LE PRESIDENT CUBAIN, DIAZ-CANEL : « LE SYSTEME JUDICIAIRE DOIT SE DISTINGUER PAR SON ETHIQUE, SON ENGAGEMENT ET SON HONNÊTETÉ. »

Díaz-Canel : « Le système judiciaire doit se distinguer par son éthique, son engagement et son honnêteté. »

Le président a assisté à la cérémonie d'ouverture de l'année judiciaire au siège de la Cour suprême de Cuba

Auteur:  | informacion@granmai.cu

Le président de la République, Miguel Diaz-Canel Bermudez, a assisté à la cérémonie d'ouverture de l'année judiciaire à la Cour suprême populaire, à laquelle ont également assisté José Ramon Machado Ventura, Deuxième Secrétaire du Comité central du Parti, et Esteban Lazo Hernandez, président de l'Assemblée nationale du Pouvoir populaire. Photo: Estudio Revolución

Le président de la République, Miguel Diaz-Canel Bermudez, a assisté à la cérémonie d'ouverture de l'année judiciaire à la Cour suprême de Cuba, accompagné de José Ramon Machado Ventura, Deuxième secrétaire du Parti communiste cubain et d'Esteban Lazo, membre du Bureau politique et président de l'Assemblée nationale du Pouvoir populaire. Une séance au cours de laquelle le Système judiciaire cubain s’est penché sur les principaux résultats de l'activité judiciaire en 2019. Des projections stratégiques ont également été présentées pour continuer à exercer la justice avec une plus grande qualité cette année.

Au cours de cette réunion, effectuée sous le principe d’une justice efficace et transparente, les lacunes de la plus haute autorité judiciaire du pays, ainsi que les solutions apportées ont été examinées. Au terme de son allocution d’inauguration, Rubén Remigio Ferro, président de la Cour suprême populaire, a déclaré que l'objectif principal du travail de promouvoir une justice toujours plus juste, plus transparente, plus attachée à la Constitution, plus efficace et efficiente dans son exercice.

Miguel Diaz-Canel a insisté sur la nécessité de faire en sorte que le système judiciaire se distingue par son éthique, son engagement et son honnêteté et sur la solidité indispensable dans l’élaboration et l'application des lois. Nous devons «  penser en tant que pays et contribuer à obtenir davantage de victoires pour le pays et la Révolution », a déclaré le président.

Cour suprême populaire Photo: Estudio Revolución

2e ATELIER GASTRONOMIQUE INTERNATIONAL « CUBA SABE »

Le 9 janvier, en présence du président cubain, a commencé le 2e Atelier gastronomique international « CUBA SABE 2020 », qui, selon les mots de Lis Cuesta Peraza, présidente de son Comité d’organisation, permet de promouvoir la connaissance de la cuisine cubaine, déclarée en octobre dernier Patrimoine culturel de la nation, car « le goût de chez nous, c’est le goût de Cuba ».

Le Premier ministre Manuel Marrero, le théologien brésilien Frei Betto et le chef cuisinier Eddy Fernandez, président de la Fédération culinaire cubaine, ainsi que d'autres membres du Conseil des ministres, ont également assisté à l'inauguration à l'hôtel Iberostar Grand Packard.

CUBA SABE, organisé à l’initiative de l'agence de tourisme culturel Paradiso, le Conseil national du Patrimoine culturel et la Fédération culinaire de Cuba, se tiendra jusqu’au 11 janvier et se propose de faire des recherches sur les saveurs de Cuba, terre de traditions culinaires caribéennes, tout en étant influencées par d'autres cultures, comme l'italienne, à laquelle l’atelier est consacré. Lors de la conférence d'ouverture, Frei Betto a fait référence à la souveraineté alimentaire au 21e siècle et a plaidé pour une éducation nutritionnelle dès l'enfance dans un monde où « ce ne sont pas les aliments qui manquent, mais la justice ».

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire