LES FORCES SPECIALES VONT PROTEGER LES INTERETS DU PAYS A L’ETRANGER

La mer de Chine méridionale

Les forces spéciales chinoises vont protéger les intérêts du pays à l'étranger

© AFP 2016 STR

INTERNATIONAL

URL courte

32288311

L’expansion du rôle des forces spéciales chinoises devient de plus en plus évidente. Leurs fonction et localisation changent et s’élargissent en rapport avec la croissance de l’influence mondiale de la Chine. Des experts apportent leurs commentaires sur ce sujet dans des interviews exclusives à Sputnik.

Expert de l'Institut de l'Extrême-Orient, Pavel Kamennov, dans un entretien accordé à Sputnik, déclare qu'actuellement, la Chine vise à passer de la participation aux efforts internationaux dans la lutte contre la piraterie dans le golfe d'Aden au large des côtes de la Somalie, à la protection de ses actifs étrangers par le biais des forces spéciales. Selon lui, une telle déclaration est une grande première.

Comme le business de la Chine est très répandu à travers le monde, ils [les chinois] "croient qu'il y a une vraie menace potentielle sur leurs biens, leur personnel et leurs actifs à l'étranger. La Libye et le Soudan n'en sont que quelques exemples," explique M.Kamennov.

Une île Senkaku

© AP PHOTO/ XINHUA, FILE

Mer de Chine orientale: Tokyo veut déployer des missiles

 

Selon lui, la Chine s'inquiète de la sécurité des sources et des voies de transport du pétrole dans le pays. Ainsi, les régions d'exportation du pétrole (Afrique du Nord et Proche-Orient) seraient les premières à être surveillées par les forces spéciales.

Dans le contexte de la menace terroriste, qui touche les pays du monde entier, la Chine a besoin de la présence de ses forces spéciales à l'étranger. Pourtant, pour l'instant, selon un expert du Centre des relations internationales de l'Institut Chinois des médias, Yang Mian, les forces spéciales chinoises ne sont pas encore déployées à l'étranger. Dans une interview accordée à Sputnik, cet expert affirme qu'actuellement, la Chine est encore en train de renforcer son potentiel de combat.

"Il est encore tôt pour discuter du déploiement des forces spéciales à l'étranger, les autorités n'ont pas encore publié de telles informations", déclare Yang Mian.

Selon un autre expert militaire, le vice-directeur de l'Institut des pays de la CEI Vladimir Evseev, les forces spéciales chinoises pourraient être déployées non seulement au Proche-Orient, mais aussi au Moyen-Orient, notamment en Syrie et en Afghanistan. Dans ce dernier pays, se trouvent des ressources minérales que les forces spéciales peuvent notamment protéger.

"Selon certaines données, il pourrait s'agir de soutenir la participation aux opérations spéciales, de créer au moins une base terrestre et, probablement, une base marine chinoises au Proche-Orient et au Moyen-Orient".

Exercices navals russo-chinois en Méditerranée

© RUPTLY.

La Chine et la Russie mèneront un exercice naval conjoint en mer de Chine

 

Selon l'expert, la Chine aurait également l'intention d'affirmer sa présence au Yémen. D'autre part, actuellement, la flotte militaire chinoise se trouverait à Gwadar, au Pakistan. De plus, selon les médias indiens, des militaires chinois opéreraient au Pakistan afin d'effectuer la surveillance de l'infrastructure et du personnel chinois dans le couloir économique Xingjiang-Gwadar.

Les autorités chinoises renforcent ainsi l'autorité et la présence des forces spéciales dans la protection de leurs intérêts nationaux.

Le professionnalisme et les capacités potentielles des commandos chinois ne suscitent plus de doutes. En août 2015, The National Interest a nommé parmi les cinq menaces des Etats-Unis les forces spéciales chinoises. Les autres menaces sont les suivantes: les systèmes spatiaux de combat, le développement et le renforcement du potentiel militaire, une grande base de production et le potentiel de son personnel.

https://fr.sputniknews.com/international/201608151027300150-chine-forces-speciales/


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau