LE PRESIDENT DIAZ-CANEL APPELLE A L'ACTION POUR RESOUDRE LES PROBLEMES ECONOMIQUES A CUBA

tourtaux-jacques Par Le 22/07/2022 0

Dans CUBA

21 Juillet 2022

Édité par Reynaldo Henquen
2022-07-20 18:40:45

      

La Havane, 20 juillet (RHC) Le premier secrétaire du Comité central du Parti communiste de Cuba (CC-PCC) et président de la République, Miguel Diaz-Canel a appelé mercredi à plus d’action pour résoudre les problèmes économiques du pays, en mettant l’accent sur les municipalités, visant à parvenir à l’autonomie dans leur gestion.

Lors de son intervention lors du débat de la commission des affaires économiques de l’Assemblée nationale du pouvoir populaire, le président a insisté sur la nécessité de faire en sorte que la stratégie de développement territorial dispose d’un système productif local robuste, pour lequel le tissu des entreprises publiques et privées doit verser des impôts à la municipalité.

"Il faut orienter le travail vers la recherche de ressources financières", a déclaré le chef de l’Etat, ajoutant que les réserves sont dans l’élimination des dépenses excessives de chacune des structures, des prix inadéquats et des sous-déclarations, ainsi que sur la perception de toutes les recettes.

"Le pays doit être construit entre tous, le bien-être doit être construit entre tous", a souligné Diaz-Canel, et il a relevé qu’il est urgent de passer des paroles aux actes pour résoudre les problèmes diagnostiqués encore et encore. "C’est une question de discussion politique et d’action", a-t-il souligné.

Le Président de la République a fait allusion à l’importance de passer à un redimensionnement des entreprises dans deux domaines fondamentaux, dont l’un est lié à la subordination, car de nombreuses entités répondent aux structures nationales et provinciales ce qui fait que les communes où elles sont implantées ne bénéficient pas des impôts qu’elles payent.

L’autre domaine est celui de la structure entrepreneuriale, en raison de la persistance d’appareils administratifs au-dessus des besoins et au détriment des appareils productifs, ou des distorsions d’entités qui, au lieu de remplir leur mission sociale de générer des richesses, deviennent des vendeuses de services.

Photo prise de Prensa Latina

Le président a appelé à une bien meilleure utilisation des pouvoirs approuvés pour une meilleure performance des entreprises, mais en vue d’une plus grande efficacité, pas pour des profits sur la base d’une hausse des prix et de la répartition de l’argent à tout prix sans créer de nouveaux biens.

Il a fait observer que les visites du gouvernement et du secrétariat du CC-PCC ont mis en évidence des violations en ce qui concerne les fiches de coût des produits, première étape de l’établissement des prix.

Il a cité comme exemple des lieux et des produits pour lesquels ces dernières n’existent pas, ou qui font payer aux catégories les plus demandées sur le marché les coûts salariaux au lieu de les répartir sur toute la gamme des offres, ce qui entraîne une hausse des prix excessive.

Les distorsions dans ce domaine ont été sévèrement critiquées par le chef de l’Etat, qui a appelé à affronter le phénomène depuis l’action dans les municipalités, tant dans le secteur public que dans le secteur privé.

"Le budget ne peut pas financer les inefficacités, il est appelé à améliorer les programmes sociaux, la santé, l’éducation, l’attention aux personnes en situation de vulnérabilité, et nous en bénéficions tous", a-t-il déclaré

source : https://www.radiohc.cu/fr/noticias/nacionales/294088-diaz-canel-appelle-a-laction-pour-resoudre-les-problemes-economiques-a-cuba-photo

Tag(s) : #Cuba

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire