SOUTENUS PAR LE SYNDICAT DE DROITE FNSEA LES CULS TERREUX MANIFESTENT

 
 
Manifestation à Bruxelles

Manifestation à Bruxelles: l’embargo russe principal problème des agriculteurs de l’UE

© AFP 2015. EMMANUEL DUNAND
 
Economie
 
URL courte
 
16130

Les moyens alloués par la commission européenne afin de soutenir les agriculteurs ne suffiront pas pour compenser les pertes causées par l’embargo russe.

 

Comme la Russie était le premier pays de destination des exportations européennes pour la viande et les produits agricoles, l’embargo russe sur les denrées alimentaires décrété par Moscou en réponse aux sanctions occidentales sur fond de crise en Ukraine handicape fortement les producteurs communautaires et pose des problèmes pour écouler des produits agricoles européens.

"Il est clair qu'un paquet d'aides de 500 millions d'euros est bien loin du compte pour indemniser les agriculteurs de la perte de leur principal marché à l'exportation, la Russie, qui pèse 5,5 milliards d'euros par an", a dit le secrétaire-général du Copa-Cogeca, Pekka Pesonen.

"Il n'y a eu aucune réponse aux revendications, notamment sur l'embargo russe, que quelques aides. Je considère qu'il y a une forme de mépris", de la part des commissaires "qui ne sont plus dans la vraie vie", a déclaré à l'AFP Xavier Beulin, président de la FNSEA, syndicat français majoritaire dans le monde agricole, présent à la manifestation à Bruxelles.

Les responsables de la Commission ont débloqué 500 millions d'euros d'aide aux agriculteurs. Pourtant, tout porte à croire que ces moyens ne seront pas suffisants pour les aider à surmonter cette crise.

En plus de la perte du marché russe, les producteurs européens doivent faire face à une baisse des prix due à une augmentation des quantités sur les marchés de l’UE à cause du retour des exportateurs sur leurs marchés domestiques.

http://fr.sputniknews.com/economie/20150908/1018043382.html


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau