sécurité

LA FUSILLADE D’ORLANDO A FAIT 50 MORTS ET 53 BLESSES

Fusillade en Floride: le terrorisme local fait 50 victimes

La police de la Floride

Fusillade en Floride: le terrorisme local fait 50 victimes

© AP Photo/ Phelan M. Ebenhack

2 / 2

INTERNATIONAL

 

© AP Photo/ Phelan M. Ebenhack

2 / 2

INTERNATIONAL

URL courte

5328411718

Une fusillade a éclaté dans la nuit de samedi à dimanche dans un night-club d'Orlando, en Floride, faisant 50 morts et 53 blessés dont plusieurs sont dans un état critique. Les autorités de Floride et la ville d'Orlando ont décrété l'état d'urgence.

Une fusillade a fait 50 morts et 53 blessés dans la nuit de samedi à dimanche dans le night-club gay Pulse d'Orlando, dans le sud des Etats-Unis, a annoncé la police d'Orlando.

​L'auteur des coups de feu, un certain Omar Mateen, Américain d'origine afghane, né en 1986, a été tué lors de l'opération spéciale, ont annoncé les médias.

Les véhicules de police bouclent le night-club d'Orlando, théâtre d'une fusillade le 12 juin 2016

© REUTERS/ KEVIN KOLCZYNSKI

Les véhicules de police bouclent le night-club d'Orlando, théâtre d'une fusillade le 12 juin 2016

​D'après la police d'Orlando, l'assaillant était équipé d'un fusil d'assaut AR-15 et d'un pistolet.​

​La police américaine a annoncé que "plusieurs" personnes avaient été tuées quand les troupes d'élite du SWAT sont entrées dans la discothèque pour secourir des personnes retenues en otages.

Les membres du SWAT ont sauvé au moins 30 otages dans le club, d'après la police.​

​"Cela a tourné en prise d'otage", a déclaré le chef de la police John Mina lors d'un point de presse.

​"Vers 05H00 (09H00 GMT) ce matin, la décision a été prise de secourir les otages qui étaient à l'intérieur", a ajouté M.Mina.​

Selon les médias, le FBI ouvre une enquête pour "acte de terrorisme" car le suspect pourrait avoir "un penchant" pour le terrorisme islamiste.

​Selon un membre du Congrès américain, Adam Schiff, le tireur a prêté serment d'allegéance à Daech.

"D'après les informations que j'ai obtenu auprès du ministère de l'Intérieur, il a prêté serment d'allégeance à Daech", a indiqué M.Schiff à la CNN.

​Toutefois un représentant du FBI, Ron Hopper, a déclaré qu'il était prématuré de parler d'un attentat.

"Pour l'instant, nous menons une enquête. Nous établirons plus tard s'il s'agit d'un crime de haine, d'un acte de terrorisme ou d'un acte de violence", a-t-il indiqué.

La rue d'Orlando où se trouve le night club Pulse, théâtre d'une fusillade le 12 juin 2016

© AP PHOTO/ PHELAN M. EBENHACK

La rue d'Orlando où se trouve le night club Pulse, théâtre d'une fusillade le 12 juin 2016

Les autorités de Floride et la ville d'Orlando ont décrété un état d'urgence.​

Le père de l'assaillant présumé, Seddique Mateen, a présenté ses excuses pour le crime attribué à son fils, a annoncé la chaîne de télévision NBC.

"Nous nous excusons pour cet incident. Nous ne savons pas ce qu'il a fait. Nous sommes choqués tout comme tout le pays", a déclaré M.Mateen senior à la télévision.

D'après Seddique Mateen, ce crime "n'a rien à voir avec la religion". Il a annoncé qu'Omar Mateen avait été un jour furieux de voir deux hommes s'embrasser devant sa femme et son fils.

Il s'agit d'une des pires fusillades de masse de l'histoire des Etats-Unis.

https://fr.sputniknews.com/international/201606121025763727-floride-fusillade-blesses/


 

NOUVELLE BAVURE US : ENVOI DE BACILLES D'ANTHRAX DANS LE MONDE ENTIER

Bactéries Bacillus anthracis

Nouvelle boulette: le Pentagone envoie des bacilles d’anthrax dans le monde entier

© AP Photo/ Victor R. Caivano
Actualités
 
URL courte
 
02694386
 
Le Pentagone a envoyé par erreur des bacilles actifs de la maladie du charbon à plus de 50 laboratoires situés dans 17 Etats américains et trois pays étrangers.
 

Des militaires américains ont envoyé par erreur des bacilles actifs de la maladie du charbon dans des laboratoires de plusieurs Etats américains, ainsi qu'en Australie, en Corée du Sud et au Canada. Selon certains médias, les bacilles ont également été expédiés dans le bâtiment du Pentagone lui-même.

Initialement, les militaires envisageaient d'envoyer des bacilles inactifs dans le cadre d'un programme de recherche.

 

Actuellement, plus de 30 personnes sont en quarantaine après avoir été exposées au bacille qui provoque la maladie du charbon (anthrax), une infection aiguë touchant aussi bien l'animal que l'homme. La bactérie responsable peut être également utilisée en tant qu'arme bactériologique.

Le Service fédéral russe de surveillance dans le domaine de la défense des consommateurs et du bien-être humain (Rospotrebnadzor) s'est dit préoccupé suite aux erreurs des militaires américains. Selon Rospotrebnadzor, cet incident met en question l'ensemble du système de sécurité biologique des Etats-Unis.

Il est à noter qu'en juin 2014, le même genre d'erreur s'est déjà produit. A l'époque, 75 scientifiques de laboratoires publics avaient failli être contaminés par la maladie du charbon.

 

La grande vadrouille
 
La grande vadrouille



Lire la suite: http://fr.sputniknews.com/actualite/20150604/1016410950.html#ixzz3c86Ex6No