LES USA ACCUSENT LA COREE DU NORD DE TESTER UN NOUVEAU SYSTEME DE MISSILES CONTINENTAUX. FACE AU BELLICISME US, LA RPDC DOIT SE PROTEGER

tourtaux-jacques Par Le 11/03/2022 0

Dans COREE DU NORD (RPDC)

Washington accuse la Corée du Nord de tester un nouveau système de missiles intercontinentaux

Washington accuse la Corée du Nord de tester un nouveau système de missiles intercontinentaux

folder_openAsie access_timedepuis 12 heures

starAJOUTER AUX FAVORIS

 

Par AlAhed avec sites web

Les Etats-Unis ont dénoncé jeudi une «escalade grave» en accusant la Corée du Nord d'avoir testé récemment «un nouveau système de missiles balistiques intercontinentaux», et préparent des sanctions pour y répondre, selon le Pentagone et la Maison Blanche.

La Corée du Nord a effectué de nombreux tirs de missiles depuis le début de l'année, mais Washington a analysé plus précisément deux lancements, effectués le 26 février et le 4 mars.

Les Etats-Unis ont conclu que ces deux tirs «impliquaient un nouveau système de missiles balistiques intercontinentaux que la Corée du Nord développe, et qui avait été dévoilé à l'origine lors d'un défilé» le 10 octobre dernier, selon un communiqué du porte-parole du Pentagone, John Kirby.

A Tokyo, le ministère de la Défense nippon a lui aussi confirmé les analyses de Washington, ajoutant que le missile lancé en février avait atteint une altitude maximale d'environ 600 km et parcouru une distance d'environ 300 km, et celui lancé en mars une altitude maximale de 550 km pour une distance de 300 km.

Pyongyang avait assuré après ces tirs qu'il s'agissait de tests de développement de satellites, réalisés depuis la base de Sohae, sur la côte nord-ouest de Corée du Nord.

Le leader nord-coréen Kim Jong Un a d'ailleurs visité vendredi (heure locale) cette base, selon l'agence officielle KCNA, et a ordonné que les installations soient étendues et modernisées - de quoi alimenter encore les spéculations sur un test imminent et complet de missile à longue portée.

Sanctions

Sans attendre, les Etats-Unis vont eux annoncer vendredi des mesures pour «empêcher la Corée du Nord d'avoir accès à des produits et technologies étrangères lui permettant de développer ses programmes d'armement interdits», et «d'autres actions suivront dans les prochains jours», a dit le haut responsable américain, qui a requis l'anonymat.

Washington et ses partenaires ont échoué en début de semaine à faire adopter au Conseil de sécurité de l'ONU un texte contre la Corée du Nord, qui a multiplié les tirs de missiles, de portées différentes, butant sur l'opposition de la Russie et de la Chine.

Selon les analystes, Pyongyang chercherait aussi à tirer profit de l'invasion de l'Ukraine par la Russie pour procéder à de nouveaux essais au moment où les Etats-Unis portent toute leur attention sur ce conflit.

https://french.alahednews.com.lb/43284/341

coree du nord etats unis

 

Corée du Nord: Kim Jong-Un fait l’éloge des scientifiques après un test «satellite»

Corée du Nord: Kim Jong-Un fait l’éloge des scientifiques après un test «satellite»

folder_openAsie access_timedepuis un jour

starAJOUTER AUX FAVORIS

 

Par AlAhed avec AFP

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un a inspecté le centre spatial de Pyongyang et a félicité les scientifiques qui ont récemment testé un «satellite de reconnaissance», dont les analystes ont averti qu'il s'agissait d'un lancement de missile balistique à peine déguisé, ont rapporté jeudi les médias officiels.

Les médias d'État nord-coréens ont affirmé qu'«un autre test important» pour le développement d'un satellite de reconnaissance avait été effectué la semaine précédente.

La Corée du Sud voisine l'a décrit comme un autre lancement de missile balistique.

Kim «a exprimé sa grande satisfaction quant au fait qu'ils ont confirmé la méthode de photographie aérospatiale, les caractéristiques de fonctionnement de l'équipement de photographie haute résolution et la fiabilité du système de transmission d'images grâce aux récents tests importants», a rapporté l'agence de presse officielle KCNA.

Il «a hautement apprécié les succès que la NADA (National Aerospace Development Administration) a récemment remportés», a poursuivi KCNA.

Le développement du «satellite de reconnaissance» fait partie de la stratégie de surveillance des «troupes d'agression de Washington (...) et de ses forces vassales dans et autour de la péninsule coréenne», a déclaré Kim, selon KCNA.

La Corée du Nord fait l'objet de sanctions internationales sévères pour ses programmes d'armes nucléaires, mais les lancements pacifiques de satellites ne sont pas soumis au même niveau de restrictions, bien qu'ils utilisent en grande partie la même technologie.

Le développement d'un satellite de reconnaissance militaire - ainsi que d'une série d'armes interdites, y compris des missiles hypersoniques, testés en janvier - est officiellement l'un des principaux projets de défense de Pyongyang, comme l'a souligné Kim l'année dernière.

Pyongyang ignore les offres américaines de pourparlers et menace d'abandonner un moratoire auto-imposé sur les essais de missiles à longue portée et d'armes nucléaires.

https://french.alahednews.com.lb/43266/341

coree du nord satellite kim jong un

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire