CUBA LA ROUGE REND HOMMAGE AUX FORCES ARMÉES RÉVOLUTIONNAIRES

La décision de préserver la liberté conquise

Des couronnes de fleurs de Raul et Diaz-Canel ont présidé l'hommage rendu le 2 décembre aux Forces armées révolutionnaires

Auteur:  | internet@granma.cu

Des couronnes de fleurs au nom du général d'armée et Premier secrétaire du Comité central du Parti, Raul Castro Ruz, du président de la République de Cuba, Miguel Diaz-Canel Bermudez, et du peuple cubain, ont été déposées au Mausolée dédié au Héros national cubain José Marti, au cimetière Santa Ifigenia de Santiago de Cuba. Photo: Estudios Revolución

Soixante-trois ans plus tard, la décision du peuple dont sont issus les hommes qui ont débarqué, le 2 décembre 1956, d'apporter l'indépendance définitive à la Patrie, reste identique : vivre libres ou mourir pour défendre nos conquêtes.

C'est pourquoi cette journée historique n'a pas manqué de rendre hommage à ceux qui ont rendu possible ce rêve caressé par nos pères fondateurs : Carlos Manuel de Céspedes, Mariana Grajales, José Marti et Fidel Castro, aux centaines d'hommes humbles qui ont offert leur vie pour nous doter d’une république avec tous et pour le bien de tous.

Photo: Estudios Revolución

Des couronnes de fleurs au nom du Premier secrétaire du Comité central du Parti, le général d'armée Raul Castro Ruz, du président de la République, Miguel Diaz-Canel Bermudez, et du peuple cubain ont été déposées au Mausolée dédié au Héros national cubain au cimetière Santa Ifigenia de Santiago de Cuba.

Les plus hautes autorités de la province de Santiago de Cuba, conduites par Lazaro Exposito Canto, Premier secrétaire du parti sur ce territoire, et Beatriz Johnson Urrutia, présidente du gouvernement, ont rendu un hommage solennel à nos héros.

Photo: Estudios Revolución

En cette journée consacrée également à la commémoration de l’anniversaire de la création des Forces armées révolutionnaires, authentiques héritières de l’Armée rebelle qui, à l'aube du 2 décembre, débarqua du yacht Granma par la zone de Los Cayuelos, 82 jeunes ont symboliquement réédité, dans ce même lieu, l'exploit de Fidel et de ses compagnons d’armes. Vêtus de l'uniforme vert olive et brandissant fusils et drapeaux, ils ont ratifié la décision de préserver la liberté et les conquêtes du socialisme. Dans le cadre de cet hommage, un groupe de garçons et de filles se sont vu remettre leur carnet de membres de l'Union de la jeunesse communiste.

Photo: Estudios Revolución

Photo: Estudios Revolución

http://fr.granma.cu/cuba/2019-12-03/la-decision-de-preserver-la-liberte-conquise


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire