L'UE AGONISE !

 
 
Crise de l'UE

Dix dirigeants européens prédisent la fin de l'UE, selon Politico

© AP Photo/ Giannis Papanikos
 
International
 
URL courte
 
Crise migratoire (264)
 
162347470

L'hebdomadaire Politico Europe a publié les dix "prévisions les plus apocalyptiques" de l'avenir de l'Union européenne.

 

La chancelière allemande, le président français et d'autres politiques européens prédisent la fin imminente de l'Union européenne, constate l'hebdomadaire Politico Europe. 

Le journal fait remarquer que, sur fond de crise des réfugiés de ces derniers mois, la "rhétorique du Jugement dernier" est devenue courante quand il s'agit de l'avenir de l'Europe. Aussi, Politico Europe a-t-il décidé de publier les dix prévisions les plus lugubres émises par des personnalités politiques en vue. 

 

Le chef du Conseil européen Donald Tusk est en tête de la liste. Il a qualifié la crise migratoire de "séisme politique pour l'Europe". Vient ensuite le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker qui a déclaré que l'Union européenne était en déclin et que son "histoire d'amour" avec l'intégration touchait à sa fin.  

La chancelière allemande Angela Merkel, beaucoup critiquée pour son attitude face à la crise des migrants, et le président français François Hollande figurent également sur cette liste de Politico. 

 

"Si l'Europe subit l'échec dans la question des réfugiés, ce ne sera plus une Europe, dont nous avons rêvé", a prévenu Mme Merkel. 

M.Hollande a mis en garde lui aussi contre la "fin de l'Europe", intervenant devant le Parlement européen le mois dernier. 

"Le débat, il n'est pas entre moins d'Europe et plus d'Europe, il est entre l'affirmation de l'Europe ou la fin de l'Europe", a-t-il souligné. 

Le président français et la chancelière allemande ont lancé un appel à l'unité et à la solidarité européenne, mises à mal par la crise des réfugiés. 

"C'est précisément maintenant qu'il nous faut plus d'Europe", ont-ils affirmé dans leur déclaration commune. 

Des propos pareils ont été tenus par le premier ministre slovène Miro Cerar, le chancelier fédéral d'Autriche Werner Faymann et le premier ministre néerlandais Mark Rutte. 

M.Cerar a notamment déclaré dimanche dernier que sans la résolution de la crise migratoire, il ne resterait que quelques semaines jusqu'à l'éclatement de l'Europe. 

Selon M.Faymann, il s'agit à présent soit d'une Europe commune, soit de sa dislocation progressive qui ne manquera pas de déboucher sur le chaos.

M.Rutte avertit de son côté que la crise migratoire peut compromettre les bases de la coopération européenne.

 

Politico cite également les prédictions sombres du leader de l'aile libérale du Parlement européen, Guy Verhofstadt, de la présidente du parti français Front national (FN) Marine Le Pen et du président du Parlement européen Martin Schulz. 

M.Verhofstadt appelle l'Europe à s'unir face à la crise pour sauvegarder ses valeurs. M.Schulz a reconnu que l'Europe se trouvait en très mauvais état, et Mme Le Pen a exhorté à en finir avec l'Union européenne, tout en sauvant l'Europe.

 

 

 
 
 
 
 
 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau