LE PARLEMENT EUROPÉEN : UN PUISSANT OUTIL POUR L'EXPLOITATION CAPITALISTE !

Le Parlement européen : un puissant outil pour l’exploitation capitaliste !

mardi 1er octobre 2019
par  Alger républicain

 

Le Parlement européen a adopté le 20 septembre une nouvelle résolution réactionnaire : « l’importance de la mémoire européenne pour l’avenir de l’Europe ». Cette résolution assimile le nazisme au communisme. Elle considère que l’Union soviétique n’était que la suite logique du régime nazi d’Hitler. Les camps de concentration d’Hitler sont les goulags de Staline Les députés des grands groupes politiques (parti populaire, sociaux-démocrates, libéraux, verts) semblent oublier la contribution historique de l’Union soviétique pour vaincre le péril nazi et fasciste, outil du capital. Plus de 20 millions de Soviétiques sont morts avant de porter le drapeau rouge sur le Reichstag libérant le monde de la barbarie fasciste et ouvrant la voie à la paix et à la solidarité internationale.
Partout les communistes se sont levés contre Hitler et les nazis. Pourtant, le Parlement européen nie l’histoire du mouvement ouvrier. Ces communistes ont donné leur vie pour la libération des peuples. Ils oublient aussi le sort réservé aux communistes allemands pendant la terreur fasciste. 15 000 communistes allemands furent arrêtés durant la seule année 1935. Ils oublient le procès de Dimitrov (futur secrétaire générale de l’Internationale Communiste) par les nazis, tenant tête à Goebbels et Goering dès 1933. Ils oublient aussi le sort réservé à Ernest Thalman (Secrétaire du parti communiste allemand assassiné en 1944 dans le camp de Bucchenwald).

Aujourd’hui, le Parlement européen ne cherche qu’à réaliser des manœuvres politiques en criminalisant l’histoire du mouvement ouvrier et communiste international. Cette année est synonyme de politiques anti-populaires pour les peuples et travailleurs d’Europe. La bourgeoisie rêve d’interdire les partis communistes en Europe comme ce fut le cas en Pologne par l’extrême-droite. Le Parlement européen obéit clairement aux lois des monopoles et du capitalisme. Le but est de faire taire les revendications des classes populaires à jamais afin de pouvoir maximiser leurs profits sur le dos des travailleurs. L’interdiction des partis communistes équivaut à faire taire la voix des forces populaires. Par conséquent, il serait beaucoup plus facile pour les chefs d’États bourgeois de détruire l’ensemble des acquis sociaux et de permettre aux entreprises d’avoir une main-d’œuvre malléable. Le Parlement européen ne fait que confirmer sa nature d’outil anti-communiste puissant pour permettre aux Etats bourgeois d’imposer une politique anti populaire dans chaque pays membre.

C-AB

http://www.alger-republicain.com/Le-Parlement-europeen-un-puissant.html


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire