A AMIENS, LA JUSTICE DE CLASSE FRAPPE CEUX QUI LUTTENT

A Amiens, la justice de classe

frappe ceux qui luttent

 

 

 

Rudy a été condamné en comparution immédiate le 1er juin à 10 mois de prison dont 1 mois ferme, menotté et maintenu en détention, avec une interdiction de séjour sur Amiens pendant 18 mois.

Ses « crimes » vont de l'occupation pacifique de la salle de délibération d'Amiens Métropole le 28 avril où les forces de répression ont matraqué et blessé plusieurs jeunes. Rudy paie son refus de la loi El Khomri.

Dans les actions, des journalistes indépendants des grands médias sont frappés, blessés grièvement et obligés de supprimer les photos gênantes (pour qui?) de leur appareil.

Sur Amiens comme ailleurs, la répression continue : 2 jeunes étudiants de 22 et 18 ans, Manon et Jules sont convoqués le 10 juin au TGI et risquent 5 ans d'emprisonnement et 175 000 €uros d'amende pour occupation illicite et dégradations dans un lieu public (mairie) et rébellion contre l'autorité policière alors que ce sont ces mêmes policiers qui les ont matraqués !!!

Que ce soit Rudy, Manon ou Jules, leur seul crime est qu'ils se battent pour plus de justice sociale.

Nous étions présents au palais de justice d'Amiens de 13 h 00 à 19 h 00 et nous avons vu partir Rudy menotté, nous avons vu sa mère et son frère en pleurs quand « ils » l'ont emmené en prison. La lutte continue et nous serons encore au palais de justice de classe le 10 juin à 9 h 00 pour soutenir Manon et Jules.

La lutte s'amplifie dans le pays et seule elle fera reculer le gouvernement Hollande/Valls/Macron/Cazeneuve/El Khomri à la solde du MEDEF.

Notre Parti Révolutionnaire Communistes est dans la lutte contre la Loi El Khomry, il appelle à l’amplifier, à faire une grande manifestation à Paris le 14 juin.

 

http://www.sitecommunistes.org/ch458amiens.htm


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau