FRANCE : LES ACTES ANTIMUSULMANS ONT TRIPLE EN 2015

 
musulmans

Les actes antimusulmans ont triplé en 2015 en France

© AFP 2016 ODD ANDERSEN
 
France
 
URL courte
 
2054558

C'est ce que révèle Bernard Cazeneuve dans un entretien à paraître mercredi 20 janvier dans le journal "La Croix".

 

Vives tensions religieuses en France en 2015. Depuis les attentats de janvier, les actes hostiles aux musulmans ont notamment été multipliés par trois. C'est ce que révèle le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, dans un entretien à paraître mercredi 20 janvier dans La Croix. A l'inverse, selon le ministre de l'Intérieur, les actes antisémites ont connu une légère baisse de 5%, tout en restant les plus nombreux.

 

Bernard Cazeneuve, a résumé les grandes tendances. "Pour la totalité de l'année 2015, nous constatons une diminution de 5% des actes antisémites, qui restent cependant à un niveau élevé, avec 806 actes constatés". "Au lendemain des attentats de janvier, les actes antimusulmans ont triplé et s'établissent à environ 400 pour l'année 2015", précise Bernard Cazeneuve, rapporte l`AFP.

 

Ces tendances avaient été largement anticipées à la lecture des bilans intermédiaires réalisés en 2015. Plus de la moitié des actes antimusulmans avaient été enregistrés au seul premier trimestre, dans le sillage des attentats djihadistes contre Charlie Hebdo et l'Hyper Cacher, ceux du 13 novembre ayant eu nettement moins de répercussions.

Depuis 2005, les violences et menaces antisémites n'avaient dépassé qu'à deux reprises le seuil des 800 actes, en 2009 et 2014, à chaque fois en écho à un raidissement du conflit israélo-palestinien.

 

L'année 2014 s'était soldée par 133 actes antimusulmans, selon un précédent décompte établi sur la base des plaintes et des mains courantes. Pour les actes antisémites, 851 cas avaient été enregistrés en 2014.

 

La hausse des actes antimusulmans est ainsi de 223% entre 2014 et 2015, selon La Croix. Pour le seul mois de janvier 2015, 178 actes ont été recensés, à la suite des attentats. Les lieux de culte et les cimetières chrétiens ont été visés par "810 atteintes, en hausse de 20%", d'après le ministre. "En tant que ministre des Cultes, je ne peux accepter de tels actes. Ils doivent être sévèrement punis", conclut-il.

Le détail des chiffres pour 2015 doit être communiqué mercredi par le délégué interministériel à la lutte contre le racisme et l'antisémitisme (Dilcra), Gilles Clavreul.


Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau