CUBA : UN 1er MAI SOUS LE SIGNE DE L’UNITE ET DE L’ENGAGEMENT !

Photo: Jorge Luis González

Les célébrations de la Journée internationale des travailleurs se sont déroulées sur la Place de la Révolution José Marti de La Havane en présence du général d’armée Raul Castro, Premier secrétaire du Parti et président du Conseil d’État et du Conseil des ministres, de membres du Bureau politique du Parti, du Comité central et de son Secrétariat, ainsi que de membres de l’expédition du yacht Granma, des travailleurs émérites, et des membres du Comité des familles des victimes de l’attentat de la Barbade, entre autres.

Environ 1 600 amis de Cuba en représentation de 68 pays et organisations syndicales solidaires du monde étaient également présents sur la Place de la Révolution de La Havane.

Dans son discours, Ulises Gularte de Nacimiento, membre du Bureau politique et Secrétaire général de la Centrale des travailleurs de Cuba (CTC), a déclaré qu’ « en ce 1er Mai, nous marchons en blocs compacts et colorés avec la conviction que nous, les travailleurs, nous serons toujours prêts à lutter pour Cuba, pour notre patrie ».

Il a signalé que ce défilé constitue aussi une expression de soutien au modèle économique et social que nous avons choisi pour construire une nation prospère du durable, et ce processus est irrévocable.

Il a souligné l’importance stratégique des accords du 7e Congrès du Parti pour le présent et pour l’avenir du pays, en ratifiant le soutien des syndicats à ces accords. « C’est de l’analyse que nous ferons dans chaque lieu de travail qu’émergera la contribution des ouvriers à la construction du consensus autour de ces accords et réussir leur mise en œuvre », a-t-il dit.

« La lutte pour la paix, la fermeté idéologique, l’efficience dans la création de richesses, la qualité dans la production et les services, l’intégralité des enchaînements productifs, la diminution des importations et la création de produits exportables figurent aujourd’hui parmi les principales missions des travailleurs pour propulser le pays de l’avant », a ajouté le Secrétaire général de la CTC.

Ulises Gularte de Nacimiento a évoqué plusieurs dates marquantes qui, a-t-il dit, constituent une motivation supplémentaire dans notre travail quotidien : le 55e anniversaire de la Campagne d’alphabétisation, le 60e anniversaire du débarquement du yacht Granma et le 90 anniversaire du leader de la Révolution cubaine Fidel Castro Ruz.

Le Secrétaire général de la Centrale des travailleurs de Cuba a profité de l’occasion pour condamner les manœuvres orchestrées contre les gouvernements de gauche et progressistes en Amérique latine, notamment contre le Venezuela et le Brésil, « des manœuvres qui se sont également intensifiées ces derniers temps en Équateur, en Bolivie, au Nicaragua et au Salvador », a-t-il dit.

Il a rappelé qu’en vertu d’un acte souverain, Cuba a rétabli ses relations avec les États-Unis, avant de souligner qu’une normalisation sera impossible tant que le blocus économique, commercial et financier exercé contre notre pays persistera, et tant que le territoire illégalement occupé par la base navale de Guantanamo ne nous sera pas restitué.

Le Secrétaire général de la CTC a exprimé sa gratitude à tous les amis solidaires qui nous accompagnent à ce défilé, et il a réaffirmé son message de solidarité envers les travailleurs qui dans le monde sont réprimés pour avoir osé réclamer le respect de leurs droits les plus élémentaires.

« Quelles que soient les circonstances, nous continuerons de lutter contre les inégalités, l’injustice, et pour la dignité et le bien-être des travailleurs », a-t-il ajouté.

« Marchons animés de la foi la plus inébranlable dans la victoire », a déclaré Ulises Gularte de Nacimiento.

Le défilé de La Havane a été ouvert par les travailleurs du syndicat de l’éducation, suivi de ceux des syndicats de la santé et du secteur de la construction.

http://fr.granma.cu/cuba/2016-05-01/un-1er-mai-sous-le-signe-de-lunite-et-lengagement


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau