CUBA : SANCTIONS DES ETATS-UNIS CONTRE RAUL CASTRO POUR SON SOUTIEN AU VENEZUELA

Sanctions des États-Unis contre Raul Castro pour son soutien au Venezuela

Publié : Jeudi, 26 septembre 2019 22:16

Les États-Unis ont imposé de nouvelles sanctions contre l'ancien président cubain Raul Castro afin de faire pression sur La Havane pour son soutien à Caracas.

Le secrétaire d'État américain Mike Pompeo a annoncé jeudi que la Maison-Blanche avait interdit à Castro, secrétaire général du Parti communiste de Cuba (PCC), et à ses quatre enfants de se rendre sur le territoire américain.

"Le département d'État désigne publiquement (comme sanctionné) Raúl Modesto Castro Ruz (...) en raison de son implication dans de graves violations des droits de l'homme à Cuba et au Venezuela, indique la note de Pompeo.

Le chef de la diplomatie américaine a accusé Castro de mener des actions pour soutenir le gouvernement du président vénézuélien Nicolas Maduro.

La réponse du Venezuela a été immédiate, le ministre vénézuélien des Affaires étrangères Jorge Arreaza, dans des déclarations aux journalistes à New York, a soutenu que "c'est l'arrogance (des Etats-Unis), de tenter avec cette arrogance, de l'humilier, pour l'amour de Dieu ( ?) La dignité de Cuba, celle de Fidel Castro, de Raúl Castro, sont imprenables.

C'est la dernière mesure punitive que l'administration américaine, présidée par Donald Trump, a adoptée contre l'île des Antilles, en pleine distanciation des relations après l'ouverture historique de La Havane sous Barack Obama. Cuba et les États-Unis ont rétabli des relations diplomatiques officielles en juillet 2015 après des décennies d'hostilités.

Le président américain s'est particulièrement concentré sur la coopération entre Cuba et le Venezuela, deux pays qui subissent des sanctions unilatérales et illégales de la part de Washington.

Cuba a toujours réitéré que son alliance avec le gouvernement de Maduro " n'est pas négociable " et a veillé à ce que ces sanctions s'inscrivent dans le cadre du blocus de La Havane, vieux de plus de 60 ans, par Washington, afin d'étouffer son économie et de nuire à sa population.

L'île dénonce également l'escalade des agressions contre la République bolivarienne du Venezuela et condamne les tentatives de Washington de perpétrer un coup d'État au Venezuela. De plus, suite aux menaces d'intervention militaire contre Maduro, Cuba a mis en garde contre l'aventure militaire que Washington recherche dans ce pays sud-américain.

source :  https://noticiasvenezolanasymundiales.blogspot.com/2019/09/me-voy-feliz-de-moscu-porque-hemos.html


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

Tourtaux
Camelia Boutaleb
Ce Trump c'est un traitre il veut commander le monde entier

Ajouter un commentaire