IRAN : L'UE VA LANCER VENDREDI UN PROCESSUS DE BLOCAGE DES SANCTIONS US

Iran: l’UE lance vendredi un processus de blocage des sanctions américaines

 Depuis 39 minutes  17 mai 2018

junker

 Amérique et Europe - UE

 

La Commission européenne va lancer vendredi un « processus » qui pourrait lui permettre de bloquer les effets extraterritoriaux des sanctions américaines pour les entreprises européennes voulant investir en Iran, a annoncé jeudi le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker.

« Nous devons maintenant agir », a déclaré M. Juncker lors d’une conférence de presse à l’issue d’un sommet européen à Sofia. « C’est la raison pour laquelle nous lançons le processus de la loi de blocage, le ‘blocking status’ de 1996, qui vise à neutraliser les effets extraterritoriaux des sanctions américaines », a-t-il déclaré.
« Nous devons le faire et nous le ferons demain matin à 10H30 », a ajouté le chef de l’exécutif européen.

L’outil évoqué est un règlement européen datant de 1996, créé à l’origine pour contourner l’embargo sur Cuba et qu’il s’agit désormais d’adapter.

Cette loi dite « de blocage » permet aux entreprises et tribunaux européens de ne pas se soumettre à des réglementations sur des sanctions prises par des pays tiers et stipule qu’aucun jugement décidé par des tribunaux étrangers sur la base de ces réglementations ne saurait s’appliquer dans l’UE.

Le désaccord avec les Etats-Unis sur l’embargo cubain avait toutefois été résolu au niveau politique, et donc l’efficacité de ce règlement n’a jamais été éprouvée.
Son effet pourrait être plus symbolique qu’économique, selon une source européenne.

Source: AFP

https://french.almanar.com.lb/896740


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (2)

Tourtaux
Naim Naim
Espérons que les européens comprennent que ces américains agissent que dans leurs intérêts et qu'ils est temps pour eux de s'émanciper des Etats Unis

François Brice Goyi
Ah ! Les européens pour une fois ont vite compris que les américains sont entrains des les emmener en bateau et surtout les squatters israéliens

Jacques Tourtaux
Il est surtout plus que temps que la France sorte de l'UE qui n'est pas légitime puisque nous l'avons rejeté au référendum à 55%;
Tourtaux
L'ivrogne et immense crapule Junker et ses semblables de la dictature de l'UE sont à mettre dans le même sac que les USA.
Ces truands de la politique de caniveaux n'ont rien à cirer des peuples de l'UE. Ils défendent leurs propres intérêts et ils crèvent de trouille à l'idée que de nombreuses entreprises vont fermer et que des milliers de travailleurs vont se retrouver sur le pavé et vont se révolter.
Trump, le capitaliste, a tout prévu dont de pseudos "révolutions" colorées qu'il va provoquer et manipuler comme ce fut le cas en Tunisie puis en Egypte.

Ajouter un commentaire