MEDIAS TURCS : CHINE ET RUSSIE EJECTENT LE DOLLAR AU SECOND PLAN

 

Médias turcs: Moscou et Pékin relèguent le dollar au second plan
 

La perte par le dollar US de son rôle clé dans le commerce international, les investissements et les réserves de change constitue une menace grave pour les Etats-Unis.

Les récentes évolutions dans l'économie mondiale montrent que la Russie et la Chine forment une alliance appelée à "dédollariser" le monde, estime l'édition turque T24.

Le rouble et le yuan ont commencé à remplacer le dollar dans les échanges commerciaux russo-chinois dès 2011. En 2014, Moscou et Pékin ont signé un accord d'échange de devises d'une durée de trois ans. Cet accord dit "de swap" porte sur 150 milliards de yuans (environ 23,5 milliards de dollars). Selon T24, le président russe Vladimir Poutine a alors déclaré que l'utilisation du rouble et du yuan "diminuera l'influence du dollar".

En 2015, la Banque centrale de Russie a vendu 20% de ses réserves de change détenues dans des obligations d'Etat américaines, rappelle l'édition turque.

La Banque centrale de Chine a pris des mesures analogues, l’été dernier, en dépensant près de 500 milliards de dollars de ses réserves de change. Pékin a expliqué sa décision de vendre un grand nombre d'actifs en dollars par le désir d'arrêter la chute des bourses de Shanghai et de Shenzhen.

La nouvelle alliance russo-chinoise capable de diminuer le poids du dollar dans l'économie mondiale préoccupe beaucoup les Etats-Unis. Moscou et Pékin pourraient créer un marché financier uni dans l'espace de la Communauté des Etats indépendants (CEI, 10 pays issus de l'URSS) en vue de renoncer à l'utilisation du dollar et de l'euro dans le commerce, conclut l'édition.

 

 

Source: Sputnik

05-09-2015 - 14:45 Dernière mise à jour 05-09-2015 - 14:45 | 1144 vus
 

 


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau