UE : DIVERGENCES DE VUES QUANT AUX SANCTIONS ANTI-RUSSES

Le front des sanctions anti-russes se fissure!

Difficile de faire sans la Russie!!!

Difficile de faire sans la Russie!!!

IRIB- Simultanément à l’augmentation du coût de la confrontation russo-occidentale, la prolongation des sanctions de l’UE contre la Russie a été suspendue.

Les sanctions, qui ont été imposées, en 2014, par l’UE, à la Russie, à la suite de la séparation de la Crimée de l’Ukraine, avant de son rattachement à la Russie, expireront, le 31 décembre de l’année en cours.

Ces sanctions devaient se prolonger, automatiquement, de 6 mois, lors la réunion de mercredi, à Bruxelles, des ambassadeurs des pays membres de cette Union, mais, à la demande de l’Italie, cette question a été retirée de l’ordre du jour.

L’Italie a demandé des discussions, lors de la réunion de la semaine prochaine des dirigeants de l’UE, sur la prolongation des sanctions contre la Russie.

Les sanctions de l’UE et de ses partenaires font partie des actions qui se poursuivent, à la suite du déclenchement de la crise ukrainienne, dans le but de faire pression sur la Russie.

Ces mesures punitives, qui se sont vues confrontées à la réponse de Moscou, ont causé des préjudices aux deux parties, notamment, la Russie et l’UE, qui sont, naturellement, des partenaires stratégiques.

La poursuite du coût de la confrontation avec la Russie est inacceptable, pour l’UE, notamment, pour des pays, comme l’Italie, qui sont toujours aux prises avec une crise financière.

Et c’est, peut-être, pour cette même raison, que Matteo Renzi a été le premier dirigeant européen à se rendre, en mars, et après le déclenchement de la tension entre l’Occident et la Russie, dans ce pays, tandis qu’actuellement, à la demande de Rome, la prolongation des sanctions contre Moscou a été reportée.

Pour des pays, comme l’Italie, il est impossible de renoncer aux larges relations commerciales d’envergure avec la Russie.

Sa dépendance vis-à-vis des ressources énergétiques russes a rendu difficile l’alignement de Rome sur le front anti-russe, dirigé par Washington. Il essaie, donc, de développer, malgré les sanctions occidentales imposées à la Russie, ses relations commerciales avec Moscou.

La Russie espère briser le mur érigé entre Moscou et l’Occident, via le renforcement des coopérations avec des pays, comme la Grèce et l’Italie.

Le report des sanctions contre la Russie peut être provisoire, et adopté, lors du prochain sommet de l’UE, mais, en tout état de cause, il peut être le signe d’une divergence de vues, sur la poursuite d’une confrontation, dont le coût augmente de jour en jour.

Dec 11, 2015 04:59 UTC

http://francophone.sahartv.ir/infos/commentaire-i12047-le_front_des_sanctions_anti_russes_se_fissure!


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau