ACTE 18 DES GILETS JAUNES (EN CONTINU)

 

ECHAUFFOURÉES ENTRE MANIFESTANTS ET FORCES DE L'ORDRE AUTOUR DE LA PLACE DE L'ETOILE

Acte 18 : affrontements à Paris entre manifestants et forces de l'ordre (EN CONTINU)

Acte 18 : affrontements à Paris entre manifestants et forces de l'ordre (EN CONTINU)

© Eric Feferberg Source: AFP

Manifestation des Gilets jaunes, le 2 mars 2019 à Paris (image d'illustration).

 

Pour que l'acte 18 marque une nouvelle phase dans la mobilisation, des figures du mouvement, des Gilets jaunes comme Eric Drouet, Maxime Nicolle et Priscilla Ludosky ont fait des appels plus déterminés que jamais.

Mise à jour automatique

  • Alors que les premiers heurts ont éclaté entre manifestants et forces de l'ordre, la police a procédé à de multiples tirs de gaz lacrymogènes, comme en témoigne le Facebook live de notre reporter, sur place.

     

    Les forces de l'ordre ont également fait usage d'un canon à eau.

     

    Vidéo intégrée

    Lucas Léger@lucas_rtfrance

     

    Tir de canon à eau à proximité des

    21

    51 personnes parlent à ce sujet

    Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité

     

  •  

     

  • «Ma consigne à la préfecture de police : répondre avec la plus grande fermeté à ces attaques inadmissibles» a écrit le ministre de l'Intérieur, commentant sur les réseaux sociaux les échauffourées en cours à Paris : «Aucun doute permis : ils appellent à la violence et sont là pour semer le chaos à Paris. Des professionnels de la casse et du désordre équipés et masqués ont infiltré les cortèges.» a-t-il tweeté.

    Christophe Castaner@CCastaner

     

    Aucun doute permis : ils appellent à la violence et sont là pour semer le chaos à Paris.
    Des professionnels de la casse et du désordre équipés et masqués ont infiltré les cortèges.
    Ma consigne au @prefpolice : répondre avec la plus grande fermeté à ces attaques inadmissibles.

    311

     

  • Le cameraman de l'agence Ruptly a été touché par un tir de projectile au niveau de la cheville. Il a été pris en charge par des street medic près de la place de l'Etoile avant d'arrêter son live.

  • La tension est à son comble autour de l'Arc de Triomphe. Sur une place de l'Etoile assombrie par le gaz lacrymogène, des manifestants cagoulés sont aperçus en train d'extraire des pavés.

    Certains d'entre eux s'en servent ainsi pour viser les forces de l'ordre.

  • Selon la préfecture de police de Paris, les forces de l'ordre ont procédé à 31 interpellations. Les affrontements semblent pour l'heure se concentrer autour de la place de l'Etoile.

  • La Gendarmerie nationale appelle les Gilets jaunes à se «dissocier» des casseurs, annonçant qu'elle avait détecté la présence dans la capitale d'«individus radicaux, violents, équipés et masqués [qui] tentent de déclencher des incidents en marge des cortèges».

    Gendarmerie nationale@Gendarmerie

     

    A Paris, des individus radicaux, violents, équipés et masqués tentent de déclencher des incidents en marge des cortèges. Gilets jaunes, dissociez vous des casseurs !

    298

     

  • La place de l'Etoile, à Paris a été recouverte par une pluie de gaz lacrymogènes, alors que de nombreux affrontements sont en cours entre manifestants et forces de l'ordre dans les avenues alentour.

    Pluie de gaz lacrymogène, place de l'Etoile

     

  • Des camions de la gendarmerie ont été attaqués sur les Champs-Elysées par des casseurs encagoulés. Une vidéo montre notamment un individu tenter de sortir un gendarme de son véhicule, en vain.

    Vidéo intégrée

    Yahoo Actualités@YahooActuFR

     

    En réponse à @YahooActuFR

    
        </div>
                         <div id=

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire