CGT CULTURE PARIS : HIDALGO RENVOIE SON INCOMPETENCE SUR LES PARISIENS

28 septembre 2016

Rénovation de bibliothèque : Anne Hidalgo renvoie son incompétence sur les parisiens via son budget « participatif »

Rénovation de bibliothèque : Anne Hidalgo renvoie son incompétence sur les parisiens via son budget « participatif »

Du côté des conservatoires, on frise même carrément l’arnaque puisque elle  demande de voter (ou pas) pour… l’achat d’instruments de musique !

C’est ce que l’on appelle un bon coup de com de la part de l’équipe d’Anne Hidalgo : faire croire à une « innovation démocratique majeure » avec la mise en place du fameux budget participatif.  Sauf que la mairie de Paris prend ses administrés pour des gogos, car l’astuce de ce budget participatif est de faire voter les parisiens sur des projets qui de toutes façons sont à la charge de la mairie de Paris. Ainsi, les rénovations de nombreuses bibliothèques sont, cette année, soumises au vote.

Et là, on peut dire que l’équipe d’Anne Hidalgo charge la barque avec pêle-mêle la rénovation de la bibliothèque Brassens (XIVe) ou de François Villon (Xe), voire de faire d’une pierre deux coupsavec l’agrandissement et la rénovation de l'espace jeunesse de la bibliothèque Valeyre (IXe). Tudiou..Mieux, la mairie propose à nos participatifs de voter pour….l’achèvement de la rénovation de la bibliothèque Andrée Chedid (XVe). Il est vrai que celle-ci n’avaiit pu aller à son terme faute de crédit ! Habile…

Mais là où la mairie fait vraiment très fort, c’est lorsque elle propose de faire valider par la participation… la mise aux normes handicapées pour accéder à la bibliothèque Faidherbe (XIe) ou Sagan (Xe). Bon, la liste est non exhaustive puisque sont, entre autres, également concernées par ce dévoiement démocratique la bibliothèque Forney (IVe) et Germaine Tillion (XVIe).

Du côté des conservatoires, on frise carrément l’arnaque puisque la mairie demande aux parisiens de voter (ou pas) pour… l’achat d’instruments de musique (lire ici) ! C'est plus du participatif, c'est de la flute! Comme on le voit, alors que tout cela relève de l’administration normale d’une collectivité, l’équipe d’Anne Hidalgo se défausse désormais sur les (maigres) votants pour justifier de ses immenses carences. Reste plus l’année prochaine pour la mairie (qui doit déjà y penser) de demander aux parisiens si les bibliothèques doivent acheter des livres ou encore si les éboueurs doivent continuer de ramasser les poubelles ! Une innovation démocratique majeure pour sûr. 

Ah, on oubliait le meilleur pour la fin : cette année la mairie de Paris a décidé de demander aux parisiens de se pencher sur l’hygiène de nos petits pour savoir si il faut…des toilettes rénovées pour tout les élèves du XIIème arrondissement (lire ici). Merde alors, là fallait oser….

Rénovation de bibliothèque : Anne Hidalgo renvoie son incompétence sur les parisiens via son budget « participatif »

                                                   - Je vous l'avais promis, j'oserais tout !

http://daccgtculture.over-blog.com/2016/09/renovation-de-bibliotheque-la-mairie-de-paris-se-defausse-sur-les-parisiens-via-son-budget-participatif.html?utm_source=_ob_email&utm_medium=_ob_notification&utm_campaign=_ob_pushmail


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau