FRANCE

FRANCE

LA FASCISTE LE PEN JUNIOR LANCE UN APPEL AUX ELECTEURS DU FAUX-CUL MELENCHON A VOTER POUR ELLE

Une semaine après le premier tour de la mascarade de la présidentielle, Mélenchon, l' "insoumis" de salons, ne s'est toujours pas prononcé pour le second tour, le 7 mai prochain alors que nombre de ses électeurs prônent l'abstention.

Leur leader garde le silence parce qu'il va voter Macron, tout aussi ennemi du peuple que la perfide Le Pen.

La logique serait que Mélenchon appelle à l'abstention, les deux parasites restant en lice étant des candidats soutenus par les pires ennemis des humbles. 

Avec Le Pen, c'est la dictature fasciste.

Avec Macron, c'est la dictature de la finance. 

Je ne peux passer sous silence l'attitude honteuse des dirigeants carrièristes du PCF et de la CGT (je suis un militant CGT à jour de mes cotisations), qui appellent hypocritement à battre la fasciste Le Pen en prenant bien soin de ne pas citer Macron pour lequel ils vont voter et incitent le peuple à les imiter.

Il n'y a pas de choix possible entre les candidats Le Pen et Macron qui sont tous deux PESTE et CHOLERA.

ABSTENTION LE 7 MAI PROCHAIN

Jacques Tourtaux

Militant communiste

 

 

Marine Le Pen lance un appel aux électeurs de Jean-Luc Mélenchon

Sat Apr 29, 2017 12:18PM

Marine Le Pen appelle les électeurs de Mélenchon à voter pour elle au second tour du scrutin présidentiel. (Photo d’illustration)

Marine Le Pen appelle les électeurs de Mélenchon à voter pour elle au second tour du scrutin présidentiel. (Photo d’illustration)

La candidate du Front national (FN) aux élections présidentielles françaises, qui cherche à barrer la route à la victoire du candidat d’En Marche ! Emmanuel Macron, a appelé les sympathisants du candidat vaincu de la « France insoumise » Jean-Luc Mélenchon à voter pour elle.

Une semaine après l’annonce des résultats du premier tour du scrutin présidentiel et la qualification de Marine Le Pen et d’Emmanuel Macron au second tour, la candidate de l’extrême droite a demandé aux partisans de Jean-Luc Mélenchon de laisser de côté les divergences et de voter pour elle le dimanche 7 mai.

Dans une vidéo publiée sur Twitter, le vendredi 28 avril, la candidate du Front national s’est adressée directement aux électeurs du candidat Jean-Luc Mélenchon, défait au premier tour de la présidentielle, le 23 avril. 

« Mettons les querelles et divergences de côté. Il n’est pas possible de laisser les manettes de la France à Emmanuel Macron », déclare Marine Le Pen, cité par l’AFP.

Le projet du candidat d’En marche ! est « aux antipodes de celui qu’ils ont soutenu », estime celle qui est arrivée deuxième au premier tour de la présidentielle, derrière M. Macron. « Tournons la page », leur a-t-elle lancé.

Les tentatives de Marine Le Pen visant à recueillir plus de voix possibles au second tour de l’élection interviennent alors qu’après l’annonce des résultats du premier tour, elle avait encore appelé tous les électeurs, dont les sympathisants du candidat défait François Fillon, à voter pour elle. Et ce, alors que dès l’annonce des résultats du 23 avril, aussi bien François Fillon que le candidat déchu du Parti socialiste Benoît Hamon ont tous les deux appelé leurs partisans à voter Macron en vue d’empêcher l’accès de Marine Le Pen au Palais de l’Élysée.  

Alors qu’Emmanuel Macron (24,01 %) a pris le meilleur sur Marine Le Pen (21,3 %) au premier tour de la présidentielle, les deux finalistes se disputent désormais le report des voix des candidats qu’ils ont battus, à savoir François Fillon (20,01 %), Jean-Luc Mélenchon (19,58 %), Benoît Hamon (6,36 %) et Nicolas Dupont-Aignan (4,70 %).

http://presstv.com/DetailFr/2017/04/29/519893/France-Marine-Le-Pen-Franois-Fillon-Emmanuel-Macron


 

PRESIDENTIELLE : DE NOMBREUX SYNDICATS APPELLENT A BATTRE LES 2 CANDIDATS PESTE ET CHOLERA

Des syndicats CGT, SUD, FSU appellent à battre "les deux candidats"

>L'actu>Politique|28 avril 2017, 11h57|0

Des syndicats CGT, SUD et FSU réunis dans le collectif "Front social", vont défiler le 1er mai à Paris pour appeler "à battre les deux candidats" à la présidentielle (AFP/GEORGES GOBET)

PolitiqueCGT

Des syndicats CGT, SUD et FSU vont défiler le 1er mai à Paris pour appeler "à battre les deux candidats" à la présidentielle, à contre-courant de leurs centrales nationales qui invitent les militants à "faire barrage" à Marine Le Pen.
Ces organisations, réunies au sein d'un collectif fraîchement créé ("Front social"), défileront place de la République, aux côtés des centrales nationales CGT, FO, Solidaires et FSU.
Les quatre centrales réclameront qu'on en finisse "avec les reculs sociaux qui font le terreau de l'extrême droite". Le collectif lui, défilera sous une banderole différente: "Peste ou choléra: Front social, c'est dans la rue que ça se gagne".
"Nous ne sommes pas sur la même longueur d'onde que nos confédérations, qui appellent à battre Marine Le Pen", déclare Romain Altmann, secrétaire général CGT Info'Com.
Il ne s'agit pas d'un mouvement syndical "dissident", a dit M. Altmann, mais d'un "syndicalisme horizontal où ce ne sont pas les chefs des confédérations qui décident".
"Nous, on dit qu'il faut battre les deux candidats. Nous sommes contre le fascisme et contre la finance", ajoute-t-il.

Environ 70 organisations sont réunies au sein du Front social, dont de nombreux syndicats SUD et CGT d'entreprises ou structures locales (CGT Goodyear, CGT Info'Com, SUD Commerces, SUD Education, SUD PTT...), ainsi que des syndicats FSU, la CNT, le NPA, des collectifs et associations comme Droits Devant! ou le DAL (Droit au logement).
Ils organiseront également un rassemblement à Paris le 8 mai, à 14H00 place de la République, au lendemain du second tour de la présidentielle, pour protester contre la "régression sociale élue".

Le collectif avait organisé un "1er tour social" le 22 avril pour avertir "qu'il faudra faire avec la rue" après la présidentielle. Environ 2.000 personnes avaient manifesté.

  AFP

http://www.leparisien.fr/flash-actualite-politique/des-syndicats-cgt-sud-fsu-appellent-a-battre-les-deux-candidats-28-04-2017-6898416.php


 

"JUSTICE DE CLASSE" : UN CITOYEN ECOPE D'UN MOIS DE PRISON FERME POUR AVOIR DEROBE 20 CENTIMES

Condamné à un mois de prison ferme pour avoir volé 20 centimes à Laon

Par Rosalie LafargeFrance Bleu Picardie et France BleuVendredi 28 avril 2017 à 19:36

Le vol d'une pièce de 20 centimes sanctionné par un mois de prison ferme

Le vol d'une pièce de 20 centimes sanctionné par un mois de prison ferme © Radio France - Rosalie Lafarge

Un homme a été condamné ce jeudi à un mois de prison ferme par le tribunal correctionnel de Laon dans l'Aisne, pour avoir volé une pièce de 20 centimes dans une voiture.

Un voleur multirécidiviste écope d'un mois de prison ferme pour avoir dérobé, dans une voiture, une pièce de 20 centimes. Les faits remontent à ce début d'année à Laon dans l'Aisne. Le véhicule visé était stationné devant la gendarmerie de Laon. Il n'était pas verrouillé. L'homme de 42 ans s'est introduit dans la voiture et l'a fouillée sans rien trouver d'autre qu'une pièce dont il s'est emparée.

"Le risque, c'est d'engorger les tribunaux" - Me Cyrille Bouchaillou

Pris la main dans le sac, l'homme est interpellé et placé en garde à vue selon son avocat. Et c'est ainsi qu'il termine devant le tribunal correctionnel de Laon. Ce qui étonne Maître Cyrille Bouchaillou : "je pense qu'on aurait pu le juger dans le cadre d'une autre procédure beaucoup plus simplifiée car si on devait juger toutes les personnes, même si elles ont un casier judiciaire, pour des vols de ce type, cela engorgerait davantage les tribunaux".

Une sanction pour l'exemple ?

L'avocat évoque une affaire "hors du commun" et une peine qui "peut paraître disproportionnée". Mais d'après lui, elle s'explique "sûrement parce que, comme on est en état de récidive légale, la justice a peut-être voulu faire un exemple et mettre les points sur les i car elle a considéré que cet homme avait le vice dans la peau pour aller jusqu'à voler 20 centimes dans une voiture".

"S'il y avait eu un billet de 100 euros, il l'aurait pris" - Une magistrate du parquet de Laon

Mais selon une magistrate du parquet de Laon, "le prévenu avait déjà une quinzaine de mentions à son casier judiciaire dont des vols (...) et c'est le fruit du hasard que seuls 20 centimes aient été dérobés, s'il y avait eu un billet de 100 euros, il l'aurait pris". L'avocat du condamné précise qu'il va demander la conversion de la peine d'un mois de prison ferme en travail d'intérêt général.

https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/condamne-un-mois-de-prison-ferme-pour-avoir-vole-20-centimes-laon-1493400966


 

MACRON - LE PEN, LES 2 FERS AU FEU DU CAPITAL

MACRON – LE PEN

les 2 fers au feu du capital

 

Le résultat du 1er tour de l’élection Présidentielle confirme le rejet de la politique menée par le Socialiste F. Hollande et ses alliés, après celle de Sarkozy.

21,31% des inscrits se sont abstenus, avec celles et ceux qui ont voté blanc ou nul, cela représente plus de 11 millions d’électeurs et électrices. Aucun des candidats n’a répondu à leurs préoccupations, aucun n’a dans son programme le changement auquel ils (elles) aspirent. Ils savent que quel que soit l’élu (e) la même politique va se poursuivre

E. Macron et M. Le Pen sont qualifiés pour le 2ème tour

Tous les 2 sont au service entier MACRON - LE PENdu capital. Les multinationales capitalistes veulent aller toujours plus loin pour faire toujours plus de profit sur le dos du peuple. L’élu (e) Président (e) mettra en œuvre leurs objectifs. La situation va continuer de s’aggraver.

Il n’y a rien attendre de bon de ces 2 candidat(e) s, candidats du capital. Nous n’appelons à voter pour aucun d’eux.

Nous le redisons, il y a en France les moyens économiques, financiers, culturels de faire une grande politique de développement économique et social au service du peuple, de créer des centaines de milliers d’emplois, d’augmenter le SMIC et tous les salaires, les retraites. La France doit cesser de participer aux guerres impérialistes, développer une grande politique de paix, assurer la sécurité du peuple.

Pour avoir les moyens de cette politique, assurer la paix et la sécurité, il faut avoir le pouvoir économique et financier, le pouvoir de décision politique. Ce sont les multinationales capitalistes qui ont ce pouvoir. Tant qu’elles l’auront, on ne pourra pas changer le cours de la politique actuelle. Il faut le leur arracher.

La seule solution pour faire reculer le capital jusqu’à l’abattre, pour imposer le changement, c’est de lutter de plus en plus fort tous ensemble, le peuple uni contre le capitalisme.

http://www.sitecommunistes.org/ch505decla1t.htm


 

PARIS : GAZES PAR LES FLICS, LES LYCEENS MANIFESTENT LEUR REJET DU DUO MACRON-LE PEN

Manifestations à Paris contre Macron et Le Pen

Thu Apr 27, 2017 1:8PM

Les lycéens de Paris brandissaient des pancartes contre Le Pen et Macron. ©Ouest-France

Les lycéens de Paris brandissaient des pancartes contre Le Pen et Macron. ©Ouest-France

Des centaines de lycéens parisiens sont descendus ce jeudi 27 avril dans la rue pour protester contre la qualification de Macron et de Le Pen pour le deuxième tour de l’élection présidentielle.

En pleine campagne présidentielle, les protestataires à Paris ont brandi des pancartes où apparaissaient les termes suivants : « Ni Marine ni Macron, ni patrie ni patron. »

Alors qu’un appel à manifester a été lancé à Paris et dans plusieurs régions de France, des lycéens ont bloqué plusieurs établissements parisiens à leur ouverture, a écrit Le Parisien.

La police française a fait usage de gaz lacrymogène pour disperser les manifestants. 

Le premier tour de la présidentielle a eu lieu en France. Emmanuel Macron, le candidat prétendument indépendant et modéré d’En Marche !, et Marine Le Pen, la candidate du parti d’extrême droite Front national (FN), ont réussi à arriver en tête en devançant les 9 autres participants.

Le deuxième tour de l’élection présidentielle aura lieu le 7 mai.

http://presstv.com/DetailFr/2017/04/27/519670/Paris-manifestations-Macron-Le-Pen


 

LYCEENS PARISIENS : NI MACRON, NI LE PEN

Des lycées bloqués à Paris contre l'affiche du deuxième tour

Thu Apr 27, 2017 10:30AM

PressTv User

Plusieurs lycées ont été bloqués dans la matinée du 27 avril à Paris par des élèves qui protestent contre l'affiche du second second tour de l'élection présidentielle. Leur slogan : «Ni Marine, ni Macron, ni patrie, ni patron».

A 8h30, une vingtaine de lycées parisiens étaient «diversement mobilisés» contre l'affiche du deuxième tour de l'élection présidentielle, a fait savoir à l'AFP le rectorat de Paris, précisant que quatre établissements étaient bloqués complètement et six autres partiellement.

 «Pour les autres, ce sont des tentatives de blocage et ou des rassemblements devant l'établissement», a précisé le rectorat.

Devant le lycée Voltaire, dans l'est parisien, une centaine de jeunes, certains le visage dissimulé par un foulard, se sont rassemblés, a constaté un journaliste de l'AFP. Des poubelles ont été placées devant les portes de l'établissement. Les manifestants ont posé dessus des pancartes avec les mentions «Ni Marine, ni Macron, ni patrie, ni patron», «leurs élections, notre avenir». Un drapeau anarchiste flottait également.

 Selon Anouk, 16 ans, un «sit‐in pacifique» a été organisé devant le lycée Buffon dans le XVe arrondissement de Paris. «On se désolidarise des blocus et des manifestations violentes, on veut garder une légitimité maximale», a dit l'élève de terminale. «On est en désaccord avec les valeurs portées par le Front national, et comme on n'a pas encore le droit de vote, on doit s'exprimer autrement», a‐t‐elle ajouté.

Au lycée Paul Valéry, des lycéens ont confectionné une affiche «Ni Le Pen ni Macron» à l'aide de copies doubles collées entre elles. Vers 9h, le rassemblement s'était dispersé.

Des mouvements de lycéens et étudiants «antifascistes» et «anticapitalistes» appellent sur les réseaux sociaux à une manifestation à partir de 11h place de la République, à Paris. 

Source : Russia Today

http://presstv.com/DetailFr/2017/04/27/519661/Ni-Le-Pen-ni-Macron


 

SARKOZY, LE CRIMINEL DE GUERRE, SAIGNEUR DU PEUPLE LIBYEN, VA VOTER MACRON

Sarkozy votera pour Emmanuel Macron

Wed Apr 26, 2017 5:15PM

Poignée de main symbolique à l’approche du second tour entre Nicolas Sarkozy et Emmanuel Macron. ©Tasnim

Poignée de main symbolique à l’approche du second tour entre Nicolas Sarkozy et Emmanuel Macron. ©Tasnim

C’est déjà décidé, Nicolas Sarkozy votera pour Emmanuel Macron au second tour de l’élection présidentielle.

Voici le mot qu’a laissé l’ancien chef de l’État sur son compte Facebook aujourd’hui :

« Je considère que l’élection de Marine Le Pen et la mise en œuvre de son projet entraîneraient des conséquences très graves pour notre pays et pour les Français. Je voterai donc au second tour de l’élection présidentielle pour Emmanuel Macron. C’est un choix de responsabilité qui n’équivaut en aucun cas à un soutien à son projet. »

C’est lors d’un rassemblement lundi que l’ex-président, venant d’annoncer sa décision ferme de se retirer de la vie politique, a appelé les Français à la mobilisation contre Marine Le Pen au profit de Macron au second tour. Et ce alors qu’au premier tour, il avait soutenu le candidat du parti Les Républicains François Fillon.

Le scrutin du premier tour a placé Macron en tête avec 23,7 % des voix contre Marine Le Pen en seconde position avec 21,7 %.

http://presstv.com/DetailFr/2017/04/26/519564/Sarkozy-vote-Macron


 

RESULTATS DU 1er TOUR DE LA PRESIDENTIELLE 2017 PAR RAPPORT AU NOMBRE D'INSCRITS

Résultats du 1er tour des élections présidentielles 2017 par rapport au nombre d'inscrits

 

Abstention, blancs, nuls    11.153.870      23,78%

Emmanuel Macron                8.528.585      18,19%

Marine Le Pen                        7.658.990      16,33%

François Fillon                       7.126.632      15,2%

Jean-Luc Mélenchon             7.011.856       14,95%

Benoît Hamon                         2.268.838         4,84%

Nicolas dupont-Aignan          1.689.686          3,6%

Jean Lassalle                             433.996          0,93%         

Philippe Poutou                          392.454         0,84

François Asselineau                   329.951         0,7%      

Nathalie Artaud                            231,660         0,49%

Jacques Cheminade                       65.076        0,14

 

S'AJOUTENT ENVIRON 3 MILLIONS DE NON INSCRITS

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

REFUSONS LE FRONT REPUBLICAIN AUCUNE VOIX POUR LES CANDIDATS DU CAPITAL ! ABSTENTION !

26 avril 2017

REFUSONS LE FRONT REPUBLICAIN AUCUNE VOIX POUR LES CANDIDATS DU CAPITAL !

#sansmoile7mai

Le 23 avril 2017, le premier tour de l’élection présidentielle a mis en tête Emmanuel Macron et Marine Le Pen. Les candidats des deux « grands » partis traditionnels qui gouvernent depuis plus de 40 ans ont été éliminés sèchement. Le PS a payé ses cinq années de politique anti-ouvrière. La lutte contre les lois El khomri a donné des résultats. Holland, Valls ont été éjectés suite à la force de la lutte tandis que Fillon (LR) s’est enfoncé dans des affaires de corruption. Une recomposition du jeu politique bourgeois sans précédent est à l’œuvre.

 

Emmanuel Macron, en tête au soir du 1er tour a reçu un soutien massif des milieux économiques et les médias à la solde des grands magnats du capital n’ont cessé de chanter ses louanges. Il représente un parti du capital. Une fraction de la bourgeoisie a pris le risque de soutenir Macron dès le départ. Pourquoi un tel risque ? Parce que la bourgeoisie est dans l'obligation de changer ses représentants politiques car les anciens ne sont plus en mesure de réaliser le programme néolibéral, réactionnaire. Macron a justement été soutenu par le MEDEF pour cette raison, pour appliquer ce programme.

 

La candidate arrivée en deuxième position, Marine le Pen, représente la frange la plus réactionnaire de la bourgeoisie. Elle rêve de réaliser les buts de l’ancienne France colonialiste qui partait en guerre seule pour ses intérêts. Mobilisant sur les thèmes traditionnels de l’Extrême-droite (immigration, islamisation, Europe) et profitant du climat anxiogène de l’Etat d’urgence et de « lutte contre le terrorisme » elle a su attirer à elle de vastes couches de commerçants, artisans et salariés menacés par le déclassement et la paupérisation. Cependant à part son populisme, elle ne constitue pas une alternative au « système » et ne fait que diffuser le poison du racisme et de la xénophobie en divisant les travailleurs sur des questions d’origines et de religion. Elle est en permanence contre les organisations des travailleurs et de lutte. Ce n’est pas un hasard.

 

Nous n’appelons pas à voter Emmanuel Macron au second tour de l’élection présidentielle. Rappelons-nous, en 2012, il fallait voter pour le « moins pire », Hollande, pour quel résultat ? Il ne peut y avoir d’union nationale ou de front républicain derrière un candidat qui défend l’intérêt de la grande bourgeoisie, qui a le soutien du MEDEF et de tous les grands centres financiers d’Europe. Il ne peut y avoir d’unité nationale autour d’un candidat qui a fait tant de mal à la classe ouvrière et qui veut démanteler les derniers acquis sociaux conquis de hautes luttes par les générations précédentes.

Nous appelons les travailleurs à prendre leur destin en main. Les élections dans la société n’ont jamais apporté le bonheur pour les travailleurs et les couches opprimés. La seule issue est de s’organiser indépendamment de la bourgeoisie, prendre des forces qui viennent de la production et se mobiliser dans une perspective anti capitaliste, pour construire notre avenir.

Que ce soit Le Pen ou Macron, il ne faut pas rêver, aucun des deux ne défendra nos intérêts ! Dans les deux cas, il y aura une dégradation des acquis, des tentatives de division des travailleurs, une accentuation de l’exploitation, de la précarité, des pressions guerrières et sécuritaires. Si nous voulons gagner, préparons la lutte. Mobilisons-nous sur le lieu de travail, les quartiers, l’école et descendons dans la rue pour hisser le drapeau du prolétariat !

Entre la peste blonde et le choléra libéral il n’y a pas à choisir !

Opposons-nous en nous abstenant !

Renforçons les luttes notamment le 1er mai :

- Contre les lois anti ouvrières, les pressions sur les travailleurs qui luttent et les jeunes des quartiers

- Contre Les guerres impérialistes, pour une rupture anticapitaliste !

Classe contre classe jusqu’à la conquête du pouvoir pour renverser le capitalisme

 

 

ROCML, JCML le 25 avril 2017 roc.ml@laposte.net www.rocml.org

REFUSONS LE FRONT REPUBLICAIN  AUCUNE VOIX POUR LES CANDIDATS DU CAPITAL !

http://lesjeunesmarxistesdepau.over-blog.org/2017/04/refusons-le-front-republicain-aucune-voix-pour-les-candidats-du-capital.html


 

SOLIDAIRE DES 1500 GREVISTES DE LA FAIM, G. ABDALLAH A LANCE UNE GREVE DE PLATEAUX DE 3 JOURS

Solidarité avec les 1500 grévistes: Georges Abdallah a lancé une grève de plateau de trois jours

En solidarité avec les grévistes palestiniens, le détenu libanais Georges Abdallah, de la prison de Lannemezan en France, a lancé une grève de plateau de trois jours avec des prisonniers basques et arabes.

Solidarité avec les 1500 grévistes: Georges Abdallah a lancé une grève de plateau de trois jours

Plus de 1 500 Prisonniers Palestiniens dans les prisons israéliennes sont en grève de la faim depuis le 17 avril 2017.

Les revendications de la grève pour la liberté et la dignité sont simples: pour leurs droits humains fondamentaux, ne plus se voir refuser les visites familiales, avoir la possibilité de contacter leurs familles par téléphone, recevoir des soins médicaux appropriés, ne pas être soumis à un isolement ou à l'emprisonnement sans inculpation ni procès sous «détention administrative». Les Palestiniens à travers les différentes factions politiques se sont joints à la grève et ont demandé des actions dédiées à la victoire des prisonniers.

Depuis qu'ils ont commencé leur grève, ces prisonniers ont été soumis à une campagne de répression, y compris l'interdiction de visites familiales, l'interdiction de visites juridiques, l'interdiction de la prière en groupe le vendredi, la confiscation de vêtements et de biens et le transfert de nombreux détenus à l'isolement. Une série de dirigeants de la grève, y compris Marwan Barghouthi - soumis à une peine de représailles pour son article au New York Times - Karim Younes, Kamil Abu Hanish, Anas Jaradat et Wajdi Jawdat ont été mis en isolement dans la prison de Jalameh.

Néanmoins, leur grève continue et ils ont promis de poursuivre leurs protestations jusqu'à ce que leurs revendications soient satisfaites. En consommant uniquement du sel et de l'eau, ils mettent leurs corps et leurs vies en jeu pour obtenir la liberté et la dignité.

De la prison de Lannemezan en France, le détenu libanais Georges Abdallah a lancé une grève de plateau de trois jours avec des prisonniers basques et arabes pour soutenir les grévistes palestiniens. De nombreuses organisations internationales ont exhorté la mise en œuvre des revendications des grévistes. Le collectif anti-impérialiste Coup Pour Coup 31 affirme sa solidarité sans faille avec les grévistes de la faim !

Dans toute la Palestine, des gens ont pris la rue dans des manifestations de masse, des rassemblements et des tentes de solidarité pour soutenir les grévistes de la faim. Sur le plan international, des dizaines de villes à travers le monde ont organisé des manifestations et des actions en solidarité avec les prisonniers en grève.

A Gaza, une manifestation de soutien aux Prisonniers grévistes a eu lieu lundi, organisée par le FPLP. On a pu y voir une nouvelle fois s'exprimer la solidarité avec Georges Abdallah et Bagui Traoré, et exiger la Vérité et la Justice pour Adama Traoré, à travers des banderoles signées de Samidoun et de Coup Pour Coup 31.

En Palestine, des organisations ont appelé à une grève générale le jeudi 27 avril; d'autres ont appelé à un «jour de rage» vendredi 28 avril pour affronter l'occupation israélienne afin d'appuyer les combat des prisonniers.

Source : Coup Pour Coup et rédaction

25-04-2017 | 11:05

http://www.french.alahednews.com.lb/essaydetails.php?eid=22883&cid=308#.WP9ywdKLQ2w