Articles de tourtaux-jacques

Dans Afrique

BURKINA FASO : UNE MARCHE POUR DENONCER LA POLITIQUE FRANCAISE ET LES RELATIONS "DE COLONISATEURS A COLONISES"

Par Le 15/08/2022

Burkina Faso: une marche pour dénoncer la politique française et les relations «de colonisateurs à colonisés»

Burkina Faso: une marche pour dénoncer la politique française et les relations «de colonisateurs à colonisés»

folder_openAfrique access_timedepuis un jour

starAJOUTER AUX FAVORIS

 

Par AlAhed avec sites web

Visant à dénoncer la politique française et les relations «de colonisateurs à colonisés», de nombreux Burkinabés ont participé ce 12 août à une marche à Ouagadougou devant l’ambassade de France. Les manifestants ont exigé le départ immédiat de l’ambassadeur du pays.

Répondant à l’appel du mouvement M30 Naaba Wobgo, quelques dizaines de manifestants se sont réunis ce 12 août sur la place de la Nation de Ouagadougou, capitale burkinabée, pour protester contre la politique française.

Le rendez-vous a été donné devant l’ambassade de France. Les participants à la marche ont notamment exigé le départ de l’ambassadeur de France, Luc Hallade, «qui a tenu des propos discourtois à l’endroit du Gouvernement et du peuple burkinabè», selon le communiqué du mouvement relayé il y a quelques jours.

Contre les «rapports de colonisateurs à colonisés»

Sous coordination de Yeli Monique Kam, les manifestants ont insisté sur «la rupture de tous les accords de coopération militaire et économique».

Toujours d’après le communiqué de M30 Naaba Wobgo, les protestataires veulent «que la coopération du Burkina ne soit pas des rapports de colonisateur à colonisés, mais des rapports d’État souverain à État souverain». Certains ont tenu des pancartes demandant aux soldats français «de faire leurs valises».

https://french.alahednews.com.lb/45298/307

france manifestation burkina faso

Dans Afrique

"BARKHANE DEGAGE" : MANIFESTATION AU MALI POUR ACCELERER LE DEPART DE L'ARMEE FRANCAISE

Par Le 15/08/2022

«Barkhane dégage»: manifestation au Mali pour accélérer le départ de l’armée française

«Barkhane dégage»: manifestation au Mali pour accélérer le départ de l’armée française

folder_openAfrique access_timedepuis une heure

starAJOUTER AUX FAVORIS

 

 

Par AlAhed avec AFP

Plusieurs personnes ont manifesté dimanche 14 août dans le nord du Mali, affirmant donner «un ultimatum de 72 heures» pour le départ des derniers militaires français présents dans le pays.

«Nous donnons à compter de ce jour dimanche 14 août 2022 un ultimatum de 72 heures pour le départ définitif de Barkhane», ont déclaré des manifestants se présentant comme «les forces vives» de Gao, une ville en proie aux violences des groupes terroristes.

Gao abrite aussi les derniers militaires français présents au Mali, en partance pour le Niger.

«Aucune puissance étrangère ne fera du Mali son butin»

Les rapports entre la junte au pouvoir à Bamako et Paris, ancienne puissance coloniale, se sont brutalement dégradés ces derniers mois, poussant les deux pays à la rupture après neuf ans de présence française ininterrompue pour lutter contre les groupes terroristes.

«Barkhane dégage», «Barkhane parrain et allié des groupes terroristes», «Aucune puissance étrangère ne fera du Mali son butin», brandissaient des manifestants sur des banderoles.

Ces messages circulent notamment dans les cercles farouchement anti-français et sur les réseaux sociaux.

https://french.alahednews.com.lb/45307/307

 

 

france mali barkhane

PLUS DE 20 000 TRAVERSEES ILLEGALES DE LA MANCHE VERS L'ANGLETERRE

Par Le 15/08/2022

Plus de 20.000 traversées illégales de la Manche vers l’Angleterre cette année

Plus de 20.000 traversées illégales de la Manche vers l’Angleterre cette année

folder_openEurope access_timedepuis 2 heures

starAJOUTER AUX FAVORIS

 

Par AlAhed avec AFP

Le nombre de migrants traversant illégalement la Manche vers l'Angleterre depuis le début de l'année a dépassé 20.000, s'orientant vers un nouveau record malgré les plans successifs du gouvernement britannique pour tenter d'y mettre fin, selon des chiffres publiés dimanche par le ministère de la Défense.

607 personnes ont effectué samedi sur de petites embarcations la dangereuse traversée de ce passage au trafic maritime très élevé, l'un des chiffres les plus élevés cette année.

Selon le décompte de l'agence PA, le total depuis le début de l'année est désormais de 20.017 contre seulement contre 11.300 à la même date l'an dernier.

Sur l'ensemble de 2021, 28.500 personnes sont ainsi arrivées au Royaume-Uni, marquant un nouveau record depuis l'envolée de ces traversées en 2018 face au verrouillage croissant du port français de Calais et du tunnel sous la Manche.

Un récent rapport parlementaire britannique estimait que le total pourrait atteindre cette année 60.000 malgré les promesses répétées du gouvernement conservateur britannique, qui a fait du sujet une priorité depuis le Brexit, verse des millions à la France puis l'aider à renforcer la surveillance des côtes et multiplie les mesures pour durcir l'accueil des migrants.

https://french.alahednews.com.lb/45302/321

france royaume uni migrants

Dans Afrique

CAMEROUN : ADIEU LA FRANCE ?

Par Le 14/08/2022

Fin de relations France-Cameroun ?

Les Africains sont courroucés par le niveau de développement de leur continent en général, et par le niveau de développement des ex-colonies de la France en particulier. Nombreux pensent que depuis l’acquisition de leur indépendance, ces pays n’ont fait que s’enfoncer dans la pauvreté malgré les richesses de leurs sous-sols et la densité de leurs forets surexploités par la France qui détenait il y a encore quelque temps la priorité parmi les partenaires de ces pays.

« Lorsque je jette un regard sur le Nigeria, l’Afrique du Sud, l’Angola et bien d’autres qui n’ont pas été colonisés par la France, je me demande ce que les autres pays comme le Tchad, la Côte d’Ivoire, les deux Congo, la Centrafrique, le Cameroun, etc. ont fait à Dieu pour être colonisé par la France puisqu’elle a passé son temps à piller les richesses de ces pays au bénéfice de sa population », déclare un Camerounais rencontré non loin de la poste centrale de Yaoundé.

Pour lui, la France est à l’origine de la pauvreté dans laquelle baignent la majorité des pays africains.

Les Camerounais sont tellement remontés contre cette puissance coloniale que certains n’hésitent pas à demander son départ définitif des territoires africains. « Tous les présidents africains doivent suivre l’exemple du président du Mali qui a dit stop à la France en chassant les troupes françaises de son territoire et en multipliant les actions contre ce pays qui ne tient son existence que des richesses de l’Afrique ».
Parmi ces personnes, il y en a qui estiment néanmoins que l’Afrique est elle-même responsable du pétrin dans lequel elle se trouve, car elle a tous les moyens possibles de faire face à tout ce qui la maintient dans la pauvreté. Ces personnes rejettent entièrement la responsabilité sur les Africains eux-mêmes qui contribuent au maintien du continent dans le sous-développement. Par ailleurs, la question d’une monnaie africaine revient avec insistance dans toutes les interventions.

http://french.presstv.ir/Detail/2022/08/14/687359/Cameroun--adieu-la-France--

 

Dans Colombie

LA MINISTRE COLOMBIENNE DU TRAVAIL COMMENTE SA PREMIERE RENCONTRE AVEC LES DIRIGEANTS SYNDICAUX

Par Le 13/08/2022

13 Août 2022

La ministre du travail commente sa première rencontre avec les dirigeants syndicaux
par Paco Col | 13 août 2022 | Actualités, Syndicalisme | 0 Commentaires


La ministre du Travail, Gloria Inés Ramírez, a reçu les représentants des organisations syndicales, dont elle a voulu entendre les préoccupations et la vision du pays.

"Je veux entendre leurs commentaires en détail et qu'ils me disent ce qu'ils pensent des principaux problèmes de travail dans le pays. La chose fondamentale pour ce gouvernement va être le dialogue et qu'ensemble nous pouvons faire avancer la Colombie", a déclaré Ramírez Ríos.


La ministre du Travail, Gloria Inés Ramírez, a reçu les représentants des organisations syndicales dans son bureau.

Le président de la Confédération des travailleurs colombiens, la CTC, Luis Miguel Morantes, a ajouté : "Nous attendons beaucoup de la Dr. Gloria Inés, mais nous savons qu'elle connaît et sait quels sont nos problèmes. Nous sommes sûrs qu'il y aura un dialogue fluide qui nous permettra de résoudre les situations, que maintenant tout se fera en accord et que ce sera très positif".

Le président de la Central Unitaria de Trabajadores, CUT, Francisco Maltés : "Pour le mouvement syndical et surtout pour notre syndicat, il est important qu'à la tête du ministère du Travail se trouve une personne qui connaît de première main les problèmes du monde du travail et les difficultés que nous rencontrons dans le développement des relations avec les employeurs. Ce gouvernement a défini le dialogue, la négociation et la consultation comme le mécanisme de résolution des conflits, et nous allons travailler sur la base de ces critères pour commencer à résoudre les graves problèmes sociaux et de travail qui existent".

Le secrétaire général de la Central Unitaria de Trabajadores, CUT, Pedro Luis Arango Sánchez, a noté : "Il est important qu'une personne qui connaît très bien les travailleurs soit arrivée au ministère du travail. Nous avons besoin que la Commission de concertation soit mise en place et non seulement pour se mettre d'accord sur le salaire minimum, mais aussi pour mettre en place les sous-commissions. Nous espérons que les problèmes les plus graves seront résolus et que la table ronde technique sur le statut du travail sera mise en place dans les plus brefs délais afin de pouvoir résoudre les problèmes que les travailleurs attendent depuis longtemps".

Pour sa part, la secrétaire d'organisation de la Confédération générale du travail, CGT, Miriam Triana, a déclaré : "Nous pensons qu'avec le nouveau ministre, nous pourrons concrétiser plusieurs des projets sur l'équité entre les sexes et faire de la loi sur le statut du travail, avec laquelle nous cherchons à mettre fin à tant d'injustices dans le domaine du monde du travail."

Source : La Regional
source : https://pacocol.org/ministra-del-trabajo-en-su-primer-acercamiento-con-lideres-sindicales/

Tag(s) : #Pacocol#Colombie

UEEA : L'ACCENT SUR LES ECHANGES EN MONNAIES NATIONALES

Par Le 13/08/2022

UEEA: l’accent sur les échanges en monnaies nationales

Par Mikhail Gamandiy-Egorov

Mondialisation.ca, 10 août 2022

Observateur continental

Région : 

Thème: 

Analyses: 

 1   0  0  3

L’Union économique eurasiatique prend de plus en plus la voie d’une priorisation des échanges entre les Etats membres de l’union en monnaies nationales. Avec à terme la possibilité de l’introduction d’une monnaie unique, permettant l’établissement d’une union monétaire commune.

L’UEEA (cinquième puissance économique mondiale en termes de PIB à parité du pouvoir d’achat) poursuitet accentue sa politique coordonnée dans le secteur financier, consistant notamment à une utilisation encore plus importante des monnaies nationales des pays membres de l’organisation dans leurs échanges mutuels et dans le cadre des transactions de commerce extérieur hors-union.

Les perspectives à terme étant par ailleurs l’introduction d’une monnaie unique qui représentera l’étape encore plus profonde de l’intégration au sein de l’Union économique eurasiatique, composée pour rappel de la Russie, de la Biélorussie, du Kazakhstan, de l’Arménie et du Kirghizistan en qualité de membres de plein droit, ainsi que de l’Ouzbékistan, de Cuba et de la Moldavie en tant qu’Etats-observateurs. Avec par la même occasion la formation d’un marché financier unique et la mise en place d’une véritable union monétaire.

Si ces dernières orientations seront amenées à se réaliser après encore quelques étapes supplémentaires, le fait est qu’il est évident qu’en ce qui concerne la politique de priorisation des échanges en monnaies nationales au sein de l’UEEA (en l’occurrence le rouble russe et biélorusse, le tenge kazakh, le dram arménien et le som kirghiz), à l’heure des événements contemporains, il n’y a pratiquement aucun doute que le moment soit bien choisi.

Les principales monnaies occidentales ayant été largement discréditées à l’échelle internationale, car étant ouvertement associées aux instruments de chantage et de pressions multiples de la part de l’establishment politique de l’Occident, l’heure est donc largement opportune pour privilégier les échanges en monnaies non-occidentales, dans le cadre des échanges entre nations – également non-occidentales. Ces processus se développent d’ailleurs dans le cadre des échanges bilatéraux entre la Russie, la Chine, l’Iran, l’Inde, la Turquie et d’autres pays, confirmant la pleine logique de cette orientation pour les pays appartenant à l’espace eurasiatique.

En ce sens, les avancées de l’UEEA en la matière pourraient d’ailleurs être utilisées dans d’autres régions du monde, notamment en Afrique, où des monnaies régionales gérées depuis l’Occident, comme le franc CFA, représentent également un frein au développement des pays concernés. Faudrait-il le rappeler: la chute récente de l’euro a entrainé justement le franc CFA dans sa chute. Et ce n’est que le sommet de l’iceberg par rapport à cet autre instrument de domination néocoloniale occidentale, si longtemps décriée par un très grand nombre d’Africains.

De manière générale, les processus en cours confirment l’éloignement de plus en plus prononcé vis-à-vis des instruments financiers occidentaux, longtemps considérés comme la référence internationale en la matière, après avoir fait preuve d’un manque de fiabilité flagrant. Et si la dédollarisation constitue indéniablement une orientation prioritaire, il n’en est pas moins que des monnaies telles que l’euro, le livre sterling, voire même le franc suisse, auront également démontré ne pas être synonymes d’une quelconque fiabilité. N’étant en réalité que le résultat de mythes longtemps entretenus par l’Occident collectif.

Mikhail Gamandiy-Egorov

La source originale de cet article est Observateur continental

Copyright © Mikhail Gamandiy-EgorovObservateur continental, 2022

https://www.mondialisation.ca/ueea-laccent-sur-les-echanges-en-monnaies-nationales/5670403

Dans Bolivie

LA BOLIVIE AFFICHE LE TAUX D'INFLATION LE PLUS FAIBLE DE LA REGION

Par Le 13/08/2022

12 Août 2022

Édité par Reynaldo Henquen
2022-08-11 18:11:54

      

La Paz, 11 août, (RHC)- Le président de la Bolivie, Luis Arce, a souligné ce jeudi dans un tweet la force économique de la Bolivie malgré la crise internationale "sans précédent" qui affecte principalement les prix des aliments.

"La #Bolivie continue de se montrer forte et stable aux yeux du monde. En juillet 2022, notre inflation a atteint 1,6 %, maintenant le niveau le plus bas au niveau régional", a-t-il écrit sur son compte Twitter.

En mai de cette année, l'Economist Intelligence Unit (EIU) a publié un rapport dans lequel il conclut que la Bolivie est le pays d'Amérique Latine le mieux placé pour résister aux effets globaux des milliers de sanctions appliquées par les États-Unis et leurs alliés contre Moscou après le début de son opération militaire en Ukraine et de la pandémie Covid-19.

Le Fonds monétaire international, Trading Economics, Bloomberg et la British Broadcasting Corporation sont tous d'accord.

En juin dernier, le ministre de l'Economie et des Finances publiques, Marcelo Montenegro, a assuré que la Bolivie avait réduit le chômage urbain ouvert à 5,3 % au premier trimestre de cette année et affiché une croissance de 6,1 points de pourcentage du produit intérieur brut (PIB).

Il a assuré que le taux de chômage urbain ouvert est passé de 8,1 % en mars 2021 à 5,3% au cours du même mois de 2022, grâce aux mesures mises en œuvre par le gouvernement du président Arce.

Il a déclaré que la pauvreté modérée en Bolivie est passée de 39,0 % en 2020 à 36,2 points de pourcentage en 2021, tandis que la pauvreté extrême est passée de 13,7% à 11,1 % au cours des 12 mois analysés. Marcelo Monténégro a souligné que grâce aux mesures prises par le gouvernement pour reconstruire et réactiver le secteur productif, le pays a enregistré une croissance du produit intérieur brut de 6,1 %, supérieure aux prévisions des organisations internationales et du programme financier budgétaire prévu pour 2021.

Sur un autre plan, le ministre de la Planification, Sergio Cusicanqui, a indiqué le 1er juillet que la Bolivie enregistre un excédent commercial de plus d'un milliard de dollars cette année, grâce aux stratégies d'exportation et au soutien de la production nationale.

Il a précisé que les exportations ont atteint 5 milliards 715 millions de dollars, tandis que les importations ont totalisé quatre milliards 633 millions, ce qui a donné lieu à un excédent commercial évalué à un milliard 82 millions de dollars.

Ces données confirment qu'entre janvier et mai, les exportations ont augmenté de 37,5 % et les importations de 36,7 points de pourcentage, a-t-il déclaré.

Source: Prensa Latina

source : https://www.radiohc.cu/fr/noticias/internacionales/296294-la-bolivie-affiche-le-taux-dinflation-la-plus-faible-de-la-region

Tag(s) : #Bolivie

Dans BRESIL

BRESIL : DES MANIFESTATIONS POUR LA DEFENSE ET LA DEMOCRATIE ET CONTRE BOLSONARO

Par Le 13/08/2022

12 Août 2022

Édité par Reynaldo Henquen
2022-08-12 10:54:23

      

La Havane, 12 août, (RHC)- Le Brésil a été le théâtre de manifestations pour défendre la démocratie et défier Bolsonaro, avec la présence d'universitaires, de politiciens et d'étudiants, entre autres.

Les Brésiliens se mobilisent pour la démocratie et le respect des élections. Des milliers de personnes issues des secteurs les plus divers de la société se sont rassemblées à São Paulo pour crier la défense de l'État de droit démocratique face aux attaques du président Jair Bolsonaro contre le processus électoral.

Les manifestants soulignent les inquiétudes largement répandues selon lesquelles Bolsonaro suivra l'exemple de l'ancien président des États-Unis, Donald Trump, en rejetant les résultats des élections et en tentant de s'accrocher au pouvoir.

Les mouvements populaires ont organisé 86 rassemblements dans 49 villes. Et les personnes réunies à la faculté de droit de l'université de Sao Paulo ont entendu la lecture de deux nouveaux documents inspirés du manifeste "Lettre aux Brésiliens" de 1977, pour défendre les institutions démocratiques de la nation et le système de vote électronique qui est attaqué par Bolsonaro.

De l'autre côté, Bolsonaro n'est pas resté les bras croisés. Le président d'extrême droite a intensifié sa rhétorique agressive contre les politiciens de gauche à l'approche des élections générales. Une stratégie qui, selon différents experts, est susceptible de rallier sa base radicale, mais risque d'aliéner les électeurs centristes.

Source: HispanTv

source : https://www.radiohc.cu/fr/noticias/internacionales/296382-des-manifestations-au-bresil-pour-la-defense-de-la-democratie-et-contre-bolsonaro

Tag(s) : #Brésil#Bolsonaro

Dans Amérique

SALVADOR : MORT DE PRISONNIERS ET ARRESTATIONS MASSIVES DENONCEES

Par Le 13/08/2022

12 Août 2022

Édité par Reynaldo Henquen
2022-08-11 18:04:43

      

La Havane, 11 août, (RHC)- L'Observatoire universitaire des droits de l'homme (OUDH) de l'université centraméricaine d'El Salvador a dénoncé dans un rapport la mort de prisonniers en milieu pénitencier et des arrestations massives.

Analysant les 100 premiers jours du régime d’exception décrété par le président Bukele, le rapport fait état de la mort de 59 détenus.

Le document, intitulé "100 jours du régime d'urgence au Salvador" et rédigé par l'Observatoire universitaire des droits de l'homme (OUDH) de l'université jésuite d'Amérique Centrale (UCA), indique que toutes les victimes étaient des hommes et que 27,1 % d'entre elles avaient entre 18 et 30 ans.

Un pourcentage similaire était âgé de 31 à 40 ans, 35 % étaient âgés de 42 ans ou plus, et dans 10 % des cas, il n'a pas été possible d'identifier leur âge.

Selon le rapport de l'UCA, le régime d'urgence a conduit à des arrestations massives de personnes, et le 26 juillet, un peu plus de 49 000 personnes étaient détenues dans le cadre de ce régime.

L’Observatoire universitaire des droits de l’Homme signale également qu'un peu plus de 1 100 de ces personnes sont des enfants âgés de 12 à 18 ans, et qu'il existe une différence de près de 9 000 personnes détenues entre les données rendues publiques par la police et le bureau du médiateur des droits de l'homme (PDDH). Il s’agit là d’une violation des dispositions de la Constitution qui stipule que toutes les détentions doivent être notifiées au PDDH.

Selon la chercheuse Natalia Ponce, de l'Observatoire des droits de l'homme, "les décès de prisonniers détenus par l'État ont été causés par des passages à tabac, par des agressions physiques de la part d'autres détenus, et aussi par des négligences dans les soins médicaux en ne fournissant pas un traitement approprié".

Plus de 49 000 membres présumés de gangs ont été capturés au Salvador en quatre mois de régime d'urgence, une mesure mise en œuvre depuis fin mars pour lutter contre les gangs, a révélé lundi le ministre de la Justice et de la Sécurité, Gustavo Villatoro.

Le régime d'exception, approuvé en mars et renouvelé successivement à l'Assemblée législative à quatre reprises, suspend le droit d'être informé des raisons de sa détention, ainsi que les limites de la détention administrative, entre autres droits associés à la prévention des détentions arbitraires.

Source: TeleSur

 

source : https://www.radiohc.cu/fr/noticias/internacionales/296291-la-mort-de-prisonniers-et-les-arrestations-massives-denoncees-au-salvador

Tag(s) : #Salvador

Dans VENEZUELA

CARAÏBES : IRAN/RUSSIE/CHINE LANCENT D'IMPORTANTES MANOEUVRES MILITAIRES

Par Le 12/08/2022

Maduro donne le coup d'envoi dès le 12 août de la méga-manœuvre navale Iran-Chine-Russie

Friday, 12 August 2022 6:06 PM  [ Last Update: Friday, 12 August 2022 6:06 PM ]

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

Une image diffusée par le site officiel de l'armée iranienne le 21 janvier 2022 montre des navires de guerre iraniens, russes et chinois. ©AFP

La Russie, la Chine et l'Iran lancent un défi aux États-Unis en organisant d'importantes manœuvres militaires au Venezuela.

Les exercices, dirigés par Moscou, se dérouleront du 13 au 27 août à Barquisimeto, dans le nord-ouest du Venezuela.

Ce sont les premiers à être organisés dans ce pays. Le Belarus, l'Algérie, l'Inde et le Vietnam participeront également à ces exercices.

Les armées de la Russie, de l'Iran et de la Chine tiendront des manœuvres militaires conjointes au Venezuela, plus précisément dans la ville de Barquisimeto, dans l'État de Lara.

Le navire Aframax arrive au Venezuela

Le navire Aframax arrive au Venezuela

Le navire iranien à destination du Venezuela a été testé avec succès.

Comme le rapporte ABC International, c'est la première fois qu'un tel événement est organisé avec la participation de drones et de commandos de tireurs d'élite dirigés par la Russie, et cet exercice intervient à peine un jour après la fin des opérations militaires annuelles organisées par le Commandement Sud des États-Unis, appelées "Panamax 2022", auxquelles participent les forces armées de vingt pays de la région.

Le Kremlin entend faire une démonstration de force dans les Caraïbes - une zone considérée comme l'arrière-cour de Washington - et dans ces exercices militaires, quelque 270 équipes de 37 pays, dont, en plus de ceux mentionnés, l'Algérie, le Belarus, le Vietnam, l'Inde, le Kazakhstan, l'Ouzbékistan ou le Myanmar. Tous ces pays ont en commun leur haine des États-Unis et le fait qu'ils ont fait l'objet de sanctions.

Le Center for a Secure Free Society a défini ces exercices comme "une manœuvre stratégique qui vise à prépositionner les moyens militaires déployés en Amérique latine et dans les Caraïbes".

Ministre chinois de la Défense a Téhéran!

Ministre chinois de la Défense a Téhéran!

Que prépare le trio Iran-Chine-Russie ?

Le texte cite des déclarations de Poutine, qui a assuré qu'aux États-Unis "ils n'ont pas réalisé que de nouveaux centres puissants ont émergé et deviennent de plus en plus forts".

"Il y a un an et demi - a déclaré le président russe en juin, à Saint-Pétersbourg - s'exprimant au forum de Davos, j'ai souligné une fois de plus que l'ère de l'ordre mondial unipolaire est terminée.

La Russie, la Chine et l'Iran ont déjà mené au moins trois exercices militaires conjoints en Asie depuis 2019. Maintenant, ils déplacent les exercices en Amérique. Cela démontre l'influence croissante des rivaux américains sur le continent, comme le rapporte Javier Ansorena dans ABC : La Chine renforce sa présence économique, les présidents argentin et brésilien semblent soutenir Poutine dans l'hémisphère, et Maduro renforce ses relations avec l'Iran.

Maduro, qui n'a pas ménagé ses efforts pour renforcer les relations avec l'Iran ces dernières années, s'est félicité que le Venezuela accueille cet exercice majeur et l'a qualifié de défi aux États-Unis.

Le site Washington Free Beacon a rapporté le mois dernier que l'Iran, la Russie et la Chine prévoyaient de participer à un exercice latino-américain baptisé "Border Sniper" en guise de démonstration de force visant les États-Unis.

"Le Venezuela accueille cet exercice militaire et les armées iranienne, russe et chinoise prévoient de se rendre en Amérique latine et dans les Caraïbes pour y participer", ajoutait Free Beacon.

L'armée vénézuélienne a montré pour la première fois des drones de combat iraniens assemblés au Venezuela lors de son défilé militaire du 5 juin. Les drones, qui portaient à l'origine le nom iranien de "Mohajer-2", sont désormais connus sous le nom d'"Antonio Jose de Sucre".

Ce drone est capable d'effectuer des missions de reconnaissance et de surveillance, ainsi que des missions d'assaut, avec une grande portée et une grande endurance de vol.

Iran/Russie/Chine : une ceinture navale?

Iran/Russie/Chine : une ceinture navale?

Alliance maritime Iran-Chine-Russie face aux USA

Le drone Mohajer-6 est le dernier membre de la famille Mohajer d'aéronefs sans pilote dans la catégorie des drones de combat tactique, qui peuvent être utilisés dans une variété de missions militaires et civiles. La portée opérationnelle de cet oiseau télécommandé est d'environ 2 000 km. Il a la capacité de transporter 40 kg de marchandises, mais en essaim, il devient beaucoup plus grand. Il peut atteindre une vitesse de 200 km/h et est capable d'emporter sous ses ailes deux bombes intelligentes et un viseur vertical thermique.

Venezuela: la parade des drones iraniens!

Venezuela: la parade des drones iraniens!

Pour la première fois dans l’histoire, l’Iran, la Russie et la Chine tiennent un exercice naval commun à quelques dizaines de kilomètres des eaux américaines dans l’hémisphère occidental.

En février dernier, les marines de la Russie, de l'Iran et de la Chine ont organisé un exercice militaire dans le nord de l'océan Indien. Le ministère russe de la Défense a annoncé à cet égard que dans le cadre de cet exercice, qui a été mené dans le but de lutter contre la piraterie et de pratiquer des opérations de sauvetage maritime, "les navires de guerre russes et les forces navales iraniennes et chinoises ont mené des attaques d'artillerie contre des cibles navales, des manœuvres tactiques conjointes et des opérations de recherche et de sauvetage."

http://french.presstv.ir/Detail/2022/08/12/687261/-Iran-Venezuela-Russie-Chine

  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9