FEDERATION CGT DES CHEMINOTS : TOUS ENSEMBLE, TOUS EN GRÈVE, LE VENDREDI 14 DÉCEMBRE 2018 !

Manifestation contre la réforme ferroviaire

14 DÉCEMBRE : LA GRÈVE

Appel à la grève

 | Fédération

La CGT constate que le mécontentement est présent partout dans les chantiers et les services.
Si nous voulons mettre en échec la violence sociale du Gouvernement et de la Direction SNCF, nous devons exprimer notre colère et nos revendications de manière visible et claire.

La Direction SNCF a largement accompagné la réforme ferroviaire portée par le Gouvernement, au détriment des cheminots, de l’entreprise et du pays.

Aujourd’hui, elle commence à mettre en oeuvre cette réforme au travers de restructurations massives, passées en force. Cette stratégie, en plus d’exacerber les inquiétudes, n’apporte aucune solution de développement du service public SNCF, Marchandises et Voyageurs.

Pour avoir plus de liberté d’action dans la casse de nos emplois, de nos métiers et de nos conditions de travail, elle impose une réduction drastique des moyens syndicaux et supprime les instances de proximité qui traitaient du quotidien des cheminots.

Elle pense qu’attaquer la représentation du personnel suffirait à éliminer toute contestation dans l’entreprise.

Par conséquent, la CGT, par la voix de ses syndicats de site, appelle les cheminots à participer à la journée de grève interprofessionnelle du vendredi 14 décembre 2018 !

Nous appelons à agir pour passer à l’offensive sur les revendications interprofessionnelles qui nous concernent :
▪ L’exigence de hausse des salaires ;
▪ L’égalité professionnelle
 entre les hommes et les femmes ;
▪ Des emplois de qualité, une amélioration des conditions de travail et la réduction du temps de travail ;
▪ La défense de la protection sociale tout au long de la vie, notamment contre une réforme des retraites par points qui amènerait une baisse d’au moins 30% des pensions pour les cheminots si le Gouvernement la menait au bout !

Nous appelons à agir aussi pour porter haut et fort nos revendications professionnelles :
▪ Le maintien du recrutement au Statut et la renégociation du RH0254 pour aligner les droits des contractuels sur le Statut ;
▪ La régularisation des emplois précaires en emplois stables ;
▪ L’arrêt de la politique d’externalisation de nos charges de travail ;
▪ L’arrêt des restructurations et de la recherche de productivité sans fin, en particulier l’arrêt des fermetures de guichets, du déploiement de l’EAS, de la suppression des autorisations de départ, de la pression sur les roulements en préparation pour le changement de service, de la remise en cause des accords locaux, etc.
La grève du 14 décembre prochain se placera également quelques jours avant la nouvelle séance de négociation de la CCN ferroviaire sur « les classifications et la rémunération » qui se tiendra le 20 du même mois. Cette grève permettra donc de mettre un nouveau coup de pression sur le patronat des transports pour éviter qu’il impose la polyvalence dans la définition des métiers.

La Fédération CGT des cheminots appelle également à continuer le combat contre la réforme ferroviaire.

Contrairement à ce que le Gouvernement annonce, rien n’est joué. La loi a été votée en juin, notamment sur des mensonges de la majorité présidentielle. Il n’appartient qu’à nous de remettre nos revendications pour notre avenir, celui de l’entreprise et du service public au centre des débats publics.

Pour cela, construisons avec détermination des mobilisations massives et visibles.

Les cheminots, comme l’ensemble des salariés, refusent de se laisser plumer et ils doivent le montrer!

TOUS ENSEMBLE, TOUS EN GRÈVE, LE VENDREDI 14 DÉCEMBRE 2018 !

https://www.cheminotcgt.fr/

 

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire