LE VACCIN CUBAIN MAMBISA MONTRE UNE REPONSE IMMUNITAIRE ELEVEE DANS LES RESULTATS PRELIMINAIRES

tourtaux-jacques Par Le 05/05/2022 0

Dans CUBA

4 Mai 2022

 

Auteur:  | internet@granma.cu

4 mai 2022 09:05:36

 

Plus de 70 % des volontaires ayant participé à l'étude clinique avec le candidat-vaccin anti-covid-19 Mambisa – mis au point par le Centre de génie génétique et de biotechnologie (cigb) – ont vu leurs titres d'anticorps contre le sars-cov-2 multipliés par quatre, a annoncé le Dr Gerardo Guillén Nieto, directeur de la recherche biomédicale de cette institution scientifique, lors de la présentation des résultats préliminaires de cette étude, mercredi, au Congrès international BioHabana 2022.

Il a indiqué qu'à la suite de l'analyse de la quasi-totalité des échantillons provenant des 1 041 volontaires de l'essai clinique covid-19 sur les convalescents (la moitié ayant reçu l'Abdala injectable et l'autre moitié le Mambisa nasal comme dose de rappel), les résultats préliminaires montrent qu'au moins 80 % des volontaires ont atteint les niveaux de réponse immunitaire escomptés.

Le Dr Guillén Nieto a précisé qu'il existe également des dizaines d'autres volontaires, soit quelque 83 échantillons évalués, qui ne répondent pas actuellement à ce critère, non pas parce qu'ils ne réagissent pas à l'immunogène, mais parce qu'ils possèdent déjà plus de 90 % de la capacité d'inhibition et ne peuvent donc pas l'augmenter de 20 % supplémentaires.

Sur les échantillons évalués, 96 % ont enregistré un niveau de protection élevé et ont reçu les bénéfices de Mambisa avec l'application de cette dose, a-t-il ajouté.

Le responsable du cigb a souligné l'importance de l'application de cette dose pour garantir la protection contre les nouveaux variants du sars-cov-2, ainsi que pour permettre la sélection des clones mémoire, qui sont les clones à haute affinité garantissant une défense à long terme.

« Dans le cas du candidat-vaccin Mambisa, nous avons également obtenu des résultats préliminaires d'induction de cellules mémoires spécifiques de la muqueuse nasale, ce qui correspond à la réponse que nous recherchons : la rupture de la barrière d'entrée du virus, ce qui nous permet de prévoir que cet immunogène peut contribuer à une immunité stérilisante, c'est-à-dire que non seulement il n'y ait ni sévérité ni symptomatologie de l'infection, mais qu'il n'y ait pas d'infection ou de transmission, ce qui est l'un des objectifs des vaccins nasaux », a-t-il affirmé.

En ce qui concerne les perspectives de Mambisa, le Dr Guillén Nieto a expliqué que l'engagement est, avant la fin de ce premier semestre, de présenter le rapport final de l'étude clinique au Centre de contrôle étatique des médicaments, équipements et dispositifs médicaux (Cecmed), qui est l'autorité réglementaire cubaine, afin de demander l'autorisation d'utilisation d'urgence.

source : https://fr.granma.cu/cuba/2022-05-04/le-vaccin-mambisa-montre-une-reponse-immunitaire-elevee-dans-les-resultats-preliminaires

 

 

Tag(s) : #Cuba

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire