DES DIZAINES DE GENERAUX ET OFFICIERS DE L'EX-RDA PLAIDENT POUR LA PAIX

 
 
Drapeaux de l'Allemagne et de la Russie

Des généraux allemands disent "stop" à la  

russophobie

 

© AP Photo/ Stephen J. Carrera

Les représentants du commandement militaire de l'ex-RDA appellent les pays de l'Otan à stopper l'hystérie militaire et la russophobie. La lettre "Soldats pour la paix" a été publiée sur le site du quotidien allemand Junge Welt.

"Nous savons bien ce qu'est la guerre, et nous prônons la paix", indique le message signé par les ex-ministres de la Défense de l'ex-RDA Heinz Kessler et Theodor Hoffmann, trois généraux de corps d'armée, 19 généraux de division, 61 généraux de brigade, dont le cosmonaute Sigmund Jähn, plusieurs amiraux, ainsi que des colonels et des capitaines.

70 ans après la fin du conflit qui a coûté la vie à 27 millions de Soviétiques, la guerre redevient un compagnon de l'humanité, note la lettre. "Le remaniement du monde sous l'égide des USA et de leurs alliés a conduit aux guerres en Yougoslavie, en Afghanistan, en Irak, au Yémen, au Soudan, en Libye et en Somalie", souligne la lettre.

Les militaires allemands indiquent que la stratégie américaine vise à éliminer la Russie en tant que concurrent et à affaiblir l'Union européenne. Et la tentative de faire de l'Ukraine un membre de l'UE et de l'Otan, selon eux, est une aspiration à créer un "cordon sanitaire" de la région balte jusqu'à la mer Noire pour isoler la Russie du reste de l'Europe, ce qui rend impossible l'union entre la Russie et l'Allemagne.

Les signataires de cette lettre remarquent également une campagne sans précédent des médias, une atmosphère d'hystérie militaire et de russophobie. D'après eux, cette tendance va à l'encontre du rôle diplomatique que pourrait jouer l'Allemagne au regard de sa situation géopolitique, de son expérience historique et des intérêts objectifs du peuple.

"Nous n'avons pas besoin d'une campagne militaire contre la Russie, mais d'une entente mutuelle et d'une coexistence pacifique. Nous n'avons pas besoin d'une dépendance militaire des USA, mais de notre propre responsabilité pour la paix", écrivent les militaires.

"En tant que militaires, nous savons bien que la guerre ne doit pas être un outil de la politique. En s'appuyant sur notre expérience, nous pouvons évaluer les conséquences pour toute l'Europe", a déclaré dans une conférence de presse l'ex-ministre de la Défense de la RDA l'amiral Theodor Hoffmann. Selon ce dernier, plusieurs signataires de cette lettre ont été témoins de la Seconde Guerre mondiale. Il a souligné également que les problèmes clés de notre époque ne pouvaient être réglés qu'en coopération avec la Russie.

"L'expérience montre qu'il vaut mieux être ami qu'ennemi avec les Russes", conclut Hoffmann.

http://fr.sputniknews.com/presse/20150506/1015966495.html?utm_source=t.co%2FYK7hVZcIUh&utm_medium=short_url&utm_content=hRu&utm_campaign=URL_shortening


Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau