DES MEDECINS FRANÇAIS ACCUSES D’EXTORQUER DE L’ARGENT A DES MIGRANTS

Un médecin

Des médecins français accusés d'extorquer de l'argent à des migrants

© East News. Altopress
France
URL courte
Crise migratoire (759)
215423

De nombreux migrants auraient été obligés de payer pour leurs certificats médicaux, nécessaires dans certains cas pour obtenir un permis de séjour.

L'accusation a été faite par La Cimade, une ONG française qui aide les étrangers à protéger leurs droits. Selon l'ONG, il y avait "de nombreux témoignages" de migrants qui ont été illégalement facturés par des médecins pour leur accorder des certificats médicaux.

Une enquête a été ouverte contre un seul médecin qui a été suspendu de l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière, dans le 13e arrondissement de Paris, mardi dernier, pour avoir obligé des migrants à payer pour les certificats médicaux.

La Cimade affirme que ce n'est pas un cas isolé.

 

"Cette affaire est l'arbre qui cache la forêt", a déclaré Laura Petersell, qui travaille dans le département de la santé de La Cimade, au journal Le Parisien. "Nous avons constaté que de nombreux médecins se livraient à un racket auprès des migrants. Ils exigent d'eux le paiement de plusieurs centaines d'euros pour établir des certificats médicaux selon lesquels leur pathologie peut ouvrir droit à une demande de titre de séjour sur le territoire national".

La consultation est généralement couverte par l'Assurance maladie pour les migrants qui reçoivent l’Aide médicale d'Etat (AME) ou la Couverture maladie universelle (CMU).

Mme Petersell a précisé que La Cimade avait "de nombreux témoignages" de migrants qui avaient été obligés de payer pour leurs certificats médicaux. Elle a également ajouté que l'organisation avait signalé les cas d'extorsion au ministère français de la Santé.

 

"Il n'y a pas de dépassements d'honoraires à demander à des patients vulnérables, relevant de la CMU", a confirmé le docteur Jean-Marie Faroudja, président de la section éthique et déontologie du Conseil national de l'ordre des médecins.

En ce qui concerne les cas décrits, "ce sont des pratiques intolérables", selon M.Faroudja.

Selon l'agence Frontex, 1,8 million de migrants sont arrivés dans l'Union européenne en 2015. La crise migratoire actuelle semble être la plus grave depuis l'époque de la Seconde Guerre mondiale.

https://fr.sputniknews.com/france/201605161025048869-medecins-migrants-france-extorsion/


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau