DES ISKANDAR NORD COREENS EN SYRIE?

Jeu anti-Israël de Moscou : l'Iskandar "nord-coréen" prochainement en Syrie?

Sun May 12, 2019 5:27AM

Pyongyang affirme que l'exercice a impliqué «plusieurs lance-roquettes à longue portée et armes tactiques guidées» mais pas de missile. (Photo: AFP)

Pyongyang affirme que l'exercice a impliqué «plusieurs lance-roquettes à longue portée et armes tactiques guidées» mais pas de missile. (Photo: AFP)

Depuis la visite de son dirigeant à Vladivostok la Corée du Nord a effectué deux séries de tir de missiles. Pour l'administration Trump qui comptait apprivoiser la paria Corée du Nord en lui promettant monts et merveilles c'est un revers plus que cinglant surtout que Pyongyang semble déterminé à aller jusqu'au bout de sa logique de confrontation. Mais outre Washington il existe une autre partie qui a de quoi s'inquiéter : Israël. Y a-t-il désormais dans le jeu moyen-oriental un facteur nord-coréen à tenir en compte? Il est fort possible. Ni la Chine ni la Russie n'ont oublié le déploiement du système THAAD en Israël et en Arabie saoudite, système en connexion avec la base US en océan Indien (dirigé contre la Chine) et en Europe de l'est (dirigé contre la Russie). La riposte sino-russe? 

Sur fond des menaces de Washington, la Corée du Nord a tiré au moins un projectile non-identifié depuis son territoire vers l’est, un deuxième projectile du genre à avoir été tiré par la Corée du Nord depuis ces derniers cinq jours en dépit des menaces de Washington. "Les trois nouveaux missiles que le leader nord-coréen Kim Jong Un a testés la semaine dernière sont étrangement familiers aux experts militaires: ils ressemblent à un missile controversé que l'armée russe a déployé en Syrie et tente activement de vendre à l'étranger, estime un expert libanais sous couvert d'anonymat.

THAAD: Washington étend son front anti-russe

THAAD: Washington étend son front anti-russe

Le Pentagone envisage de doter l’Arabie saoudite de systèmes de défense antiaérienne THAAD.

" En effet, les missiles ressemblent beaucoup à l'Iskander de conception russe, un missile balistique à courte portée et à capacité nucléaire, présent dans l'arsenal russe depuis plus de dix ans. Il y a des empreintes digitales de la technologie russe dessus. L'Iskander, ou quelque chose du genre, présenterait un intérêt particulier pour la Corée du Nord. Il est conçu pour voler à une altitude aplatie d’environ 40 kilomètres et pour effectuer les réglages de guidage en vol soit les deux capacités qui exploitent les points faibles des missiles américains. Surtout les batteries de missiles Patriot et le système de défense antimissile THAAD. Or on se rappelle fort bien du déploiement il y a quelques semaines des missiles THAAD au sud d'Israël, déploiement qui a été suivi par la livraison des missiles THAAD à l'Arabie saoudite"

PressTV-S-300 : Israël menace encore la Russie

PressTV-S-300 : Israël menace encore la Russie

Israël planifie de détruire les S-300 russes déployés en Syrie.

"Rappelons qu'il s'agit d'un système sur quoi est basé le bouclier antimissile US en Europe de l'est et en océan Indien, ce dont sont bien conscients aussi bien les Chinois que les Russes. Depuis le sommet de Vladivostok, il semblerait en effet que le facteur nord-coréen tend à faire son entrée dans le jeu syrien, et ce , à la faveur d'un consentement russe. Après tout la technologie nord-coréenne sous-tend les S-200 syriens et elle peut les améliorer pour mieux faire face aux frappes israéliennes. Imaginez qu'il y ait des missiles à courte portée nord-coréens du même type que ceux testés ces derniers jours par la Corée du Nord, dans les arsenaux militaires syriens ou ceux de la Résistance palestinienne ou encore pourquoi pas du Hezbollah. Cela compliquera lourdement la tache pour Israël qui vient de sortir la tête basse de 36 heures de conflit avec Gaza. La technologie balistique nord-coréenne s'est avérée redoutablement efficace face aux USA. Il en sera de même face à Israël. On sent d'ailleurs une vive inquiétude voire une vive colère anti-russe monter du côté israélien d'où des récents propos du commandant en chef de l'armée de l'air israélienne, Thomas Bar qui a menacé samedi de frapper les batteries de missiles S-300 syriens. C'est le retour à une rhétorique qu'ont n'avait pas entendu depuis la visite de Netanyahu à Moscou, juste avant sa réélection, ajoute l'expert. 

Les USA doublés par Kim ?

Les USA doublés par Kim ?

Donald Trump a prévenu mercredi qu'il serait "très, très déçu" s'il se confirmait que la Corée du Nord avait entrepris de reconstruire un site de lancement de fusées.

https://www.presstv.com/DetailFr/2019/05/12/595644/USA-surpris-par-Pyongyang


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire