10 AOUT 2016 ANNIVERSAIRE DE LA GREVE INSURRECTIONNELLE DES CHEMINOTS

 

MERCREDI 10 AOUT 2016

72ème ANNIVERSAIRE DE LA GREVE INSURRECTIONNELLE DES CHEMINOTS

 

 

 

Août 1944, la défaite de l'Allemagne se précise, bientôt la bête nazie qui depuis 4 ans porte la mort dans l'Europe entière sera enfin vaincue.

 

Les cheminots, durant cette période tragique, payèrent un lourd tribut dans la lutte entreprise, puisque 450 d'entre eux furent assassinés, parmi lesquels Pierre SEMARD, Georges WOLDI, Jean CATELAS ; des milliers furent déportés et beaucoup ne revinrent pas, tels nos camarades GUGELOT, GAUTHIER, JOSEPH, PERREGOT, BRIN, PERIOT, GIRARD et tant d'autres militants de l'A.N.C.A.C, dissoute par le gouvernement de VICHY.

 

Mais ni les déportations, ni les fusillades ne devaient ralentir l'élan des patriotes, et le 10 août 1944, les cheminots déclenchaient la grève insurrectionnelle. Cette grève, désorganisant les transports ferroviaires de troupe et de matériels ennemis, créa l'enthousiasme qui entraîna l'ensemble de la population parisienne dans les combats libérateurs, elle a contribué pour une large part à hâter la libération de PARIS le 25 août 1944 et la défaite de l'ennemi nazi.

 

Sur la demande de l'A.N.CAC, le Comité de la Flamme a modifié son calendrier et c'est ainsi que notre Association Nationale a eu l'insigne honneur de ranimer la flamme, le 10 août 1965, jour anniversaire de la grève insurrectionnelle du 10 août 1944 et ceci sans discontinuer.

 

En raison de cet anniversaire, la cérémonie du souvenir au « Poilu Inconnu » doit revêtir une ampleur exceptionnelle et ce d'autant plus que nous serons les seuls ce jour là « comme association d'Anciens Combattants » pour accomplir le geste rituel.

 

Plus particulièrement dans la région île de France, et même au-delà, un gros effort doit être effectué et déjà, il importe que dans chaque section soit envisagée une très large participation.

 

Tous les cheminots se souviennent de la grève insurrectionnelle du 10 août 1944 et de son action déterminante, aussi ils auront à cœur de se rendre au rassemblement place de l'Etoile -Charles de GAULLE en ce mercredi 10 août 2016.

 

 

 

 

Mercredi 10 août 2016 à 18 heures à l'Arc de Triomphe à PARIS

 

 

 

72ème ANNIVERSAIRE DE LA GREVE INSURRECTIONNELLE DES CHEMINOTS

 

 

Encore plus nombreux le mercredi 10 août 2016 à l'Arc de Triomphe à PARIS

 

 

Il y a 72 ans, le débarquement des forces alliées sonne la retraite nazie en France. Ce haut fait d'armes ne peut être dissocié de la Résistance et du rôle que jouèrent la classe ouvrière et les organisations syndicales et politiques dans la libération du pays.

 

En effet, en ce jour du 06 juin 1944, 36 divisions débarquent sur les côtes de NORMANDIE. C'est une opération impressionnante appuyée par 13.000 avions et 6.000 navires.

 

Elle déclenche un regain d'activité des F.F.I qui gênent les transports ennemis. Les maquis opèrent sur l'arrière des forces nazies, attaquant ses renforts, désorganisant ses échelons de soutien.

 

C'est son honneur d'avoir refusé le joug du nazisme et de ses complices de VICHY. Elle a su, dès les premiers jours de ces quatre années terribles, assurer les responsabilités, en conjuguant dans des conditions particulièrement difficiles : la résistance à l'occupant, les actions de grève, la lutte armée et la libération patriotique.

 

Des grèves éclatent, notamment dans les établissements S.N.C.F de la région parisienne et les transports ennemis sont paralysés. A la fin du mois de juillet 1944, le front est percé et la route de PARIS est ouverte.

 

Dès le 1er août 1944, la « Tribune des Cheminots » clandestine appelle à immobiliser les transports par chemin de fer par tous les moyens, y compris la grève.

 

Dans la région parisienne, les cheminots sont expressément choisis pour déclencher la grève insurrectionnelle. C'est chose faite le 10 août 1944, les organisations syndicales clandestines appelaient les cheminots à la grève afin de paralyser les transports ferroviaires des troupes hitlériennes. C'était la période à l'insurrection victorieuse préparée et déclenchée par le Comité Parisien de Libération « C.P.L » sous l'impulsion du Conseil National de la Résistance « C.N.R ».

 

C'est pour commémorer cette date historique que notre corporation se rassemble chaque année « le 10 août et ceci depuis 1973 », dans le souvenir et la reconnaissance et, est appelée à raviver la flamme sous l'Arc de Triomphe « Tombeau du Soldat Inconnu », en hommage aux mérites civiques et militaires des cheminots.

 

En ce 72 me anniversaire, notre Association Nationale ouvre les cérémonies officielles de la libération de PARIS qui se dérouleront jusqu'au 25 août prochain, date de la reddition de la garnison allemande, en gare de PARIS-MONTPARNASSE, au Général LECLERC, Commandant la 2èmeDivision Blindée « 2ème DB » et au Colonel ROL TANGUY, Chef militaire des insurgés. La libération de PARIS eut un grand retentissement en France et dans le monde. Elle galvanisa les énergies de tous les résistants antifascistes. C'était la victoire de l'indépendance nationale, de la liberté et de la paix enfin retrouvées après tant d'années de souffrances et de deuils imposés par les nazis et les maîtres de VICHY. Dans notre pays, cette grande victoire populaire ouvrait la voie au progrès social et démocratique. Le programme et les valeurs de la Résistance constituent l'héritage de tous. Il a été légué par nos aînés au prix du sang et des larmes.

 

En ravivant la flamme sur le Tombeau du Soldat Inconnu, les cheminots réaffirment également leur volonté de poursuivre l'action de tous ceux qui sont tomes pour la liberté et le progrès humain. Notre Association Nationale accomplira ce geste du souvenir. Dans toute la France, les cheminots ont effectué leur devoir et notre corporation a payé un lourd tribut (807 fusillés, pendus, décapités, torturés à mort, 1.157 morts en déportation et des milliers de blessés handicapés à vie) dans les combats de la Résistance et de la libération.

 

Dans le souvenir de ces combats où l'union était réalisée, nous appelons tous les cheminots actifs et retraités, ainsi que les membres du Conseil National, du Bureau National, les présidents des réseaux, les dirigeants des sections, à déléguer le maximum de militants, de porte-drapeaux, afin de commémorer dignement ce 72ème anniversaire de la libération et rendre hommage aux cheminots qui écrivirent une des pages glorieuses de l'histoire de la Résistance.

 

Il convient donc, pour marquer avec une très grande solennité ce 72ème anniversaire, de se retrouver, tous unis et extrêmement nombreux, le mercredi 10 août prochain à 18 heures (Musoir FRIEDLAND -angle rue TILSIT / avenue des Champs-Elysées), afin de démontrer, une nouvelle fois, aux autorités civiles et militaires, toute la représentativité de notre Association Nationale « A.N.C.A.C ».

 

Nous savons que nous pouvons compter sur votre dévouement, sur l'esprit de toutes, de tous et de chacun malgré cette période estivale.

 

Les Anciens Combattants sont invités à se munir de leurs décorations.

 

A très bientôt en ce mercredi 10 août 2016 pour rendre hommage aux morts et mettre en garde les vivants.

 

Pour la Direction Nationale

 

René PALOS

 

 

https://www.ancac.net/index.php/devmemoire/10-aout/807-mercredi-10-aout-2016-a-l-arc-de-triomphe-a-paris


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau