformées en ponts et tunnels pour assurer un passage aux géants migrateurs.

Des éléphants d'Asie sauvés par le Centre d'élevage et de sauvetage de l'éléphant d'Asie à Xishuangbanna, subissent un entraînement pour être relâchés dans la nature dans la province chinoise du Yunnan (sud-ouest), le 28 juillet 2022. (Photo : Jiang Wenyao)

EFFORTS DE CONSERVATION

Les inspecteurs des éléphants jouent un rôle important dans le baby-boom. Diao Faxing, âgé de 47 ans, travaille depuis six ans comme l'un des dix inspecteurs locaux dans le district autonome Hani et Yi de Jiangcheng, à Pu'er.

"Le nombre d'éléphants a augmenté ces dernières années", a noté M. Diao. "Il y a un total de 43 éléphants sauvages à Jiangcheng, et quatre éléphanteaux sont nés cette année".

Lors d'une tournée d'inspection fin juillet, M. Diao a remarqué qu'une femelle éléphant abandonnée par le troupeau avait arrêté de manger.

M. Diao et ses collègues ont immédiatement signalé l'incident et ont été soulagés en voyant l'éléphant se rétablir, et rattraper le reste du troupeau.

"Il peut être stressant d'avoir plus d'éléphants à soigner, mais chaque nouveau-né est un signe de succès de notre protection", a-t-il expliqué. "Ils sont comme de nouveaux membres de la famille et je les ai tous prénommés".

Comme la visite fréquente des éléphants dans le district oblige les inspecteurs à synchroniser leur emploi du temps quotidien avec les mouvements des éléphants, ils doivent se lever à cinq heures du matin et travailler jusqu'à minuit.

Outre les efforts des inspecteurs, les chercheurs scientifiques mènent également diverses études, notamment l'analyse de l'adéquation des habitats des éléphants ainsi que la conservation de la diversité biologique, afin d'améliorer la connaissance sur les éléphants d'Asie et de renforcer la protection.

Bao Mingwei, médecin spécialiste des éléphants au Centre d'élevage et de sauvetage des éléphants d'Asie, à Xishuangbanna, et son équipe de recherche, ont réussi à élever neuf éléphanteaux en étudiant la méthode de reproduction assistée par l'homme, ce qui a contribué à l'augmentation de la population des éléphants d'Asie en Chine.

"Les efforts de sauvetage et de protection des éléphants ont contribué à l'augmentation de la population et le baby-boom s'est produit car il y a plus de femelles éléphants en âge de procréer", a-t-il expliqué.

La création d'un parc national pour les éléphants d'Asie est également à l'ordre du jour. Les autorités nationales et locales coordonneront les efforts d'intégration et d'optimisation de l'habitat existant, et mettront en place un système unifié de protection et de gestion.

"Sur la base du mécanisme établi de conservation des éléphants d'Asie, le parc national sera essentiel pour la conservation des forêts tropicales, et pour la conservation à long terme de la nature et de l'écologie", a expliqué Chen Fei, directeur du centre de recherche sur les éléphants d'Asie relevant de l'Administration d'Etat des forêts et des prairies.

"Nous travaillerons pour garantir l'équilibre entre l'expansion de la population d'éléphants, la sécurité humaine et la propriété dans le parc", a-t-il ajouté. Fin

http://french.news.cn/20220812/d5393a4aafa04261bd98715c5c429f1e/c.html

 

Xi Jinping appelle la communauté internationale à construire un partenariat mondial pour le développement

   

French.news.cn | 2022-08-12 à 21:58

BEIJING, 12 août (Xinhua) -- Le président chinois, Xi Jinping, a appelé la communauté internationale à rassembler un consensus pour promouvoir le développement, à créer un environnement favorable et à encourager de nouvelles forces motrices pour le développement mondial afin d'oeuvrer conjointement pour un partenariat mondial pour le développement.

M. Xi, également secrétaire général du Comité central du Parti communiste chinois, a fait ces remarques dans une lettre de félicitations adressée vendredi à la Conférence de la solidarité de la société civile internationale sur l'Initiative pour le développement mondial.

Il a noté que l'économie mondiale était actuellement affectée par de multiples facteurs, et que la mise en oeuvre du Programme de développement durable à l'horizon 2030 des Nations unies était entravée.

Face aux difficultés et aux défis, M. Xi a déclaré que ce n'est que lorsque toutes les parties s'uniront avec une ferme confiance pour combattre la COVID-19, promouvoir le développement par des efforts concertés et mettre sérieusement en œuvre le Programme 2030, que les habitants de tous les pays connaîtront une vie meilleure et que la société humaine embrassera un avenir plus radieux.

"Je pense que la société civile internationale contribuera à consolider et à renforcer le soutien populaire pour assurer la mise en oeuvre de l'Initiative pour le développement mondial", a ajouté M. Xi.

La Chine est prête à collaborer avec toutes les parties pour la mise en oeuvre du Programme 2030, afin de contribuer davantage à la construction d'une communauté d'avenir partagé pour l'humanité et de créer une nouvelle ère de prospérité et de développement, a déclaré M. Xi. Fin

https://french.news.cn/20220812/74da6771e24d44acbf9d17714946c46c/c.html

 

Les Chinois d'outre-mer partagent l'aspiration à une réunification totale de la Chine (SYNTHESE)

   

French.news.cn | 2022-08-12 à 03:42

BEIJING, 11 août (Xinhua) -- Le Bureau des affaires de Taiwan du Conseil des Affaires d'Etat et le Bureau de l'information du Conseil des Affaires d'Etat de la République populaire de Chine ont publié mercredi un livre blanc intitulé "La question de Taiwan et la réunification de la Chine dans la nouvelle ère", qui a trouvé une forte résonance chez les Chinois d'outre-mer.

Dans des interviews séparées accordées à Xinhua, les Chinois de l'étranger ont partagé le même avis selon lequel le livre blanc démontre

la ferme volonté et la forte détermination du Parti communiste chinois (PCC) et du peuple chinois dans la quête de la réunification nationale et met en lumière les mesures scandaleuses des autorités du Parti démocrate progressiste (PDP) qui "cherchent l'indépendance en sollicitant le soutien des Etats-Unis" et des forces extérieures qui tentent d'"utiliser Taiwan pour contenir la Chine". Ils ont également fait part de leur confiance dans le bel avenir de la grande cause de la réunification de la Chine.

 

LE LEADERSHIP DU PCC, CLE DU RENOUVEAU ET DE LA REUNIFICATION DE LA NATION

 

Le livre blanc souligne que la résolution de la question de Taiwan et la réalisation de la réunification totale de la Chine constituent une aspiration partagée par tous les fils et toutes les filles de la nation chinoise. C'est indispensable à la réalisation du renouveau de la Chine et c'est une mission historique du PCC.

De nombreux Chinois de l'étranger ont déclaré qu'ils voyaient dans ce livre blanc la forte détermination, la ferme volonté et les grandes capacités du PCC et du gouvernement chinois à défendre la souveraineté nationale et l'intégrité territoriale, ainsi qu'à réaliser la réunification totale de la mère patrie, ce qui est très encourageant pour eux.

"C'est un fait indiscutable que Taiwan appartient à la Chine depuis les temps anciens. Le PCC et le gouvernement chinois ont toujours considéré comme une tâche historique inexorable la réalisation de la réunification totale de la patrie", a affirmé Lu Hongmin, directeur exécutif de la Fédération des organisations de la communauté des Canadiens d'origine chinoise d'Ottawa.

"Nous sommes convaincus que la nation chinoise, dont la civilisation remarquable a plus de 5.000 ans d'histoire, réalisera la grande mission historique de la réunification totale de la patrie grâce à sa volonté, sa sagesse et ses capacités", a assuré M. Lu.

Liu Shufang, vice-présidente de l'Association consolidée des bénévoles chinois à Cuba, a rappelé que Taiwan est une partie inaliénable du territoire chinois, ce qui est un consensus universel dans la communauté internationale.

"Nous pouvons voir que le PCC est résolument engagé en faveur de la réunification complète de la patrie et a fait de gros efforts pour promouvoir le développement pacifique et intégré des relations des deux côtés du détroit de Taiwan, ainsi que pour réunir les compatriotes des deux côtés du détroit", a-t-elle poursuivi.

"Le PCC s'est toujours préoccupé des intérêts et du bien-être des compatriotes de Taiwan, et il travaille sans relâche en vue de la réunification pacifique de la Chine et du grand renouveau de la nation chinoise. Il est le pilier de la nation et du peuple chinois et l'essence de la direction résolue vers le renouveau et la réunification de la nation", a analysé Qiao Fengxiang, président de l'Association nationale des Américains d'origine chinoise.

Wu Youyi, président de l'Association pour la réunification pacifique de la Chine dans l'ouest des Etats-Unis, a noté que le livre blanc passait en revue les politiques et principes adoptés par le PCC pour résoudre la question de Taiwan à divers stades historiques, tout en expliquant systématiquement les grandes politiques et propositions de politiques du PCC et du gouvernement chinois pour promouvoir la réunification de la patrie dans la nouvelle ère.

Selon M. Wu, le PCC a toujours considéré comme une tâche historique inexorable la résolution de la question de Taiwan et la réalisation de la réunification totale de la patrie, et a joué un rôle directeur majeur dans la résolution de la question de Taiwan.

 

LA RECHERCHE DE L'"INDEPENDANCE" EST UNE IMPASSE ET UTILISER TAIWAN POUR CONTENIR LA CHINE EST VOUE A L'ECHEC

 

Pour protéger les intérêts de la nation chinoise dans son ensemble, y compris ceux de nos compatriotes à Taiwan, nous devons nous opposer résolument à ce phénomène (le séparatisme) et oeuvrer pour une réunification pacifique, souligne le livre blanc.

Nous, les Chinois, déciderons de nos propres affaires, y est-il écrit, en précisant que la question de Taiwan est une affaire intérieure qui concerne les intérêts fondamentaux de la Chine et les sentiments nationaux du peuple chinois, et qu'aucune ingérence extérieure ne sera tolérée.

Zhu Hailun, président de l'Association pour la promotion de la réunification pacifique de la Chine en Finlande, a affirmé que les manoeuvres politiques des séparatistes pour "l'indépendance de Taiwan" et d'un petit nombre de responsables politiques étrangers n'avaient aucun effet tangible sur le processus de réunification nationale de la Chine.

Remettre en cause le principe d'une seule Chine, c'est de se faire un ennemi des plus de 1,4 milliard de Chinois, et les tentatives visant à entraver la réunification complète de la Chine sont vouées à l'échec, a-t-il ajouté.

"La réunification nationale reflète l'aspiration du peuple, et elle ne peut être entravée par personne ni par aucune force", a noté Qian Qiguo, président de l'Alliance pour la réunification pacifique de la Chine en Australie.

Les associations pour la promotion de la réunification de la Chine en Australie considèrent la question de Taiwan comme une affaire purement interne à la Chine, qui ne tolère aucune ingérence extérieure, a affirmé M. Qian, soulignant que le peuple chinois avait la ferme volonté d'assurer la réunification nationale et l'intégrité territoriale.

Ces dernières années, les autorités taiwanaises dirigées par le Parti démocrate progressiste ont provoqué des tensions dans les relations entre les deux rives du détroit en s'appuyant sur des forces étrangères pour obtenir l'"indépendance", tandis que certaines forces extérieures en ont profité pour faire des provocations, a souligné de son côté Zhao Qian, président de la branche de Hô-Chi-Minh-Ville de l'Association des entreprises de Chine au Vietnam.

Ces obstacles, qui mettent en danger la paix et la stabilité dans le détroit de Taiwan, doivent être éliminés dans le cadre des efforts de la Chine pour une réunification pacifique, a-t-il indiqué.

Les Etats-Unis ont délibérément joué la "carte de Taiwan" pour inciter les forces séparatistes à provoquer des troubles, ce qui a mis en danger la paix et la stabilité régionales, a affirmé Bai Yi, président de la Fédération des associations de Chinois d'outre-mer et d'hommes d'affaires chinois de la péninsule du Yucatan, au Mexique, qui a estimé que tout complot pour "l'indépendance de Taïwan" ou toute ingérence extérieure serait sûrement déjoué.

Après avoir lu le livre blanc, Tie Jilong, responsable de l'Association des étudiants et des universitaires chinois en Corée, a dit qu'en tant que Chinois vivant et travaillant en République de Corée, il contribuerait à aider à renforcer la solidarité entre les compatriotes des deux côtés du détroit de Taiwan.

"Les tentatives visant à utiliser Taiwan pour contenir la Chine et rechercher l''indépendance' en sollicitant le soutien des Etats-Unis sont définitivement vaines, et tout acte visant à porter atteinte à la souveraineté et à l'intégrité territoriale de la Chine est vouée à l'échec", a souligné M. Tie.

 

LA REUNIFICATION COMPLETE SERA SUREMENT REALISEE

 

Le livre blanc souligne que "tant que nous, Chinois des deux côtés du détroit de Taiwan, consacrerons notre ingéniosité et notre énergie à un même objectif, il n'y aura aucun doute : nous ne tolérerons aucune ingérence étrangère à Taiwan, nous déjouerons toute tentative visant à diviser notre pays et nous nous unirons en une force puissante pour la réunification et le renouveau de la nation. L'objectif historique de réunification de notre patrie doit être réalisé et sera réalisé."

Réfléchissant à ces points soulignés dans le document, Shang Liang, vice-président de l'Association générale des commerçants et entrepreneurs chinois à Madagascar, a déclaré : "Réaliser la réunification complète de la mère patrie est l'aspiration commune de tous les fils et filles de la nation chinoise, et c'est une condition préalable au grand renouveau de la nation chinoise. Les fils et filles de la nation chinoise en Afrique sont solidaires de la mère patrie, et la grande cause de la réunification complète de la mère patrie sera sûrement accomplie."

"L'amitié et la coopération entre les deux rives du détroit ont tout à gagner de la paix et de la coopération. La réunification pacifique entre les deux rives du détroit profite non seulement à la nation chinoise, mais aussi à tous les peuples et à la communauté internationale dans son ensemble", a déclaré Fang Yuan, présidente de l'Union des femmes chinoises (Fidji), après avoir lu le livre blanc.

Mme Fang a affirmé que la réalisation de la réunification complète de la mère patrie est une aspiration partagée par tous les fils et filles de la nation chinoise, et qu'elle est l'inévitable étape historique de la réalisation du renouveau national.

Chen Yinglie, chef du Conseil chinois pour la promotion de la réunification nationale pacifique en Croatie, a dit : "Je crois que sous la direction forte du PCC, la grande cause de la réunification nationale sera sûrement accomplie, le grand renouveau de la nation chinoise sera sûrement réalisé."

Deng Zhuting, président de l'Association chinoise du quartier chinois de Londres, a dit avoir été profondément impressionné par la phrase suivante du livre blanc : "Nous espérons qu'ils (les compatriotes chinois de Taiwan) se tiendront du bon côté de l'histoire, et seront fiers de leur identité chinoise."

"Je pense qu'être Chinois, fier de son identité chinoise, c'est assumer courageusement la responsabilité de sauvegarder le plus grand bien de la nation, se conformer à la tendance générale de l'histoire, faire avancer les échanges, la coopération et le développement étendus entre les deux rives du détroit et participer à la cause de la promotion de la réunification pacifique de la mère patrie par des actions concrètes. La mère patrie est notre plus grand soutien. Les Chinois d'outre-mer au Royaume-Uni croient fermement que la réunification de la mère patrie doit être réalisée et sera réalisée", a indiqué M. Deng. Fin

http://french.news.cn/20220812/4e193830cd3d4275aa43000d7b9e5aa8/c.html

 

« Les compatriotes Taïwanais comprendront et accepteront le principe “un pays, deux systèmes” » (porte-parole)

French.china.org.cn | Mis à jour le 12. 08. 2022 | Mots clés : Taiwan

« La partie continentale de la Chine est prête à explorer une solution “un pays, deux systèmes” pour Taïwan, alors que les deux parties s'efforcent de parvenir à une réunification pacifique », a déclaré jeudi un porte-parole de l'autorité des affaires de Taïwan de la partie continentale de la Chine.

 

« Avec le temps, nous sommes fermement convaincus que nos compatriotes de Taïwan développeront une meilleure compréhension et accepteront le principe “un pays, deux systèmes” », a avancé Ma Xiaoguang, porte-parole du Bureau des affaires taïwanaises du Conseil des affaires d'État chinois.

 

M. Ma a tenu ces propos après que les autorités du Parti démocrate progressiste (PDP) de Taïwan, actuellement au pouvoir sur l’île, ont rejeté le livre blanc publié mercredi par la partie continentale de la Chine. Ce dernier « propose une élaboration systématique des politiques et des principes mis en avant par le Parti communiste chinois (PCC) et le gouvernement chinois pour faire avancer la réunification nationale dans la nouvelle ère ».

 

« L'objectif historique de réunification de notre patrie doit être réalisé et sera réalisé », affirme le livre blanc, ajoutant que « la réunification pacifique et “un pays, deux systèmes” sont les principes de base pour résoudre la question de Taïwan et sont la meilleure approche pour réaliser la réunification ».

 

L'autorité taïwanaise des affaires de la Chine continentale a noté que le livre blanc était « plein de vœux pieux » et a souligné qu'aucun côté du détroit n'appartenait à l'autre. Rejetant le principe « un pays, deux systèmes », elle a déclaré que l'île n'accepterait jamais un résultat fixé par la Chine continentale.

 

Ma Xiaoguang, du Bureau des affaires taïwanaises du Conseil des affaires d'État, a soutenu que « Taïwan appartient à tous les Chinois, y compris les 23 millions de compatriotes taïwanais. L'avenir de Taïwan dépend de la réunification nationale et ne peut et ne doit être décidé que par tous les Chinois ».

 

« Les efforts de réunification pacifique et l'arrangement “un pays, deux systèmes” montrent que la partie continentale de la Chine chérit et protège le plus grand bien de la nation, le bien-être des compatriotes à Taïwan et la paix des deux côtés du détroit, et qu’elle tient pleinement compte des différences dans les systèmes sociaux et les idéologies entre la partie continentale de la Chine et Taïwan », a avancé M. Ma.

 

Selon lui, « le livre blanc a reçu une réponse chaleureuse et un large soutien de la part de Chinois dans le pays et à l'étranger, et l'interprétation erronée des autorités du PDP ne peut nier qu'“un pays, deux systèmes” est une solution pacifique, démocratique, de bonne foi et gagnant-gagnant ».

 

Des personnes de divers secteurs de la Région administrative spéciale (RAS) de Hong Kong ont également exprimé leur soutien au livre blanc, affirmant qu'il « montre la ferme volonté du gouvernement central de poursuivre la réunification nationale et décrit l'avenir de la réunification pacifique selon le principe “un pays, deux systèmes”.

 

Le chef de l'exécutif de Hong Kong, John Lee Ka-chiu, a déclaré dans un communiqué que « le livre blanc réaffirme avec justesse au monde le fait que Taïwan fait partie de la Chine et montre la position et la politique fermes des autorités centrales pour réaliser la réunification de la patrie ».

 

M. Lee affirme que « le document souligne à juste titre que certaines forces politiques à Taïwan ont depuis longtemps délibérément mal interprété et diffamé le principe “un pays, deux systèmes” et ont prôné l“'indépendance de Taïwan” ».

 

Il a soutenu que « le principe “un pays, deux systèmes” s'est avéré être une politique nationale réussie et que sa mise en œuvre réussie à Hong Kong est largement reconnue ».

 

M. Lee a réaffirmé que « le gouvernement de la RAS de Hong Kong sauvegardera résolument la souveraineté nationale et l'intégrité territoriale, protégera le principe d'“une seule Chine” contre toute ingérence de forces extérieures dans les affaires intérieures de la Chine, et soutiendra pleinement toutes les mesures nécessaires du gouvernement central ».

 

Tam Yiu-chung, membre hongkongais du Comité permanent de l'Assemblée populaire nationale (APN), a avancé que « le document clarifie davantage la logique historique derrière les efforts de la nation pour réaliser la réunification complète du pays, ce qui réfute fermement la diffamation d'autres pays au cours des dernières années ».

 

Notant « la pratique réussie du principe “un pays, deux systèmes” à Hong Kong », M. Tam a exhorté la ville « à poursuivre la pratique pour donner un bon exemple au peuple taïwanais » et a appelé « le peuple taïwanais à réaliser la tendance inévitable du grand renouveau de la nation ».

 

Lau Siu-kai, vice-président de l'Association chinoise des études de Hong Kong et de Macao, a affirmé que « le moment de la publication du livre blanc revêt une grande importance stratégique, car il montre que la ferme volonté du gouvernement central pour une réunification nationale pacifique reste inchangée ».

 

M. Lau a soutenu que « le document aura un effet dissuasif sur les forces séparatistes américaines et taïwanaises, et aura un effet positif sur l'accélération du processus de réunification nationale ».

http://french.china.org.cn/china/txt/2022-08/12/content_78369376.htm

 

La Chine réfute les accusations américaines de « réaction excessive »

French.china.org.cn | Mis à jour le 08. 08. 2022 | Mots clés : Chine

 

Dimanche dernier, la porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Hua Chunying, a posté huit messages d’affilée sur Twitter, rejetant fortement les accusations américaines de « réaction excessive » de la part de la Chine vis-à-vis de la visite provocatrice de la présidente de la Chambre des représentants des Etats-Unis, Nancy Pelosi, sur l’île de Taiwan.

 

Dans le dernier message de cette série, la porte-parole affirme que « le peuple chinois n’oubliera jamais sa honte nationale et ne permettra jamais à ces bandits d’intimider et de piller une nouvelle fois la Chine ».

 

 

A la suite des plus grands exercices militaires jamais organisés par la Chine dans le détroit de Taiwan, le secrétaire d’Etat des Etats-Unis, Antony Blinken, avait qualifié de « réaction excessive » la réponse de la Chine vis-à-vis de la visite de Nancy Pelosi à Taiwan, rapportait vendredi dernier l’agence d’information du gouvernement turc Anadolu.

 

 

« Le fait est que cette visite était pacifique. Il n’y a aucune justification à cette réponse militaire extrême, disproportionnée et d’escalade », aurait déclaré Antony Blinken lors d’une conférence de presse au Cambodge, où il participait au Sommet de l’ASEAN.

 

 

L’ambassadeur des Etats-Unis en Chine Nicholas Burns a quant à lui indiqué dimanche dernier, que les actions militaires de la Chine dans et autour du détroit de Taiwan « menaçaient le statu quo de plusieurs décennies », ajoutant: « Le monde tient Beijing responsable du maintien de la paix. »

 

 

« Vous avez tort », a répondu Hua Chunying, réfutant les affirmations de l’ambassadeur et du Département d’Etat des Etats-Unis. La porte-parole a rappelé que les Etats-Unis ne représentaient pas le monde entier, et encore moins le grand nombre de pays en développement.

 

 

« Les Etats-Unis ne devraient pas se prétendre surpris vis-à-vis de la réponse chinoise, car nous avons essayé par tous les moyens possibles de les avertir des conséquences de la visite de Nancy Pelosi à Taiwan, y compris au plus haut niveau », a-t-elle poursuivi. 

 

Commentant la visite de Nancy Pelosi qu’elle-même a qualifié de « non officielle », Hua Chunying a estimé que cela montrait que l’engagement du gouvernement des Etats-Unis à n’avoir que des « relations non officielles » avec Taiwan était un mensonge.

 

« Une visite de la numéro 3 du gouvernement américain dans un avion militaire escorté par des navires de guerre peut-elle être décrite comme "non officielle"? Il s’agit là de la preuve que l’administration américaine est complice depuis le début et elle doit par conséquent accepter toutes les responsabilités et les conséquences », a-t-elle souligné. 

 

 

La porte-parole a une nouvelle fois affirmé que la seule façon pour faire avancer les relations sino-américaines était de revenir au principe de la Chine unique et aux trois communiqués conjoints sino-américains, plutôt que de découper en rondelles la politique de la Chine unique ou de la changer subrepticement.

 

 

Par la suite, Hua Chunying a reposté un tweet de ChaoyangShaoxia, un observateur des affaires internationales, lequel note que le G7 agit comme un voleur criant « Au voleur! », tandis que la Chine bénéficie du soutien de plus de 160 pays pour sa juste cause.

 

 

Vendredi dernier, la Chine a annoncé huit contre-mesures en réponse à la visite hautement provocatrice de Nancy Pelosi sur l’île de Taiwan, annulant notamment les discussions des commandements des théâtres militaires sino-américains, ainsi que le dialogue de coordination des politiques de défense et le mécanisme consultatif de sécurité militaire maritime, et suspendant la coopération dans les domaines du rapatriement des immigrants illégaux, de la lutte contre la drogue et des changements climatiques.

 

Notant que la présidente de la Chambre des représentants des Etats-Unis avait insisté pour se rendre sur l’île de Taiwan au mépris des inquiétudes profondes et de l’opposition ferme de la Chine, Hua Chunying a également annoncé vendredi dernier des sanctions à l’encontre de Nancy Pelosi et des membres de sa famille immédiate, faisant d’elle la politicienne des Etats-Unis la plus haut placée à être sanctionnée par la Chine.

http://french.china.org.cn/foreign/txt/2022-08/08/content_78362705.htm

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire