XI JINPING SOULIGNE L'IMPORTANCE D'ECOUTER LA VOIX DU PEUPLE VIA INTERNET ET D'AUTRES VOIES.

tourtaux-jacques Par Le 26/06/2022 0

Dans CHINE

Xi Jinping souligne l'importance d'écouter la voix du peuple via Internet et d'autres voies

   

French.news.cn | 2022-06-26 à 16:09

BEIJING, 26 juin (Xinhua) -- Le président chinois Xi Jinping a souligné l'importance de mieux écouter la voix du peuple en utilisant l'Internet et d'autres voies.

M. Xi, également secrétaire général du Comité central du Parti communiste chinois (PCC) et président de la Commission militaire centrale, a fait cette remarque dans une récente instruction sur l'étude et la prise en compte des suggestions et des points de vue des internautes sur les travaux liés au prochain 20e Congrès national du PCC.

M. Xi a souligné qu'il fallait mieux respecter l'opinion publique et suivre les aspirations du peuple.

Notant que le 20e Congrès national du PCC est un événement important dans l'agenda politique du Parti et du pays, M. Xi a déclaré que la collecte de l'opinion publique via les plateformes en ligne était un moyen efficace permettant aux membres du Parti et au grand public d'apporter des idées au développement du pays et au renouveau de la nation chinoise.

C'est aussi un exemple de la démocratie populaire sur l'ensemble du processus, a-t-il ajouté.

Une multitude d'idées et de suggestions constructives ont été formulées, et les départements compétents doivent les examiner en détail et adopter celles qui sont utiles, a ajouté M. Xi.

Les pratiques réussies en matière de sollicitation de l'opinion publique sur le congrès national du Parti doivent être synthétisées afin de servir de référence pour une meilleure mise en œuvre de la ligne de masse du Parti dans de nouvelles circonstances, a noté M. Xi.

Du 15 avril au 16 mai, les plateformes Internet ont été utilisées pour recueillir les points de vue et les suggestions du public pour le 20e Congrès national du PCC prévu pour la seconde moitié de 2022. Plus de 8,54 millions de suggestions et d'idées ont été reçues. Fin

http://french.news.cn/20220626/5c4144b0de1a44d4bd92b2e189868b75/c.html

 

Xi Jinping : la Chine travaillera avec toutes les parties pour promouvoir la coopération dans des domaines clés

   

French.news.cn | 2022-06-24 à 22:39

 (Xinhua/Li Xueren)

BEIJING, 24 juin (Xinhua) -- Le président chinois, Xi Jinping, a déclaré vendredi que la Chine travaillerait avec toutes les parties pour promouvoir la coopération dans des domaines clés.

Il a fait ces remarques lors du Dialogue de haut niveau sur le développement mondial organisé en format virtuel.

La Chine va approfondir la coopération mondiale sur la lutte contre la pauvreté, renforcer les capacités de production et d'approvisionnement alimentaires et promouvoir les partenariats sur les énergies propres, a annoncé M. Xi.

Des efforts seront déployés pour favoriser l'innovation, la R&D et la production conjointe des vaccins, et pour promouvoir la protection et l'utilisation durables des écosystèmes terrestre et marin, a-t-il indiqué.

La Chine travaillera pour favoriser l'interconnexion à l'ère numérique de sorte à apporter une nouvelle impulsion au développement de tous les pays, a-t-il ajouté. Fin

 (Xinhua/Li Tao)

(Xinhua/Li Tao)

 (Xinhua/Rao Aimin)

 (Xinhua/Li Xueren)

http://french.news.cn/20220624/3984cd780da048228c7c0a85fb0115d1/c.html

 

La coopération des BRICS injecte de la vitalité dans le développement mondial et remporte les applaudissements du monde entier

   

French.news.cn | 2022-06-25 à 23:45

BEIJING, 25 juin (Xinhua) -- L'histoire regorge de défis formidables grâce auxquels le monde est devenu un endroit encore plus sûr et meilleur. Ces triomphes sur l'adversité ont témoigné du fait que la coopération et le développement commun étaient cruciaux pour inverser la tendance.

Le monde subit désormais des changements drastiques ainsi que la pandémie de COVID-19, événements jamais vus depuis un siècle. Divers problèmes de sécurité continuent de faire surface, tandis que l'économie mondiale se trouve toujours aux prises avec des vents contraires importants qui bousculent la voie de la reprise. Dans le même temps, le développement mondial a connu des revers majeurs.

"Où va le monde? La paix ou la guerre? Le développement ou la récession? L'ouverture ou la fermeture? La coopération ou la confrontation? Autant de questions qui se posent actuellement à nous", a déclaré mercredi le président chinois Xi Jinping dans son discours d'ouverture du Forum d'affaires des BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud). Il a par la suite assisté à ce forum avant de participer à deux autres événements connexes de haut niveau durant les jours suivants afin de partager ses réflexions sur la manière de relever les défis mondiaux et de faire progresser le développement commun.

Des experts du monde entier se sont dits inspirés par les idées de M. Xi sur les choix de l'époque et s'attendent à ce que la coopération des BRICS donne un élan à la prospérité mondiale.

 

PROMOUVOIR L'UNITE ET LA COOPERATION MONDIALES

 

Des experts ont confié à Xinhua qu'ils étaient impressionnés par l'accent mis par M. Xi sur l'engagement de la Chine à promouvoir l'unité et la coopération mondiales. Ils ont ajouté que le partenariat des BRICS avait donné l'exemple d'une coopération Sud-Sud et d'une recherche de la force par l'unité entre les marchés émergents et les pays en développement.

Dans son discours de mercredi, M. Xi a déclaré que malgré les changements intervenus dans un environnement mondial en évolution, la tendance historique à l'ouverture et au développement ne s'inverserait pas et que le désir partagé de relever ensemble les défis par le biais de la coopération resterait aussi fort que jamais.

Lors de l'ouverture du 14e sommet des BRICS par liaison vidéo jeudi, M. Xi a souligné que l'Initiative pour la sécurité mondiale (ISM), qui prône une vision de sécurité commune, globale, coopérative et durable, suivait la philosophie selon laquelle l'humanité est une communauté de sécurité indivisible, avec le but de créer une nouvelle voie vers la sécurité qui privilégie le dialogue à la confrontation, le partenariat plutôt que l'alliance et le pacte gagnant-gagnant plutôt que le jeu à somme nulle.

"La Chine entend travailler avec les partenaires des BRICS pour rendre opérationnelle l'ISM et apporter davantage de stabilité et d'énergie positive au monde", a indiqué M. Xi.

L'appel de M. Xi à la coopération et à la solidarité mondiales, ainsi qu'à un véritable multilatéralisme, est une étape positive vers la paix et la sécurité mondiales, a indiqué Samer Khair Ahmed, écrivain jordanien et expert des relations arabo-chinoises.

Les expériences de ces dernières années ont démontré que la sécurité mondiale demeurait une question intégrée qui ne pouvait être réalisée en contrariant ou en isolant un pays ou un groupe de pays. Il est devenu nécessaire pour le monde de construire une véritable solidarité internationale au nom de la sécurité et de la paix, selon M. Ahmed.

José Ricardo dos Santos Luzin Junior, PDG de la société LIDE China basée à Sao Paulo, a noté que la Chine jouait un rôle clef dans le maintien du multilatéralisme et aidait à façonner un nouvel ordre de gouvernance mondiale qui met l'accent sur la coopération mutuelle.

 

TRACER LA VOIE DE DEVELOPPEMENT MONDIAL

 

Mobiliser les efforts concertés et tracer la voie de développement mondial sont deux initiatives qui figurent en bonne voie sur l'ordre du jour de la coopération des BRICS.

En présidant le Dialogue de haut niveau sur le développement mondial vendredi au format virtuel, M. Xi a appelé à consolider le partenariat de haute qualité en faveur d'une nouvelle ère de développement mondial.

"Nous devons avoir une bonne compréhension de la tendance globale du développement dans le monde, renforcer la confiance, et agir en solidarité et avec une grande motivation. Ceci, afin de promouvoir le développement mondial et favoriser un paradigme de développement caractérisé par les bénéfices pour tous, l'équilibre, la coordination, l'inclusivité, la coopération gagnant-gagnant et la prospérité commune", a-t-il indiqué.

M. Xi a rappelé que lors de la session en 2021 de l'Assemblée générale de l'ONU, il avait mis en avant l'Initiative pour le développement mondial (IDM).

"La Chine prendra des mesures pratiques afin d'apporter un soutien continu à l'Agenda 2030 de développement durable", a-t-il noté.

L'IDM proposé par le président Xi est lancée pour traiter les questions de développement telles que la sécurité alimentaire, l'environnement, le changement climatique et la pauvreté, a déclaré Charles Onunaiju, directeur du Centre pour les études sur la Chine, basé à Abuja. Il a salué la Chine en raison du partage de son expertise dans l'éradication de la pauvreté et la sécurité alimentaire avec le reste du monde.

Le discours du président Xi a montré l'engagement de la Chine dans le partage des opportunités de développement avec le reste du monde face à la pandémie de COVID-19, a confié à Xinhua Mohammad Abdur Razzaque, président du Research and Policy Integration for Development (Recherche et Politiques d'Intégration pour le Développement), un groupe de réflexion basé à Dacca, capitale du Bangladesh.

En qualifiant les propositions chinoises au forum de "très opportunes et réfléchies", M. Razzaque a souligné que la Chine avait déjà joué un rôle crucial pour aider d'autres pays à s'intégrer dans l'économie mondiale.

Pour Sudheendra Kulkarni, ancien président du groupe de réflexion Observer Research Foundation basé à Bombay, l'IDM implique le développement pour tous sans aucune discrimination.

"Que le pays soit petit ou grand, que le pays soit riche ou pauvre, que le pays soit militairement fort ou faible, tous doivent être traités d'une manière égale, et les fruits du développement, les fruits de la révolution technologique doivent couvrir tous", a-t-il ajouté.

 

UNE FORCE POSITIVE POUR UN MEILLEUR MONDE

 

Le mécanisme des BRICS est considéré par de nombreux experts du monde comme une plate-forme de coopération importante pour les marchés émergents et les pays en voie de développement, qui devrait apporter une force positive, stabilisatrice et constructive au monde.

Lors du Forum des affaires des BRICS mercredi, M. Xi a noté que la coopération des BRICS entrait aujourd'hui dans un nouveau stade marqué par un développement de haute qualité. Il a appelé les pays membres des BRICS à approfondir la coopération afin de mieux préserver la sécurité alimentaire et énergétique, de saisir les opportunités offertes par la nouvelle révolution scientifique et technologique et la transformation industrielle, d'aider les pays en développement à accélérer le développement de l'économie numérique et la transformation verte et de s'engager dans la coopération concernant la réponse à la COVID-19 dans le but de vaincre le virus le plus tôt possible.

Selon Helga Zepp-LaRouche, fondateur et président du groupe de réflexion l'institut Schiller, les pays des BRICS se respectent mutuellement, soutiennent fermement le multilatéralisme et s'engagent dans une coopération gagnant-gagnant.

La coopération des BRICS dans les domaines tels que l'approvisionnement alimentaire et la santé publique est d'une grande importance pour le monde, a estimé M. Zepp-LaRouche, ajoutant que ces pays pouvaient jouer un rôle important dans l'éradication de la famine mondiale et le renforcement de la construction de systèmes de santé mondiaux modernes.

Lawrence Loh, directeur du Centre pour la gouvernance et la durabilité de l'école de commerce de l'Université nationale de Singapour, a dit qu'un autre domaine de coopération notable des BRICS était celui de l'innovation, de la technologie et de l'éducation.

A cet égard, les BRICS peuvent jouer un rôle principal en tant que pionnier d'un nouveau développement pour la prochaine phase de croissance mondiale post-pandémique, a déclaré M. Loh.

Notant que les BRICS ne constituaient pas un club fermé ni un "petit cercle" exclusif, mais une grande famille où règnent l'entraide et la solidarité et un partenariat pour la coopération gagnant-gagnant, M. Xi a assuré jeudi, lors du 14e sommet des BRICS, que les pays des BRICS devaient faire preuve d'ouverture et d'inclusion et mettre en commun leur sagesse et leur force collectives.

Herman Tiu Laurel, fondateur d'un groupe de réflexion basé à Manille, le Philippine BRICS Strategic Studies, a dit que le modèle de coopération "BRICS Plus", qui met l'accent sur l'ouverture, l'inclusion et les avantages mutuels et représente la voix et les intérêts des pays en développement, donnerait un élan essentiel au développement mondial.

Nourhan El-Sheikh, professeur à la faculté d'économie et de sciences politiques de l'université du Caire, a déclaré que la Chine avait une bonne compréhension de ce à quoi le monde était confronté.

"Le monde partage les mêmes intérêts et les mêmes défis. Soit nous vivons ensemble, soit nous serons ruinés ensemble", a indiqué Mme El-Sheikh. "Cette vision et cette compréhension très précises du président Xi et de la Chine soulignent la nécessité de coexister et de vivre ensemble. Il s'agit d'une vision différente de celle de l'Occident, qui cherche à se développer au détriment des autres." Fin

http://french.news.cn/20220625/8f8e8b1ca1464da7b1497b174896a460/c.html

 

(Multimédia) La région chinoise du Xinjiang condamne la loi américaine sur le "travail forcé"

   

French.news.cn | 2022-06-26 à 12:24

Une agricultrice verse des graines du coton dans une machine d'ensemencement dans le district de Xayar de la préfecture d'Aksu, dans la région autonome ouïgoure du Xinjiang (nord-ouest de la Chine), le 3 avril 2022. (Photo : Liu Yuzhu)

   URUMQI, 26 juin (Xinhua) -- Des responsables de la région autonome ouïgoure du Xinjiang ont condamné la mise en oeuvre par les Etats-Unis de leur soi-disant "Loi de prévention du travail forcé des Ouïgours", déclarant qu'il s'agissait d'une mesure visant à nuire aux intérêts d'autrui sans bénéficier à quiconque et qu'elle portait atteinte à l'environnement commercial international.

   L'interdiction américaine des importations depuis le Xinjiang est un vol flagrant, une hégémonie à somme nulle et illustre une mentalité de guerre froide, a indiqué vendredi Xu Guixiang, porte-parole du gouvernement régional du Xinjiang, lors d'une conférence de presse.

   Elle constitue une grande menace à la sécurité des chaînes industrielles et d'approvisionnement mondiales et nuit gravement à un environnement commercial international juste et équitable, a-t-il ajouté.

   "Le soi-disant 'travail forcé' est tout simplement absurde", a déclaré Shang Xiaoke, responsable du syndicat d'une entreprise chimique au Xinjiang. "L'emploi dans les entreprises est une question de marché."

   Le système juridique de la Chine offre un soutien solide à la protection des droits et intérêts des travailleurs, et les travailleurs de tous les groupes ethniques du Xinjiang choisissent librement leur profession et leur lieu de travail, a affirmé Hamiti Abdurehei, chercheur au Centre d'études sur le développement du Xinjiang.

   "Ils jouissent de liberté, d'égalité, de sécurité et de dignité dans leur travail et d'une vie confortable et rassurante", a-t-il souligné.

http://french.news.cn/20220626/89f5abb799334091bc8f3201ba0bb843/c.html

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire