ACCORD NUCLEAIRE : NARCISSE MACRON VA REPETER SON HYPOCRITE PROPOSITION POUR UN "COMPLEMENT" DE L'ACCORD

Macron va répéter sa proposition pour un complément de l’accord

Mon Sep 24, 2018 6:24PM

Le président français Emmanuel Macron et son homologue américain Donald Trump en juillet 2017 à Paris. ©leblog.com

Le président français Emmanuel Macron et son homologue américain Donald Trump en juillet 2017 à Paris. ©leblog.com

D’après des sources diplomatiques occidentales, le président français entend, de nouveau, élaborer son plan pour restreindre le programme balistique iranien, en exploitant le Plan global d’action conjoint (PGAC).

Le journal américain Wall Street Journal estime que lors de l’Assemblée générale des Nations unies, le président français Emmanuel Macron va répéter sa proposition de renégocier un complément pour l'accord nucléaire avec l’Iran (connu aussi sous le nom du Plan global d’action conjoint, PGAC).

L’Assemblée générale des Nations unies qui doit avoir lieu cette semaine constituera effectivement la première réunion internationale, depuis la sortie américaine du PGAC, regroupant aussi et surtout les responsables américains et européens. De ce fait, le Wall Street Journaln’exclut pas que cette réunion mette au grand jour les différends des deux côtés de l’Atlantique au sujet des questions internationales, dont le sort de l’accord nucléaire et la façon de contrer l’influence régionale de l’Iran.

Le président US Donald Trump attendrait avec impatience une séance de discussion au sein du Conseil de sécurité qu’il devrait, lui-même, diriger. Trump compte profiter de cette séance pour « isoler » l’Iran, comme ont l’habitude de le dire des médias occidentaux ; or, les Européens comptent probablement y prononcer des discours en appui à l’accord nucléaire.

L’Iran met en garde la France

 « L’Iran a rempli ses engagements dans le cadre de l’accord nucléaire », rappelle Rohani à son homologue français. Les deux chefs d’État ont plaidé pour l’élargissement des liens bilatéraux.

D’après le journal Wall Street Journal, les Européens vont exprimer à New York leur protestation contre les positions américaines envers l’accord nucléaire, et surtout, la décision américaine de renouveler les sanctions anti-iraniennes.

Le journal rappelle pourtant que les Français et Britanniques partagent les opinions de Donald Trump contre « le programme balistique et les activités régionales de l’Iran ». À en croire le Wall Street Journal, les Européens voient dans l’accord nucléaire « un pilier dans le cadre des efforts pour empêcher l’Iran d’accéder à l’arme nucléaire ».

Sur ce fond, une source diplomatique a déclaré au Wall Street Journalque le président français va sans doute remettre une fois de plus son plan prévoyant un complément pour l’accord nucléaire, « le même qu’il avait déjà élaboré avant le retrait américain de cet accord ».

« Et au même moment, Macron avait proposé que toutes les parties signataires continuent d’adhérer au PGAC, tout en essayant de trouver un accord sur les moyens de restreindre le programme de missiles iraniens et de mettre le pays sous pression au sujet de son rôle régional », rappelle le journal.

Iran: 21 types de missiles paradent

Au cours de cette cérémonie, 21 missiles balistiques iraniens, fabriqués par les forces aérospatiales du Corps des gardiens de la Révolution islamique, ont été présentés.

À ce sujet, il serait utile de rappeler que l’Iran a, à maintes reprises, annoncé que son programme balistique n’était pas négociable. Quant à ses activités régionales, l’Iran a toujours assumé un rôle actif et efficace dans la lutte contre les crimes commis par les terroristes, épaulés par les puissances occidentales et certains États de la région.

https://www.presstv.com/DetailFr/2018/09/24/575109/nuclaire-Macron-missile


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire