CRIME DE SAINT ETIENNE DU ROUVRAY : RELIGION OU POLITIQUE ?

Crime de Saint-Etienne-du-Rouvray: religion ou politique?

by Dziri

Je reproduis ici un texte rédigé par une connaissance internautique. A peu de choses près, je partage son analyse

Deux choses à observer en préambule: le prêtre assassiné, Jacques Hamel, avait 84 ans! C'est donc à un vieillard que la canaille s'en est pris. Et c'était un ami des Musulmans.

CoSlYp4WYAAHnfA.jpg

Le Père Jacques Hamel

Comme chez la plupart des gens, je pense, l'agression sauvage contre des membres du clergé et des fidèles dans une église de Saint-Etienne-du-Rouvray près de Rouen en Normandie éveille en moi répulsion et dégoût.

A l'heure où ces lignes sont écrites, le bilan fait état d'un mort, le curé de la paroisse qui a été égorgé, et d'un blessé grave tandis que les deux malfaiteurs ont été tués par la police.

J'entendais tout à l'heure sur France Info une journaliste de la Croix (peut-être Isabelle Demangeat) dire en quelque sorte que les Musulmans devraient peut-être faire le ménage dans ce qui, dans leur doctrine, incite à la violence.

Je dirais pourquoi pas? Après tout, le journal La Croix qui avait été fermé par la France Libre pour vichysme par trop voyant a sûrement dû se livrer à une quelconque introspection.

Sauf que en disant cela, cette personne situe la question du terrorisme sur le terrain religieux alors que nous sommes devant des faits de nature politique qui sont inintelligibles si on on ne prend pas en compte la politique étrangère de la France et sa situation politique et sociale intérieure.

On devrait par exemple réfléchir un peu mieux sur la question de l'état d'urgence,instauré pour faire face à la menace terroriste et pour assurer la sécurité des citoyens comme parachèvement des dispositions prévues par Vigipirate. Nous sommes pourtant bien obligés de constater son inefficacité sur ce plan.

Et en effet, l'état d'urgence, l'exemple turc le rappelle clairement, n'a pas pour but d'assurer la sécurité de la population mais de garantir celle du gouvernement et du régime. Et si nous poursuivons notre réflexion, nous sommes aussi bien obligés de dire, en dépit de l'horreur des crimes terroristes et des souffrances qu'ils infligent à des innocents, que ces crimes ne constituent en aucun cas une menace pour la Vème République.

Il est par contre patent que ce régime (la Vème) vit une crise interne d'ampleur qui résulte de son incapacité à résoudre les problèmes économiques et sociaux du pays, à agir indépendamment de l'Europe en matière de politique économique et de l'OTAN en matière de politique internationale. Le noeud coulant qui se serrait progressivement depuis le quinquennat Sarkozy est en train de se refermer sur le système de pouvoir.

C'est peut-être une des dernières occasions pour moi de réfléchir un peu posément car je crains que le crime commis dans cette église normande n'annonce des jours terribles. Et les paroles d'apaisement adressées aux fidèles de toutes confessions n'y feront rien car le problème n'est ni religieux, ni même communautaire..

Comment

   See all comments

   Like

 

Unsubscribe to no longer receive posts from Mounadil al Djazaïri.
Change your email settings at Manage Subscriptions.

Trouble clicking? Copy and paste this URL into your browser: 
https://mounadil.wordpress.com/2016/07/26/crime-de-saint-etienne-du-rouvray-religion-ou-politique/


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau