LES MAE CHINOIS ET ERYTHREEN PUBLIENT UNE DECLARATION CONJOINTE PORTANT SUR LA CONSOLIDATION DU PARTENARIAT STRATEGIQUE BILATERAL

tourtaux-jacques Par Le 06/01/2022 0

Dans CHINE

Les MAE chinois et érythréen publient une déclaration conjointe

French.xinhuanet.com | Publié le 2022-01-05 à 22:48

ASMARA, 5 janvier (Xinhua) -- Le conseiller d'Etat chinois et ministre des Affaires étrangères, Wang Yi, et son homologue érythréen, Osman Saleh, ont publié mercredi une déclaration conjointe portant sur la consolidation du partenariat stratégique bilatéral.

La déclaration commune des chefs de la diplomatie des deux pays fait suite à la visite de M. Wang dans la nation bordée par la mer Rouge, où il s'est entretenu avec son homologue érythréen et le président Isaias Afwerki au sujet de divers sujets bilatéraux, régionaux et internationaux d'intérêt commun.

Au cours de ces discussions, les deux parties ont convenu de mener une coopération pratique active dans le cadre du partenariat stratégique et du Forum sur la coopération sino-africaine (FCSA) dans différents domaines d'intérêt mutuel, d'après la déclaration en quatre points.

Encouragées par la confirmation par les chefs d'Etat des deux pays de la poursuite de la consolidation et du développement du partenariat stratégique, les deux parties se sont également accordées sur le fait que ce partenariat bilatéral était enraciné dans une tradition de soutien mutuel et fondé sur des similarités entre les trajectoires historiques des deux pays et leurs valeurs communes. En outre, il se base sur la coopération et le respect de l'Etat de droit, de l'indépendance, de la souveraineté et de l'intégrité territoriale et vise à promouvoir la paix, la stabilité et la prospérité aux niveaux mondial et régional.

Selon la déclaration conjointe, les deux parties se sont entendues pour défendre les valeurs communes de la paix, du développement, de l'équité, de la justice, de la démocratie et de la liberté pour toute l'humanité. Elles s'opposent par ailleurs aux ingérences hégémoniques dans les affaires intérieures des autres pays motivées par le prétexte de préserver la démocratie et les droits de l'Homme.

Au cours des entretiens, la partie érythréenne a réaffirmé l'adhésion du pays au principe d'une seule Chine. La partie chinoise a quant à elle souligné qu'elle s'opposait aux sanctions unilatérales à l'encontre de l'Erythrée. Fin

http://french.news.cn/2022-01/05/c_1310410519.htm

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire