CUBA : LE SEUL PAYS AU MONDE A FAIRE FACE A OMICRON AVEC SES ENFANTS VACCINES

tourtaux-jacques Par Le 04/02/2022 0

Dans CUBA

3 Février 2022

Édité par Francisco Rodríguez Aranega
2022-02-02 18:19:46

      

En premier plan, la Dr ès sciences María Eugenia Toledo, chercheuse principale du vaccin Soberana 02 anti-Covid-19 à l'Institut Finlay de La Havane

La Havane, 2 février, (RHC)- Cuba est le seul pays au monde à avoir affronté le variant Omicron du virus SARS-CoV-2 avec sa population pédiatrique de plus de deux ans vaccinée. Cela a permis, contrairement au comportement mondial, de faire face à la haute transmissibilité du variant avec moins d’infections et avec moins des symptômes cliniques graves.

La Dr ès Sciences, María Eugenia Toledo, chercheuse principale du vaccin anti-Covid Soberana 02, a fourni des précisions lors de la réunion hebdomadaire des experts directement liés à la lutte contre la maladie avec les plus hautes autorités de notre pays.

«Plus de 30 % des cas signalés à l’heure actuelle  sont asymptomatiques et plus de 40 % présentent des symptômes légers de la maladie.

Nous avons fait des estimations sur la manière dont le risque diminue chez les enfants vaccinés par rapport aux enfants non vaccinés. Un enfant non vacciné a 18,2 fois plus de risques de tomber malade qu'un enfant vacciné, mais il est aussi beaucoup plus susceptible de développer des formes graves de la maladie».

Plus de 1 million 800 mille enfants et adolescents cubains ont bénéficié du vaccin mis au point par l’équipe scientifique de l’Institut Finlay de La Havane.

La Dr Toledo a souligné la sécurité du vaccin. Seul 0,01% des enfants vaccinés ont eu des effets indésirables.   

Elle a salué la décision du gouvernement de reporter la reprise des cours tant que la population de plus de 2 ans n’était pas vaccinée.

L'impact de Soberana 02, a-t-elle dit avec émotion, ne peut pas se limiter uniquement à l'aspect sanitaire. Elle a attiré l’attention sur son impact social.

«Nous avons vécu le début de la campagne de vaccination dans plusieurs provinces du pays et il était frappant de constater que la campagne de vaccination était une fête pour les enfants. Les enfants disaient que pour eux retourner à l'école c'était une fête».

De son côté, le directeur de l’Institut Finlay, le Dr Vicente Vérez, a souligné la portée  de la décision de Cuba d'être à l'avant-garde de la vaccination pédiatrique. A cet égard, il a cité l'exemple de l'Italie qui, depuis le 15 décembre, a signalé 39 décès d'enfants victime de l’épidémie, alors qu'une nation pauvre comme Cuba n’a signalé aucun cas grave ou critique, ou de décès après la fin de la vaccination.

La Dr Ileana Morales Suárez, directrice de la science et de l'innovation technologique au ministère de la Santé publique, a indiqué qu'à la fin du 30 janvier, 93% de la population de l'île susceptible d'être vaccinée avait reçu le schéma  complet de vaccination et que le pourcentage de personnes ayant reçu la dose de rappel atteignait 59,4 %. 

Lors de cette même réunion entre médecins de différentes spécialités et scientifiques, le président Díaz-Canel a réfléchi au rôle joué par la famille dans la prise en charge des personnes âgées, puisque sur les 84 décès survenus en janvier, 71 avaient plus de 60 ans et 60 % de personnes décédées sont arrivés tardivement au centres de santé.

Source: Radio Rebelde

source : https://www.radiohc.cu/fr/noticias/nacionales/284865-cuba-le-seul-pays-au-monde-a-faire-face-a-omicron-avec-ses-enfants-vaccines

Tag(s) : #Cuba

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire