FEDERATION CGT DES CHEMINOTS : INFOS LUTTES N°41

Manifestation contre la réforme ferroviaire

INFOS LUTTES N°41

 

 | Action à partir des 3 et 4 avril 2018

Les chiffres du jour

  •  32, c’est le pourcentage global de Déclarations Individuelles d’Intention déposées pour le 12 juin prochain ;
  •  55, c’est le pourcentage de DII chez les TB ;
  •  45,5, c’est le pourcentage de DII chez les ASCT ;
  •  21,3, c’est le pourcentage de DII chez les Aiguilleurs ;
  •  23,5, c’est le pourcentage de DII au Matériel ;
  •  20, c’est le pourcentage de DII au Transport/Escale.

Le texte de loi ferroviaire est passé en CMP lundi 11 juin 2018. Cette étape n’a pas entamé la détermination des cheminots, puisqu’à la 15e séquence de grève, l’expression de la colère est forte !

PREMIÈRE « ULTIME » RÉUNION AU MINISTÈRE

Pour masquer son recul, alors qu’il refuse depuis le début du conflit de négocier, le Gouvernement voudrait limiter la table ronde tripartite, qu’il a convoquée le 15 juin prochain, à une seule et unique réunion.

Il dit vouloir faire de cette rencontre le point de départ d’autres négociations (UTP…) en se situant comme un « observateur attentif ».

Comme à chaque fois, c’est le niveau du rapport de force qui élaborera le contenu de la réunion.

La remontée de DII pour la journée du 12 juin est importante.

En effet, elle démontre que, malgré le battage médiatique, gouvernemental, ainsi que celui de la direction SNCF qui voudraient siffler la fin du match sans prendre de but, la partie est loin d’être achevée.

La CGT appelle les cheminots à poursuivre la mobilisation au-delà du 12 juin.

LA DIVISION, C’EST L’ÉCHEC !

La fédération SUD-Rail s’est enorgueillie de ne pas être rentrée dans le calendrier de lutte de l’intersyndicale depuis le début du conflit.

Elle a tenté, créant l’illusion d’une quelconque radicalité, d’imposer la grève reconductible (certains sites s’étant fait embarquer ont vu s’affaiblir la participation à la grève).

N’étant pas suivie sur sa stratégie par les autres syndicats et surtout les cheminots en grève, cette organisation véhicule depuis quelques jours le changement de calendrier comme gage de victoire.

Les 05 et 06 juin, SUD appelait à la grève en plus des 07 et 08 juin du calendrier établi. Résultat, les 05 et 06 juin : 0,78 % de grévistes ont été recensés, ce qui n’a eu, pour le moins, aucun impact sur la production. Ces 0,78 % ont manqué les 07 et 08 juin…

L’écrasante majorité des AG qui se réunissent sur le territoire, n’est pas sur cette logique.

La Fédération CGT appelle les cheminots à débattre avec les militants CGT, à s’informer auprès d’eux et à se mobiliser dans les prochaines séquences.

07-06-Lyon

Lyon, le 07 juin 2018

En route vers la 16e séquence !
Prochain préavis unitaire du 16 juin 20h00 au 19 juin 07h55.

https://www.cheminotcgt.fr/actions/action-a-partir-des-3-et-4-avril-2018/infos-luttes-n41/


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire