EUROPE : 1800 MIGRANTS DONT DES FEMMES ET DES ENFANTS ABANDONNES

 

Oct 21, 2015 10:45 UTC  

IRIB- Une situation aussi déplorable qu'injustifiable! Environ 1800 migrants dont des femmes et enfants sont abandonnés à leur propre sort le long de la frontière séparant la Croatie de la Slovénie alors que les garde-frontières slovènes les empêchent de traverser la frontière.

Amnesty International a fini par réagir en accusant lundi ces deux pays aussi bien que certains autres pays de la région de négligence envers leur responsabilité face aux réfugiés, mettant également en garde contre les retombées de la poursuite de cette situation si l'UE n'y trouve pas une solution. Pour le rappel, les pays des Balkans et de l'Europe centrale ont fermé, depuis quelques semaines, les passages frontaliers sur les réfugiés migrants.
Entre autres, le gouvernement slovène a annoncé son intention de recourir à l'armée pour gérer la crise de l'afflux de migrants face à laquelle il se dit d'ailleurs désemparé. Lors d'une réunion d'urgence lundi soir, le gouvernement slovène a indiqué que la gestion de cette vague de migrants arrivés en ces trois derniers jours dans le pays va au-delà de ses capacités. Il a donc décidé de remettre mardi au parlement un projet de loi envisageant une intervention accrue de l'armée dans l'affaire, ce qui était, jusqu'à présent, limité à d'aides logistiques.
Avec une population de 2.000.000 d'âmes, la Slovénie a déjà accueilli plus de 8.000 migrants via la Croatie. Par contre, l'Autriche n'est l'hôte que de 2.000 migrants puisqu'elle a empêché l'entrée de tous les migrants réfugiés. Or, le gouvernement slovène qui dénonce ce pays pour son comportement, ce qui a été d'ailleurs démenti par Vienne, a annoncé que la Slovénie acceptera les migrants à moins que l'Autriche et l'Allemagne ouvrent leurs frontières. A noter que la Hongrie, empêchant l'entrée des réfugiés migrants via ses frontières avec la Grèce, la Macédoine et la Serbie, les a contraints à se déplacer vers la Slovénie dans le but de traverser ensuite le territoire autrichien et parvenir enfin en Allemagne.
Ainsi, de milliers de réfugiés migrants attendant, dans le froid, sous la pluie, derrière la frontière Serbie/Croatie, ont finalement reçu, lundi après-midi, au gouvernement de Zagreb, l'autorisation d'entrer en Croatie. Entre 2.000 à 3.000 migrants traversant la Serbie, se sont dirigés alors vers les frontières séparant la Croatie de la Slovénie. Là ils ont été coincés derrière un passage bouclé par les garde-frontières slovènes! Que faire alors? Rien qu'attendre de voir les dirigeants autrichiens et allemands, se décideront enfin ou non d'ouvrir les frontières…
 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau