EXTRAITS DU DISCOURS DE SAYED NASRALLAH SUR LE YEMEN

 
Le secrétaire général du Hezbollah Sayed Hassan Nasrallah a prononcé un discours dans une cérémonie de soutien au peuple yéménite organisé dans la Banlieue Sud de Beyrouth. Voici les idées principales du discours:

«Notre objectif à travers ce rassemblement est de condamner et de rejeter l'offensive saoudienne sur le Yémen, et d'afficher notre solidarité avec le peuple yéménite. Il est de notre devoir religieux, humain, et moral de prendre une position pareille. Aucune menace ni intimidation ne nous feront changer notre position. C'est une position queSayed Nasrallah: «Le peuple yéménite sortira victorieux de la guerre saoudienne». nous prenons pour le Jour du Jugement et en cette période historique cruciale.

En ce mois d'avril, l'ennemi sioniste a agressé en 1996 le Liban. Notre résistance, notre peuple et notre armée ont tenu fermement face à cette offensive barbare. Nous saluons les âmes des martyrs, et nous saluons les combattants du Hezbollah, d'Amal, des mouvements nationalistes et de l'armée, qui ont permis au Liban de sortir victorieux.

S'agissant de l'offensive contre le Yémen:

- Les objectifs de la guerre et ses slogans: deux jours après le début de l'offensive, j'ai parlé des prétextes futiles saoudiens pour justifier cette agression. L'objectif réel de cette agression américano-saoudienne est de dominer le Yémen de nouveau après le soulèvement du peuple.

Quelques jours après le début de l'offensive, ils ont fixé des slogans:

Ils ont prétendu que c'est la guerre des arabes, que l'objectif est de protéger l'aspect arabe du Yémen. Le peuple yéménite a-t-il mandaté l'Arabie pour mener une guerre en son nom? Ils mènent une guerre contre des arabes. Si le peuple yéménite n'est pas arabe, qui seraient-ils alors Arabes? Le Yémen était dans la période préislamique une civilisation au moment où les populations de la péninsule arabe ne savaient ni lire ni écrire.

Les oulémas du Yémen étaient de grands connaisseurs alors que leurs dirigeants étaient des chefs de tribus.

Vous, les agresseurs du peuple yéménite, allez chercher vos propres origines pour s'assurer si vous êtes arabes ou non.

Ils ont prétendu que c'est une guerre sunnite-chiite. Personne n'y croit.

Ils ont dit que l'offensive vise à protéger les lieux saints en Arabie. Qui menace les lieux saints? Les Houthis? Les Yéménites?

Sachez que c'est Daech qui menace la Kaaba, lui qui considère que la Kaaba est un ensemble de pierres adoré à part Dieu. Ce groupe dont la pensée est wahhabite, constitue une menace sérieuse pour la Kaaba.

Les wahhabites ont déjà détruits les maisons, les traces des compagnons du prophète, les citadelles, les tombes de la famille du prophète. Ils ont été ordonnés de détruire la tombe du prophète, mais le monde islamique - en Egypte, en Inde, en Turquie, en Irak, en Iran, et dans les pays africains - s'est soulevé contre cette mesure.

L'Egypte et l'Inde étaient les deux pays qui ont entravé la destruction de la tombe du prophète. La famille des Saoud voulait la détruire en avril 1926, ceci était conforme avecSayed Nasrallah: «Le peuple yéménite sortira victorieux de la guerre saoudienne». sa doctrine wahhabite.

La tombe du prophète est toujours là, mais on est tous interdits de s'y approcher. C'est grâce au sceau des prophètes que notre monde arabo-islamique jouit d'une dignité quelque part. oui, la Kaaba est menacée, on ne sait à quel moment un groupe d'étudiants dans les écoles wahhabites décide de la détruire sous prétexte d'adorer Dieu uniquement.

L'Arabie a lancé une guerre contre 24 millions de civils yéménites, adoptant la même logique israélienne qui prétend que des lance-roquettes sont placés au milieu des milieux résidentiels.

Ils sont en train de détruire tous les sites vitaux.

La protection du peuple yéménite se fait-elle par le meurtre de c peuple?

Ils prétendent vouloir protéger le pays contre les houthis. Qu'est-ce qu'ils font? Ils détruisent les ports, les aéroports, les dépôts d'armes de l'armée! Cherchent-ils vraiment à remettre Abed Rabbo Mansour Hadi à la tête du pouvoir? Personne ne peut le croire.

Cette guerre ressemble sous tous ses angles à la guerre de juillet 2006 contre le Liban. Sachez que les résultats de cette offensive seront pareils à ceux de la guerre israélienne sur le Liban.
Après 22 jours de frappes aériennes intenses et toute forme de soutien logistique américain aux Saoudiens et de soutien à Daech, les objectifs de l'offensive ont tous échoués:

- Abed Rabbo Mansour Hadi n'a pas pu retourner à Aden. A cause de cette offensive, il ne reste aucun espoir pour le retour de Hadi à la présidence. Je pense que les Saoudiens ont réalisé ce fait et pour cette raison ils ont nommé Khaled Bahhah comme vice-président.

- Aden est toujours aux mains de l'armée yéménite et des houthis.

- La plupart des provinces du pays est dans les mains de l'armée et des comités populaires.

- Ils ont voulu fléchir le peuple yéménite. Mais l'armée, le peuple et la volonté politique yéménite ont fait preuve d'une fermeté extraordinaire. Des manifestations populaires massives sont organisées pour afficher la disposition du peuple à tenir ferme face à l'offensive.

- Ils ont échoué à transformer la guerre en un conflit interne entre sunnite-chiite. Le peuple yéménite s'est uni devant les frappes. Au contraire, certaines forces politiques qui soutiennent l'offensive commencent à changer peu à peu de positions.

- L'Arabie Saoudite a transformé les menaces potentielles en une menace réelle. Le jeune dirigeant du mouvement houthi, Abdel Malek el-houthi, n'a pas attaqué l'Arabie, pourtant, les Saoudiens prétendent que son mouvement compte frapper leur pays. Cette guerre est une occasion en or devant les houthis pour riposter à l'Arabie. Abdel Malek a fait preuve d'une "patience stratégique".

- Face à l'échec des objectifs de l'offensive aérienne, les Saoudiens sont face à l'option de l'offensive terrestre. Mais, ils ont peur de le faire. Le mufti appelle au jihad dans le monde arabo-islamique pour inciter les soldats à venir au Yémen. Ils disent vouloir louer des armées pour entrer à la place de l'armée saoudienne parce que les Saoudiens ont peur d'y entrer.

Sachez que les Yéménites n'ont rien fait dans les combats contre l'Arabie. Ils sont en train d'organiser leurs questions internes, mais ils n'ont pas encore combattu la coalition de l'Arabie.

Le régime saoudien a besoin de temps pour réaliser sa défaite. Actuellement, pas de place à l'accalmie. La plupart des pays du monde sont pour un dialogue et pour l'arrêt de la guerre.

Comme d'habitude, la résolution du Conseil de sécurité de l'ONU soutient le bourreau.

Nous remercions le parlement, le gouvernement et le peuple pakistanais pour leur position, leur refus de participer à la guerre au Yémen.

Je m'adresse au commandement égyptien, au peuple et al-Azhar: Je vous appelle à empêcher la destruction d'un pays entier. Les pays arabo-islamiques sont appelés à faire pression sur l'Arabie pour sauver le Yémen de cette catastrophe.

- On nous demande: Pourquoi le Hezbollah a-t-il haussé le ton contre l'Arabie?

Je ne veux pas rouvrir d'anciens dossiers au Liban. Ce n'est pas la peine de parler des contributions du royaume des richesses dans la guerre civile au Liban, dont le souvenir est commémoré en ce mois.

Aujourd'hui, je remercie la Syrie pour avoir tenu face à l'offensive internationale, parce que si la Syrie a fléchi, le Liban, son peuple, ses lieux de culte, auraient tous disparu à cause de Daech, aujourd'hui soutenu par l'Arabie.

A Bahrein, l'armée saoudienne est venue écraser le peuple.

Depuis plusieurs années, l'Iran tend la main du dialogue à l'Arabie, qui refuse toujours. L'Arabie a échoué en Syrie, au Liban, en Irak et partout. Elle cherche un exploit quelque part à Bahrein ou au Yémen avant de venir au dialogue.

Il ne reste aucune place à la réconciliation. Pourtant, pour nous, il est temps que le monde arabo-islamique dise à l'Arabie Saoudite: Ça suffit!

Cette pensée wahhabite destructrice du monde arabe, d'où est-elle venue? Qui enseigne cette pensée dans ses écoles? Qui enseigne aux jeunes cet esprit takfiriste qui frappe partout? C'est l'Arabie Saoudite, qui utilise les fonds du pèlerinage.

Nous sommes arrivés à un constat au Hezbollah: l'intérêt suprême du Liban et des peuples de la région est de dire à l'Arabie: Cessez tes destructions de la région.

Sachez que le peuple palestinien est le plus grand perdant de tout ce qui se passe et l'ennemi israélien est celui qui profite le plus.

Ce cri contre l'Arabie est dans la voie de Dieu. Daech, al-Nosra, Boko Haram, les shebab somaliens et autres, ils viennent tous de l'Arabie Saoudite.

- Un conseil aux Libanais: nous sommes en désaccord sur le Yémen. Je conseille à certains Libanais de ne pas se tromper dans les calculs sur une victoire saoudienne au Yémen. Il y a 4 ans, vous étiez certains de la victoire sur la Syrie en deux mois. Soyez prudents encore aujourd'hui. Nous voulons vivre ensemble au Liban et je conseille les autres de ne pas transposer le conflit yéménite au Liban.

Les Yéménites sortiront victorieux de cette guerre. Je vous l'assure».

Source: french.alahednews
17-04-2015 | 20:49
 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau