LE PRESIDENT CUBAIN DIAZ-CANEL : NOUS NE CAPITULERONS PAS, NOUS NE NOUS LAISSERONS PAS VAINCRE

tourtaux-jacques Par Le 25/07/2022 0

Dans CUBA

24 Juillet 2022

Diaz-Canel : nous ne capitulerons pas, nous ne nous laisserons pas vaincre 
Édité par Reynaldo Henquen
2022-07-22 23:20:11

      

La Havane, 22 juillet (ACN) Le président cubain, Miguel Diaz-Canel, a assuré aujourd’hui que Cuba n’est pas arrêtée et ne s’arrêtera pas, qu’elle ne se rend pas et ne se laissera pas vaincre, a-t-il déclaré devant les députés réunis au Palais des Conventions.

Lors de la clôture de la IXe session ordinaire de l’Assemblée nationale du pouvoir populaire (Parlement), lors de sa IXe législature, il a souligné l’adoption vendredi par les parlementaires du Code de la famille, qu’il a qualifié de pari sur la vie et d’expression de maturité en tant que société.


En présence du général d’armée Raúl Castro, chef de la Révolution, le premier secrétaire du Comité central du Parti communiste de Cuba et président de la République a confirmé que ce document, inédit dans le pays, fera l’objet d’un référendum le dimanche 25 septembre.

Il a souligné qu’il s’agissait là de l’une des normes juridiques les plus importantes, compte tenu des sentiments exprimés par des milliers de Cubains lors d’une consultation populaire (de février à avril de cette année), et il fait un pari actuel pour régler les dettes du passé et éduquer les générations futures.

Selon Diaz-Canel, la norme ne définit pas un modèle de famille, un type de famille, mais il promeut le respect des droits de toutes les personnes, tel que reflété dans la Constitution, et considéré comme un hommage à Vilma Espín, qui a lutté inlassablement pour la justice sociale et le progrès humain.

Ce Code devient un livre de chevet pour les enseignants, spécialement pour les maîtres du primaire qui accompagnent la formation des enfants, hommes et femmes de demain, est un Code d’amour et de paix, et le peuple devrait lui donner le Oui, a-t-il commenté.

Au cours de son intervention, le chef de l’Etat a également parlé des relations internationales et de l’offensive américaine qui mène à un climat de tension et de conflit, tout en disant que beaucoup dans le monde admirent la Révolution, sa résistance et son œuvre humaniste et rejettent la politique immorale de ce gouvernement contre Cuba.

Les États-Unis agissent avec malhonnêteté lorsqu’ils prétendent que le blocus (économique, commercial et financier) est dû à leur préoccupation pour le peuple cubain, et les nations voient de plus en plus clairement la complicité de cette administration avec les crimes les plus atroces dans l’hémisphère, a relevé Diaz-Canel.

En ce qui concerne les exclusions lors du 9ème Sommet des Amériques, qui a échoué à Los Angeles en juin dernier, il a souligné que cette rencontre a démontré l’isolement de la politique américaine, car la revendication de la levée du blocus a prévalu.

Il a également rappelé la tenue du Sommet des Peuples, événement parallèle de représentation populaire au cours duquel ses participants ont réclamé des droits et défendu la paix.


Le président cubain a condamné l’obstination du département d’État des États-Unis à inclure Cuba sur la liste qui soi-disant parrainent le terrorisme, alors qu’il n’y a pas de preuves crédibles d’une telle calomnie.

Il a expliqué que depuis 2019 les mesures de renforcement du blocus prises par l’ancien président Donald Trump ont porté la guerre économique à un niveau plus agressif, avec un impact sur la vie des Cubains et contre les efforts visant à stimuler le développement de la nation.

Les tentatives de subversion ne cessent pas non plus, appliquant des formules de guerre non conventionnelle, comme cela s’est produit lorsque le gouvernement américain a tenté de forcer une situation de déséquilibre en juillet et a échoué, comme il l’a fait en 2021, a-t-il affirmé.

Le président a souligné que le blocus américain va durer et que la solution aux problèmes économiques du pays doit être trouvée avec effort et créativité; c’est un défi immédiat et à long terme, a souligné, mais il n’a pas exclu la possibilité éventuelle d’une meilleure entente avec les États-Unis.

Cuba est prête à dialoguer sans porter atteinte à sa souveraineté, convaincue qu’en dépit des différences il y a des intérêts mutuels, a-t-il dit.

Nous ne renonçons pas à la construction socialiste, qui est humaniste et qui nous inspire à continuer à bâtir une société meilleure avec développement économique mais avec égalité sociale, même s’il reste encore beaucoup à faire, a-t-il déclaré.

Diaz-Canel a mis l’accent sur le fait que l’économie cubaine traverse un scénario complexe, affectée par le renforcement du blocus américain, la crise économique internationale, le renchérissement des prix du carburant, les denrées alimentaires, les médicaments et les intrants essentiels qui doivent être importés.

Il a souligné que le produit intérieur brut avait connu une légère croissance en 2021, ce qui avait permis d’enrayer sa chute, mais que les résultats étaient inférieurs à ceux d’avant la pandémie, et compte tenu des faibles réserves de devises du pays, des efforts sont faits pour assurer des services de base à la population et des soins aux personnes vulnérables.


Le président a reconnu que l’inflation et le marché informel de changes ont une incidence sur le pouvoir d’achat, ce qui a conduit à élaborer des mesures visant à dynamiser le marché intérieur à partir de la collecte des devises, la relance de la production nationale et l’augmentation des exportations.

Il a précisé que les dispositions annoncées récemment prévoient la gestion du marché de change, afin de disposer de ressources aujourd’hui insuffisantes, et de soutenir et d’élargir les programmes sociaux.


Le président a réitéré sa volonté de respecter les engagements pris envers les créanciers et les a remerciés de leur confiance. Il a mis l’accent sur le fait que pour que les mesures soient efficaces, il faut réduire le déficit budgétaire, parvenir à une plus grande efficacité, à des prix appropriés et à un contrôle efficace des recettes en devises et à l’augmentation des exportations.

Diaz-Canel a souligné qu’il existe un programme pour les évaluer et les mettre en œuvre avec justice et équité sociale.

En ce qui concerne la situation énergétique de Cuba, il a précisé qu’il y a encore des jours difficiles à venir, dans lesquels la reconnaissance des efforts déployés, l’information utile et opportune aux personnes, et l’épargne solidaire et responsable de la population ne peuvent pas manquer.

Il a souligné qu’on travaille sans relâche contre chaque difficulté, tant dans la bataille contre le COVID-19 que pour éviter une épidémie de dengue, tout comme face au déficit en combustibles, dans l’amélioration du système électro-énergétique national, pour développer l’agriculture, construire des logements pour les personnes touchées par l’accident de l’hôtel Saratoga, soutenir la transformation des quartiers et garantir un été avec des options pour le plaisir de tous.

Le chef de l’État a également précisé que l’on travaille sur des questions ponctuelles en vue de la promotion de la femme, contre la discrimination raciale, sur les politiques de jeunesse, bien-être animal, décolonisation culturelle et la lutte permanente contre l’agression des États-Unis.

Il a appelé à accroître le lien avec les quartiers, noyau dur de la résistance du pays, et où s’accumulent les plus grands problèmes.

Dans quelques jours, nous célébrerons le 69ème anniversaire des assauts contre les casernes Moncada et Carlos Manuel de Céspedes (26 juillet, Journée de la rébellion nationale), fête que nous méritons pour tant d’effort, d’héroïsme, et de créativité; notre devoir est de faire avancer la Révolution et d’éviter qu’elle ne se trompe, nous espérons que tous nous accompagneront dans la lutte jusqu’à la victoire toujours, a-t-il conclu. (Source ACN)

 

source : https://www.radiohc.cu/fr/noticias/nacionales/294340-diaz-canel-nous-ne-capitulerons-pas-nous-ne-nous-laisserons-pas-vaincre-photos-et-video

Tag(s) : #Cuba

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire