PROVOCATION NAVALE US CONTRE LA CHINE PRES D'ILOTS DISPUTES

 

Navire US près d’îlots disputés:la Chine dénonce une menace pour sa souveraineté
 

La Chine a vivement condamné mardi la présence d'un navire de guerre américain à moins de 12 milles d'îles artificielles que Pékin construit en mer de Chine méridionale, en dénonçant une "menace pour sa souveraineté".

Le navire lance-missiles USS Lassen a navigué mardi matin (heure locale) dans les eaux entourant au moins une de ces îles revendiquées par la Chine dans l'archipel disputé des Spratleys, avait indiqué à l'AFP un responsable américain de la Défense.

Des manoeuvres confirmées peu après par les autorités chinoises, qui ont exprimé "leur ferme opposition".

Ce navire "est entré illégalement et sans permission de la Chine" dans les eaux entourant ces îlots disputés, a déclaré Lu Kang, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, dans un communiqué publié sur l'internet.

Cela "constitue une menace pour la souveraineté de la Chine et pour ses intérêts sécuritaires", a-t-il poursuivi, rappelant que le pays possédait une souveraineté "indiscutable" sur l'archipel et sur les eaux environnantes.

Pékin "s'oppose absolument à ce qu'un pays tiers utilise la liberté de navigation et de survol comme un prétexte pour porter atteinte à la souveraineté nationale de la Chine ou à ses intérêts sécuritaires", a insisté M. Lu, ajoutant que le gouvernement chinois "répondrait de façon résolue à toute action provocatrice".

De son côté, l'agence étatique Chine nouvelle, dans un commentaire au ton acerbe, a jugé que le passage du navire américain représentait "une provocation ostensible (...) et une démonstration de force sous couvert de tester la liberté de navigation dans la région".

La Chine considère comme des eaux territoriales la zone des 12 milles autour de ces îles, construites sur des îlots qui affleurent parfois à peine.

Mais les Etats-Unis rejettent cette revendication, estimant que la Chine ne peut se construire ainsi une souveraineté sur ces eaux stratégiques.

La Chine revendique des droits sur la quasi-totalité de la mer de Chine méridionale et y mène d'énormes opérations de remblaiement, accélérant depuis un an la transformation de récifs coralliens en ports, pistes et infrastructures diverses.

Les Etats-Unis et des pays d'Asie du Sud-Est évoquent un coup de force du géant chinois qui lui donnerait le contrôle sur l'une des routes maritimes les plus stratégiques du globe.

Avec AFP

 

Source: Agences

27-10-2015 - 09:49 Dernière mise à jour 27-10-2015 - 09:49 | 369 vus

http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=265483&cid=20&fromval=1&frid=20&seccatid=39&s1=1


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau