GRECE : AU NOM DU PEUPLE, TSIPRAS CAPITULE. COMMUNISTE, MON ANALYSE.

 
 
 
 
 
 
Le plan proposé au MES par la Grèce ce jeudi 9 juillet ressemble de près au projet du 26 juin. Une victoire posthume du "oui" au référendum qui devra être compensé par...
 
 
Mon commentaire
 
C'était prévisible. Ce type que même des communistes encensent n'est pas de gauche. C'est une marionnette opportuniste, style Melenchon.
Le peuple grec qui a tout naturellement et logiquement voté NON va très vite encore davantage souffrir de l'imposture de Syriza.
Je suis communiste. Si j'avais été citoyen grec, j'aurais voté NON, le NON du Parti Communiste grec, le KKE.
Le peuple grec est le cobaye utile du grand capital afin d'ensuite servir la soupe à tous les autres peuples.
Il ne faut pas se voiler la face et avaler tous les calembours des médias. Le cinéma que fait l'ange Merckel et toute la clique de fripouilles de l'illégitime UE, n'est qu'un ripolinage.
Ces truands de la politique politicienne n'ont rien contre Tsipras, leur laquais. Ce qu'ils lui reprochent, c'est l'ampleur de la victoire du NON, un boomerang dans la tronche de ces vermines.
Tsipras et son parti, Syriza, gouvernent à droite. Comment pourrait-il en être autrement lorsque l'on voit frayer Syriza avec une formation d'extrême droite à la gouvernance du pays.
Choisir le moins mauvais n'a jamais été et ne sera jamais la bonne solution. Nous en avons le triste exemple en France avec l'idiot utile du grand capital qu'est Hollande.
Idem pour le peuple tunisien qui a choisi entre deux vieilles badernes et se retrouve avec un état d'urgence sur le dos, sous prétexte de lutter contre le terrorisme alors que cet état d'urgence, reconductible chaque mois, n'a été créé que pour réprimer les luttes des travailleurs.
 
Jacques Tourtaux
Militant Ouvrier
Communiste
 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

Lucien Bimbaud
  • 1. Lucien Bimbaud | 10/07/2015

je suis entièrement d'accord avec toi camarade,j'avais d'ailleurs lu le communiqué du Parti communiste Grec concernant le traitre Stipras

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau