UNE ANNEE 2022 PLEINE D'ESPOIR POUR LA GRANDE FAMILLE QU'EST TOUT CUBA

tourtaux-jacques Par Le 14/12/2021 0

Dans CUBA

14 Décembre 2021

Le gouvernement cubain a évalué la situation épidémiologique du pays et les actions qui ont été prévues pour les journées de festivités à venir

Auteur:  | internet@granma.cu

13 décembre 2021 10:12:23

Photo: DREAMSTIME 

« Nous allons ouvrir 2022 avec espoir ; nous allons ouvrir 2022 avec joie, parce que nous pouvons nous relever, à partir de tout ce que nous avons accompli et de tout ce que nous avons prévu. »
Cette certitude a été partagée ce 11 décembre par le Premier secrétaire du Comité central du Parti communiste et président de la République, Miguel Diaz-Canel Bermudez, avec les plus hautes autorités du Parti et du gouvernement du pays, lors de la réunion du Groupe de travail temporaire pour la prévention et le contrôle du nouveau coronavirus, Au cours de la rencontre, les actions qui ont été conçues pour les jours de festivités à venir ont également été analysées.
Il y a suffisamment de motivations politiques, assez d’expériences vécues durant cette année difficile, qui nous permettent de célébrer un nouvel anniversaire du triomphe de la Révolution avec un concept de victoire, a estimé le chef de l’État. Et la victoire est, fondamentalement, a-t-il souligné, dans le fait d’avoir affronté et contrôlé la pandémie, le plus grand mérite revenant aux vaccins.
Malgré les mesures visant à renforcer le blocus, la Révolution se poursuit, a-t-il précisé. Il est vrai que nous sommes face une situation complexe de pénuries, a-t-il reconnu, mais imaginez où nous en serions si nous n’avions pas fait face avec succès aux plans de l’ennemi. « Aujourd’hui, ceux qui sont en colère, ceux qui sont frustrés, ceux qui n’ont aucun espoir, ce sont eux », a-t-il souligné.
Et avec cet esprit de victoire, a-t-il ajouté, nous allons célébrer l’anniversaire de la Révolution et la nouvelle année, les deux choses : en tant que pays, en tant que nation, en tant que municipalité, en tant que territoire et en tant que famille. «

Réunion du groupe de travail temporaire pour la prévention Photo: Granma

C’est une fête en famille, il y a une grande famille qui est tout Cuba. »
Dans le cadre des nombreuses activités qui ont été conçues dans le pays à l’occasion des fêtes, le Président de la République a insisté sur celles qui doivent être menées pour soutenir les personnes les plus vulnérables. Il a également souligné la nécessité de poursuivre le travail dans les quartiers et de donner la priorité aux actions dans les territoires afin d’augmenter les approvisionnements et de baisser les prix, deux tâches auxquelles beaucoup d’entre nous peuvent contribuer si nous travaillons ensemble.
Il a également attiré l’attention sur les activités destinées aux jeunes et aux enfants. Ces derniers, a-t-il dit, ont été soumis à un stress énorme, isolés, soumis uniquement à la rigueur de la vie de famille, et maintenant ils peuvent avoir un moment de récréation, de joie, avec un groupe d’activités conçues pour eux.
Nos jeunes, a-t-il souligné, ont également vu leurs possibilités de loisirs limitées et ils méritent de les reprendre. Et surtout, ils méritent notre reconnaissance pour le rôle qu’ils ont joué et la manière dont ils se sont joints au peuple pour faire face à la COVID-19 : dans la zone rouge, en aidant les personnes vulnérables, dans les missions internationalistes et dans toute la bataille de défense de la Révolution.
Ils méritent notre reconnaissance, a-t-il souligné, pour tout ce qu’ils ont montré de confiance envers l’avenir.
« Nous nous dirigeons vers le 63e anniversaire d’une Révolution qui, à 63 ans, est une Révolution jeune et qui restera jeune »

NOUS CONTRÔLONS LA PANDÉMIE, MAIS LE VIRUS N’A PAS DISPARU
Le comportement de l’épidémie à Cuba montre, depuis plusieurs semaines, une tendance au contrôle qui exige une plus grande responsabilité de tous, afin de rendre durable l’endiguement du virus auquel nous somme parvenus.
Commentant les chiffres les plus significatifs de la journée, le ministre de la Santé publique, José Angel Portal Miranda, a souligné la baisse soutenue observée du taux d’incidence pour 100 000 habitants dans toutes les provinces au cours des 15 derniers jours, une période au cours de laquelle 1 625 cas ont été signalés dans le pays.
Le comportement à la diminution est également démontré dans d’autres aspects : ce 11 décembre, 334 personnes étaient hospitalisées pour COVID-19, 50 de moins que la veille ; 14 patients se trouvaient dans un état grave ou critique, alors qu’une semaine plus tôt, le nombre était de 23.
Lors de son échanges avec les autorités de chacun des territoires du pays, le président Diaz-Canel s’est particulièrement félicité du contrôle de l’épidémie par la province de Mayabeque, où pendant huit jours consécutifs aucune nouvelle infection par COVID-19 n’a été signalée.
Par contre, ce 11 décembre, le virus était présent dans l’île de la Jeunesse dont les indicateurs épidémiologiques se sont détériorés et où neuf cas ont été signalés ce jour-là, après plusieurs mois de contrôle du virus,  « Pour une municipalité, avec votre population, au moment où en est le pays, c’est beaucoup », a déclaré le chef de l’État.
« Au cours des sept derniers jours, vous avez eu des cas chaque jour, que s’est-il passé ? », a interrogé le président. Les responsables de l’Île de la Jeunesse ont informé que les infections ont commencé à être détectées à partir du dépistage  auprès des voyageurs et du contrôle de deux foyers actifs où il a été détecté des violations des protocoles en vigueur, ce qui a généré 50 cas.
À propos de l’hospitalisation à domicile de ces patients, le président Diaz-Canel a insisté sur l’importance, dans ces cas, de respecter cette mesure avec efficacité, sinon le nombre de contamination se multipliera. « Les groupes de travail de base dans le cadre de la prise en charge primaire doivent être vigilants », a-t-il souligné.
« Nous avons contrôlé la pandémie, mais le virus est toujours là. Désormais, nous devons continuer à appliquer les mesures avec rigueur, car sinon, nous allons réduire à néant tous les efforts de vaccination qui ont été réalisés à Cuba », a-t-il conclu.

source : https://fr.granma.cu/cuba/2021-12-13/une-annee-2022-pleine-despoir-pour-la-grande-famille-quest-tout-cuba

Tag(s) : #Cuba

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire