LES ETATS-UNIS TENTENT DE BRISER L’ORDRE INSTITUTIONNEL A CUBA

tourtaux-jacques Par Le 19/07/2021 0

Dans CUBA

18 Juillet 2021

Édité par Reynaldo Henquen
2021-07-16 11:55:14

   

  

Par : Roberto Morejón

Le ministre cubain des Relations Extérieures, Bruno Rodriguez, a apporté des preuves et des appréciations fortes sur le montage d’un laboratoire social de haute technologie en Floride , braqué sur La Havane.

En utilisant le mensonge et en manipulant les données et les comptes sur le réseau social Twitter, la société a réussi à promouvoir l’image de ce qu’ils appellent un chaos sanitaire à Cuba en raison de la hausse des cas de Covid-19.

En complément, l’idée de mettre en œuvre une intervention ou un couloir humanitaire à Cuba a été associée.

Le mouvement perfide de communication visant à tromper l’opinion publique sur la réalité dans la plus grande des Antilles, prétend faire croire que le gouvernement cubain a perdu le contrôle devant le cours de la situation sanitaire et les difficultés économiques.

Dans ce contexte, l’intervention étrangère, à l’image de celle qui s’est produite en Yougoslavie, serait prudente prétend-on.

Mais il ne s’agit pas d’actions isolées en marge de l’influence du gouvernement des États-Unis.

Comme l’a catégoriquement dénoncé le chef de la diplomatie cubaine, l’actuelle administration nord-américaine ne se contente pas de maintenir intactes toutes les mesures criminelles du blocus, renforcées à l’extrême par le président Donald Trump,  mais elle renforce aussi son discours agressif et les opérations de désinformation, ces dernières financées par des fonds fédéraux du budget.

Cuba a souligné que l’appel à des protestations devant le siège de l’ONU par des individus payés et la création d’un logo sur les réseaux sociaux pour induire l’idée d’anarchie à Cuba et d’une intervention humanitaire, a été réalisée par une société américaine basée en Floride.

Rodriguez Parrilla a indiqué que l’entité a reçu le certificat de validité du département d’État de la péninsule du sud.

En conséquence, les essais de guerre non conventionnels contre Cuba se sont multipliés depuis le 15 juin.

Les sites du gouvernement antillais mettent à nu un comportement très grave des Etats-Unis, en période d’angoisse sanitaire mondiale, ce qui se distingue par son opportunisme et son hypocrisie.

Ces manœuvres et les salariés qui peuvent les suivre à l’intérieure de Cuba, auront des réponses des forces des Cubains et des Cubaines qui dans leur grande majorité partagent les idées du projet social actuel.

source : https://www.radiohc.cu/fr/especiales/comentarios/264061-les-etats-unis-tentent-de-briser-lordre-institutionnel-a-cuba

Tag(s) : #Cuba

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire