DAESH PREPARE DES ATTENTATS EN RUSSIE ET DANS D'AUTRES PAYS D'EUROPE

 

Des cellules de «Daech» dirigées par un recruteur tchétchène envisagent des attaques terroristes en Russie et dans l’UE, a annoncé un organe anti-terroriste russe, ajoutant que d'anciens militaires participaient à l’entraînement des terroristes.

«Les services spéciaux russes disposent d’informations sur des projets d’attentats, par certains groupements de Daech, en Russie et dans certains Etats européens », a annoncé, ce vendredi, le porte-parole duDes cellules spéciales de «Daech» préparent des attentats en Russie et en Europe Comité anti-terroriste national russe Andreï Przhezdomski. «En particulier, il s’agit d’un bataillon composé principalement de recrues du Caucase du Nord dirigé par Akhmed Tchetaïev», a précisé le responsable.

Le groupe de Tchetaïev comprendrait des dizaines de ressortissants des républiques du sud de la Russie, partis en Syrie pour rejoindre les rangs de «Daech».

En 2011, Tchetaïev était incarcéré en Bulgarie, mais le tribunal avait refusé de l'extrader vers la Russie où il était soupçonné de liens avec les terroristes. L'homme possédait le statut de réfugié en Autriche.

Andreï Przhezdomski a ajouté que d'anciens officiers de l’armée irakienne, qui ont servi à l’époque du pouvoir de Saddam Hussein, servaient d'instructeurs pour les terroristes nouvellement recrutés.

L'armée et les services spéciaux russes font de leur mieux pour arrêter l’afflux de terroristes vers et depuis la Syrie à travers la Turquie, a assuré le porte-parole. Plus d’une centaine de recrues potentielles de «Daech» ont été arrêtées avant qu’elles aient pu rejoindre les terroristes et plus de 800 combattants ont été découverts alors qu'il se dirigeaient vers la Russie, dont 22 recruteurs, a-t-il déclaré.

Ces efforts ont aidé à prévenir plusieurs attaques terroristes en Russie, selon le responsable, dont une attaque dans une des plus grandes villes russes, projetée récemment par «un groupe de quatre combattants  endurcis venus de Syrie». Ils sont entrés légalement en Russie, se sont trouvé un refuge et procuré des composants pour des engins explosifs – le tout sans réaliser qu’ils étaient surveillés par les agents russes.

«Ils ont été arrêtés et attendent maintenant leur jugement», a annoncé Przhezdomski.

Plus tôt, Europol avait prévenu de l’intention de «Daech» de commettre de nouvelles attaques d'ampleur dans des Etats membres de l'UE, et en particulier en France, selon un rapport présenté lors du lancement officiel du nouveau Centre européen du contre-terrorisme à Amsterdam.

Source : RT et rédaction

29-01-2016 | 12:30
 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau