CALAIS : L'ENFANCE "REFUGIEE", VICTIME DU MONSTRUEUX CAPITALISME

Les conditions de vie des enfants réfugiés ne cessent de se détériorer

Fri Aug 19, 2016 7:23AM

Enfants à Calais ©Reuters

Enfants à Calais ©Reuters

Les enfants-demandeurs d'asile à Calais affrontent toujours de nouveaux défis, comme le manque de logement sûr et d'aide nécessaire, mais qu'est-ce que cela signifie pour leur avenir?

Les conditions de vie des enfants réfugiés ne cessent de se détériorer, met en garde le rapport du Refugee Youth Service (RYS), agence de protection d'enfants à Calais, publié jeudi à l'approche de la visite dans le camp de Calais des responsables de l'Association des collectivités locales (LGA). L'association cherche à trouver un moyen d'assurer la sécurité et le soutien aux enfants dans le camp.

Selon le rapport, si les conditions nécessaires ne sont pas assurées, environ 600 enfants non accompagnés "risquent de disparaître", étant les résidents les plus vulnérables du camp.

Le rapport examine des centres non loin de Calais qui doivent apporter un soutien aux enfants non accompagnés mais, pour quelque raison que ce soit, ne le font pas. Ainsi, l'un d'eux, le Centre de logement pour les mineurs non accompagnés Jules Ferry est destiné à abriter 72 enfants seuls mais n'a pas encore été construit. Le camp Le Cap héberge approximativement 183 enfants mais ne peut pas se permettre d'en abriter plus.

Le rapport pointe des cas concrets comme par exemple un garçon de 14 ans qui se mutile et fume de la drogue. Il a demandé l'asile en France mais on lui a répondu d'attendre qu'un logement se libère à Calais. Avec d'autres, comme lui, il habite entre deux tentes avec des inconnus.

Ainsi, des centaines d'enfants réfugiés ont été laissés, de façon inacceptable, dans les limbes de Calais. Le RYS appelle le gouvernement français à améliorer leurs conditions de vie et constate que des centaines de mineurs ont déjà disparu quand la section sud du camp a été démolie en mars.

Sputnik

http://presstv.com/DetailFr/2016/08/19/480704/Enfants-seuls-nouveau-dfi--Calais


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

Benzekri
  • 1. Benzekri | 20/08/2016

Humain et généreux…
Le philanthrope du monde « libre et civilisé » donne aux pauvres, pour les aider, un œuf et leur vole un bœuf ; c’est ce qui a fait dire à F. Mitterrand, alors président -lorsque le solde financier net entre le Nord et le Sud n’était encore que de 50 milliards de dollars- en faveur du Nord : « cruelle vérité, mais ce sont les pauvres qui nous aident… ».
Fabrique et vend des armes, fomente des guerres et alimente des violences et lorsque des bombes -anti-petites filles, anti-petits garçons- leurs arrachent un bras et/ou une jambe, il subventionne Handicap International pour leurs fournir généreusement des prothèses…
Pour instaurer la « liberté et la démocratie », il élimine les « dangereux » dirigeants progressistes ou ceux qui dérangent, installe des régimes dictatoriaux sûrs qui sèment la terreur, emprisonnent et répriment pour garantir la stabilité du marché des affaires et charge Amnesty International d’écrire aux prisonniers pour « soulager » leurs peines…
Provoque et alimente les guerres et la terreur qui poussent des populations par centaines de milliers à l’exil, exploite leur détresse et demande aux organisations « humanitaires » de traiter ces « misérables » au cas par cas pour savoir qui est intégrable et qui doit être renvoyé « humainement » selon les traditions d’accueil et les valeurs du monde «civilisé».
Trouve toujours du temps et un plaisir certain à se faire inviter dans les pays pauvres pour profiter, souvent à l’œil ou presque, des beaux paysages, des plages, du soleil, de la chaleur de l’accueil, de l’hospitalité ; mais jamais de temps pour accueillir chez lui. Pire, ceux qui viennent provoquent très vite des réactions hostiles et des réflexions xénophobes voire racistes ; souvenons-nous de cette surenchère répugnante: « seuil de tolérance, bruit et odeurs, misère du monde, invasion, occupation…) ; bref « l’étranger » n’est qu’un profiteur des avantages sociaux, de l’humanité et de la générosité du monde « civilisé »…
Humain et généreux, il va encore plus loin dans son ouverture et remet en cause « sa laïcité ». Ainsi il essaye de caser d’office les populations de culture arabo-musulmane dans une représentation religieuse, même si la majorité de ces populations n’a rien à voir avec la religion et ces « représentants ». Valls, le porteur volontaire de la kippa ne trouve rien d’autres à faire qu’à conseiller la discrétion aux musulmans de France !
Et pour réussir leur «intégration» certains vont jusqu’à proposer des tests de radicalisation dès l’école primaire et d’autres veulent interdire à des femmes de se baigner en burkini ! Pauvre France qui cherche à cacher sa décadence derrière la défense de la «laïcité».
Quant aux « barbares » -téléguidés pour commettre des crimes- on propose de les déchoir de leur nationalité et de les expulser vers leur pays d’origine quand ils ne sont pas liquidés…
A quand un test contre la connerie pour ces chiens de garde qui nous gouvernent et un vaccin contre cette lâcheté et cette servitude volontaire qui conduisent des femmes et des hommes nés libres à courber l’échine pour seule fin de protéger des avantages acquis par une minorité dans ce système capitaliste fauteur de troubles, réactionnaire et inhumain qui donne la vie aux choses et l’arrache aux humains ?
Un exemple, lire « Les fondations Rockefeller et Ford derrière le Forum social mondial : quand le militantisme social est financé par des fondations privées… » Cette question a été soulevée à maintes reprises par des organisations progressistes et des militants du FSM :
on ne peut lutter contre les élites du néolibéralisme et du nouvel ordre mondial et s’attendre en même temps à ce qu’elles financent nos activités! Par Prof Michel Chossudovsky Mondialisation.ca, 12 août 2016. Hamid Benzekri.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau